Rejoignez nous !

Professionnels

La revue de presse de la rencontre LOSC – Montpellier HSC

Louis Havet

Publié

le

Crédit Photo : Imago

Hier après-midi, le LOSC a décroché sa première victoire de la saison en venant à bout de Montpellier au Stade Pierre Mauroy, un succès globalement rassurant pour les différents journalistes et analystes de la scène médiatique française.

Canal + Sport – François Marchal : « C’est une montée en puissance progressive des Lillois »

Clément Gacheny – François Marchal – Eric Carrière

Au coup de sifflet final de la rencontre, le commentateur du match François Marchal a analysé la performance du LOSC sur les antennes du groupe Canal. Ce dernier a notamment salué l’évolution des Dogues au fil des matchs, malgré le manque de lucidité dans le dernier geste hier : « C’est une montée en puissance progressive des Lillois depuis deux matchs. Burak Yilmaz a symbolisé ce manque de réalisme de la part du LOSC aujourd’hui, lui qui est habituellement précis et clinique. Ce soir il ne l’a pas été, mais on se dit qu’il le sera la prochaine fois. »

Consultant sur le match, Eric Carrière rejoint le même avis que son partenaire aux commentaires sur le jeu et sur le réalisme de Burak Yilmaz : « Lille est bien coordonnée au niveau des déplacements. Burak Yilmaz nous a surpris aujourd’hui, car on l’a trouvé assez hésitant dans ses actions. Il n’a pas manqué d’énergie, mais il n’a pas forcément fait le bon geste dans la finition. » Néanmoins, le Turc n’a pas démérité, ses efforts ont été applaudis par les supporters puis par Jocelyn Gourvennec. Cette cohésion au sein du LOSC est un élément clé pour le consultant : « C’est un homme fort en terme de personnalité. C’est important de sentir cette complicité avec son entraîneur, ses coéquipiers, mais aussi son public. »

L’After – Daniel Riolo : « Je trouve que la victoire est méritée »

Gilbert Brisbois – Daniel Riolo – Kevin Diaz

Sur les ondes, la première victoire des Lillois cette saison a également rassuré. Dans l’After sur RMC, Kevin Diaz a noté l’importance de décrocher un premier succès pour un groupe qui est dans la continuité de la saison passée : « Les joueurs en avaient besoin. Il ne faut pas oublier que 90% de cet effectif est resté inchangé. Jocelyn Gourvennec est quelqu’un qui connait le football. Cette équipe de Lille va forcément gagner des matchs. Contre Saint-Etienne, ils méritaient de gagner. Ils ont été bons lors du Trophée du Champions. Je ne me fais pas trop de soucis pour eux. » Le chroniqueur est revenu aussi sur les lacunes défensives depuis le début de saison, qui peuvent s’expliquer par le départ de Mike Maignan selon lui : « Ils ont eu moins de réussite, le départ de Mike Maignan a affecté cette équipe. Un grand gardien, sans même parler de ses arrêts, ça rassure une défense. »

Pour Daniel Riolo, cette victoire aurait dû se concrétiser plus tôt. Si dans le jeu les Lillois ont affiché un bien meilleur visage, ils avaient l’occasion de dessiner les traits de ce succès bien plus tôt dans la partie : « Ils ont fait un bon début de match. Les quelques occasions qu’ils ratent au début les mettent dedans. Comme ils sont dans une situation où ils ont besoin de reprendre confiance, on a pu se dire à un moment qu’ils vont passer à côté aujourd’hui, parce qu’ils peuvent se mettre très à l’aise en début de rencontre. Les choix de Burak Yilmaz étaient d’ailleurs très bizarres, je l’ai déjà vu beaucoup plus sur de lui, conquérant. Je l’ai trouvé un peu hésitant et moins tranchant que d’habitude. Mais au final, je trouve que la victoire est méritée. »

A lire aussi :  Paulo Fonseca après la défaite du LOSC face à l'OGC Nice : « C'est très difficile de parler après ce match »

L’Equipe du Soir – Raymond Domenech : « J’attends une confirmation »

Messaoud Benterki – Raymond Domenech – Guillaume Dufy – Dave Appadoo – Régis Brouard

Plusieurs heures après la rencontre, les chroniqueurs de la chaîne L’Equipe ont fait le débrief de ce LOSC – MHSC. Un match rassurant et de bon augure pour Guillaume Dufy, soulignant malgré tout les quelques défauts que les Dogues doivent régler : « En première période si David et Yilmaz avaient été un peu plus adroits, Lille aurait pu mener un peu plus largement au score. C’était déjà mieux à Saint-Etienne, mais on sent encore pas mal de fébrilité, et même Montpellier qui a joué à 10 contre 11 a posé des problèmes dans la dernière demi-heure au LOSC. Je pense quand même que cette victoire va faire du bien au club dans sa globalité. »

Raymond Domenech a été de son côté beaucoup moins emballé par la victoire du LOSC. L’ancien coach du FC Nantes a mis l’accent sur le but encaissé et sur l’incapacité à faire le break : « Dans les conditions où ça se passe, avec une équipe de Montpellier amoindrie, quand on voit la faute grossière du défenseur central sur le but, dans le placement, où il est dans le duel et ce qu’il va faire. J’attends une confirmation, on verra avec les matchs de Champions League. »

La Voix Du Nord – Olivier Fosseux : « Lille tenait trop à son succès »

Olivier Fosseux

A lire aussi :  Jose Fonte après OGC Nice - LOSC : « Ce n'est pas acceptable »

Présent à tous les rendez-vous du LOSC, Olivier Fosseux a mis en avant le bon comportement des hommes de Jocelyn Gourvennec hier soir dans son compte-rendu pour La Voix Du Nord, particulièrement sur le deuxième but de Jonathan David : « Le but de Jonathan David est passé au travers des mailles de la VAR et c’est tant mieux pour le LOSC. À lui tout seul, il résuma tellement cette envie de gagner des Dogues, après deux nuls à Metz (3-3) et à Saint-Etienne (1-1) et une claque contre Nice (0-4). Un vrai soulagement à regarder les scènes de joie au coup de sifflet final. »

Le LOSC avait de l’envie face aux Montpelliérains et se montrait très tranchant dans les courses et les sorties de balle. Le journaliste de La Voix Du Nord a pointé du doigt cet appétit, qui n’a pas toujours abouti à cause du manque de justesse face au but : « A l’image de Xeka, Yazici ou de Reinildo, les Nordistes sont allés systématiquement de l’avant pour amener le danger dans la défense adverse. Ce fut parfois brouillon mais le pressing aurait dû payer plus tôt. En seconde période, les Lillois ont alors eu plusieurs opportunités de se mettre à l’abri par David, Yazici et surtout Yilmaz, volontaire mais peu inspiré pour une fois devant le cadre. »

Lille a été tout de même mis à mal défensivement. Premièrement lors de l’ouverture du score, puis en fin de match alors qu’ils étaient en supériorité numérique, la défense lilloise a été considérablement sollicitée : « Ivo Grbic, avec ses poings, et Sven Botman, de la tête, ont été précieux en enlevant plusieurs ballons chauds dans le dernier quart d’heure. Les Montpelliérains avaient déjà eu le mérite de revenir au score dans le temps additionnel de la première période. Mais Lille tenait trop à son succès. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La fin du mercato du LOSC vous inquiète ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR