Rejoignez nous !

Professionnels

Lucas Chevalier toujours au VAFC mais pour combien de temps ?

Raphael Marcant

Publié

le

Crédit photo : Imago

À Valenciennes, Lucas Chevalier avait enfin déniché une place de titulaire dans les cages du club nordiste avant de se blesser. Malgré tout, le jeune lillois reste lié au VAFC et n’a pas encore fait son retour au LOSC.

Le prêt à Valenciennes n’est pas rêvé pour Lucas Chevalier. Envoyé au VAFC par le LOSC pour prendre de l’expérience, le jeune portier de 19 ans s’est blessé seul à l’entraînement, mi-juillet, repoussant ainsi ses grands débuts en Ligue 2 BKT. Une blessure au ménisque qui l’éloigne des terrains pour encore un mois minimum. Opéré avec succès début août, Lucas Chevalier a désormais de la concurrence à son poste. En effet, pour pallier cette absence durant le début du championnat, le VAFC a enregistré l’arrivée de Saturnin Allagbé, gardien expérimenté. Si le jeune lillois assure revenir plus fort son avenir reste flou.

Toujours à Valenciennes, Lucas Chevalier récupère après son opération réussie et espère pouvoir retrouver les cages le plus tôt possible. Un objectif mis en doute par l’arrivée soudaine de Saturnin Allagbé (ex-Dijon) au club et par les récentes déclarations de Olivier Guégan (entraîneur de VAFC) : « Je ne me vois pas mettre Lucas en 2 ou en 3 », déclarait-il à la Voix des Sports le 2 août dernier. Une situation loin d’être évidente pour un jeune joueur qui devait vivre sa toute première saison en tant que titulaire. Malgré tout, Lucas Chevalier est aujourd’hui toujours à Valenciennes et un retour au LOSC n’a pas encore été évoqué. Tout dépendra de l’évolution de sa rééducation et sa situation dans le Hainaut.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La fin du mercato du LOSC vous inquiète ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR