Rejoignez nous !

Professionnels

Jocelyn Gourvennec : « Retrouver de la constance »

Joseph Da Rocha

Publié

le

Crédit photo : Imago

Durant la conférence de presse d’avant-match qui avait lieu ce jeudi, Benjamin André et son entraîneur Jocelyn Gourvennec sont revenus sur la dernière performance des Dogues à Metz.

A l’occasion de la première journée de Ligue 1, les Lillois se déplaçaient au Stade Saint-Symphorien du FC Metz. A l’issue d’un match fou, les Dogues avaient arraché le nul (3-3). Mais ces trois buts encaissés font tâche, et Jocelyn Gourvennec a livré son analyse sur la performance nordiste : « C’était un match peu commun, avec plein d’événements et de faits de jeu. Il y a eu un scénario à rebondissement, avec une excellente première demi-heure, puis on a lâché cette emprise pendant 20 min. Après, il y a eu l’exclusion après le troisième but. On a alors fait du coaching qui nous a permis de revenir avec une grosse envie. On a vu l’esprit lillois, l’équipe a ça en elle. C’est un groupe complice, dans les moments difficiles, ça compte. Après le match, on a ressenti de la vexation chez les joueurs. Ce n’est pas dans leurs habitudes d’encaisser trois buts. Ça montre que, même quand on mène, s’il y a du relâchement, ça permet à l’autre équipe de se re-mobiliser. C’est ce qu’on a travaillé dans la semaine, on a fait une séance vidéo pour identifier les petits manques que l’on avait eus. On a travaillé sur la cohésion, sur le travail défensif et le travail des lignes. Il faut que l’on soit plus constant ».

A lire aussi :  Tiago Djalo et Gabriel Gudmundsson sur le banc en Ligue des Nations

Benjamin André s’est lui aussi exprimé sur une performance lilloise pour le moins inhabituelle : « On a fait 25 bonnes premières minutes, où on a appliqué le plan de jeu. Puis on a eu une absence, entre la fin de la première et le début de la seconde période. On a revu les images, on en a discuté. C’est vrai que prendre trois buts n’est pas habituel pour nous. On était tous énervés. Le travail reste toujours le même. Il faut se focaliser sur les équipes adverses. La vidéo permet aussi de régler les petits détails qui font beaucoup. Sur les buts, il y a eu des erreurs. On savait que l’une des caractéristiques de Metz, c’était la projection qui était importante. Il n’y a pas beaucoup d’équipes où les défenseurs apportent autant le surnombre. On savait qu’ils allaient mettre de la pression, mais on a fait des choix différents, on a perdu des ballons dans l’axe. Il y a des petites erreurs, il faut les gommer. Ça fait partie de ces petites choses qu’on a revues. Mais ça relève plus de la concentration qu’autre chose. ».

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

José Fonte réitérera-t-il une saison sans manquer une seule minute ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR