Rejoignez nous !

Mercato

Point mercato du LOSC : épisode numéro 1

Ulysse Hamelin

Publié

le

Le LOSC démarre officiellement sa saison 2021-2022 le 1er août mais n’a pas encore avancé sur son mercato. Le club lillois ne comptabilise aucune recrue pour le moment et seulement deux départs majeurs. 

Cela peut paraître inquiétant d’un point de vue extérieur ou pour les supporters habitués à voir le club lillois perdre un bon nombre de joueurs et en voir d’autres débarquer. Mais la situation sportive est plutôt stable dans le Nord de la France, à quelques détails près. Voici le premier point mercato estival, à l’aube de la deuxième phase de la période des transferts.

Un noyau fort à conserver

Le LOSC de la version 2021-2022 prend forme avec la récente prolongation de José Fonte et le mois de juillet presque écoulé. Le board lillois souhaite conserver une colonne vertébrale pour cette nouvelle saison, afin d’atteindre les objectifs fixés, ceux de rester dans le top 5. Cette colonne est constituée d’éléments cadres avec des jeunes déjà étincelants la saison dernière : Sven Botman, José Fonte, Benjamin André, Jonathan David et Burak Yilmaz. Plusieurs approches ont déjà été repoussées pour certains de ces joueurs et le mois d’août ne risque pas d’atténuer ces prises de contact. En effet, ce mois risque d’être plus agité, rendant les prévisions plus difficiles. Mais si les dirigeants lillois souhaitent absolument garder des joueurs, ceux énumérés en font partie.

Deux départs majeurs, et puis ?

A l’heure actuelle, deux départs majeurs ont été effectués par le LOSC, il s’agit de Mike Maignan (AC Milan, 13M€ hors bonus) et Boubakary Soumaré (Leicester FC, 20M€ hors bonus). D’autres joueurs devraient suivre, mais qui ? La situation est calme dans les bureaux du Domaine de Luchin, des approches ont lieu mais rien d’imminent à ce jour. Inutile donc de brasser de l’air pour le moment et allons droit au but.

Des joueurs observent le marché

Des agents plutôt actifs pour tenter de trouver un projet supérieur au LOSC, il y en a. Quelques semaines plus tôt, les nouveaux agents de Jonathan Ikoné donnaient une interview à la presse italienne en affirmant que leur client était ouvert à un nouveau challenge : « Nous sommes tous convaincus qu’il fera une belle carrière. On ne sait pas encore où il jouera la saison prochaine. Il y a beaucoup d’équipes intéressées, je crois que d’ici un mois le marché se débloquera. Maintenant, avec le championnat d’Europe en cours, des évaluations sont faites et tout est au point mort (interview réalisée pour CalcioMercato le 23 juin) ». Les ambitions sont les mêmes pour Renato Sanches. Plusieurs noms de grandes équipes ont été évoqués ces derniers jours. Pour cause, son agent Jorge Mendes noue des contacts avec les meilleurs clubs européens afin de trouver un projet plus ambitieux pour son client. Des discussions ont été engagées avec les meilleurs clubs espagnols, italiens et anglais, mais aucun signal ne permet d’affirmer que ces échanges vont aboutir à ce jour. Cependant, une chose est évidente, ces deux joueurs sont en figure de proue niveau des départs.

Un effectif valorisé à 330M€, oui mais combien de départ ?

Le changement d’entraîneur, le titre de Champion de France et les nouveaux propriétaires. Tout laissait penser qu’un cycle s’achevait. Mais avec les nouveaux dirigeants qui souhaitent assurer une certaine continuité et surtout sans les offres de la part de clubs plus ambitieux que Lille, la logique d’un cycle s’estompe. Bien que l’effectif du LOSC soit valorisé à 330M€, et que cette somme est jugée supérieure aux dettes contractées par l’ancienne direction, aucune offre concrète n’est arrivée sur la table. Les cas de Zeki Celik et Jonathan Bamba sont plus discrets que ceux de Renato Sanches et Jonathan Ikoné. Le premier intéresse l’Italie et son nom risque d’être également évoqué pour le mois d’août. Pour le second, son entourage confirme également des discussions avec des clubs mais n’exclut pas de rester dans le Nord, où l’ailier gauche a une attache particulière désormais.

D’autres possibilités de départ pourraient avoir lieu au mois d’août, sur des joueurs intégrés dans l’équipe professionnelle mais qui seront insatisfaits de leur situation. Jean Onana, qui intéresse de nombreux clubs français, allemands et italiens selon le média Record. Ou encore Cheikh Niasse. Mais à ce jour, le club lillois a refusé les approches (Famalicão a tenté de recruter Jean Onana, toujours selon Record), souhaitant mettre à disposition ces deux joueurs à Jocelyn Gourvennec.

Létang en pleine opération dégraissage

Concernant les joueurs qui ne sont pas considérés comme majeurs, le mercato est nettement plus actif. Sept départs ont déjà eu lieu. Sous forme de rupture de contrat pour Claudio Manzi, Luigi Liguori et Ciro Palmieri. A des prix faibles voire inexistants pour d’autres mais avec un haut pourcentage à la revente. On pense notamment à Scotty Sadzoute (Louvain), Hervé Koffi (Charleroi) et Abou Ouattara (Valenciennes), tous partis entre 0€ et 600k€ mais avec un pourcentage à la revente élevé, autour des 30%. Enfin, des options d’achat levées, qui concernent Adama Soumaoro (Bologne) et Rominigue Kouamé (Troyes), à hauteur de 2,5M€ pour les deux.

D’autres joueurs sont concernés par cette possibilité de départ, ceux qui ne sont plus dans le groupe professionnel à ce jour : Saad Agouzoul, Adam Jakubech, Show, Darly Nlandu, Iddy Ouattara, Usman Simbakoli…

Des prolongations envisagées ?

Ce n’est un secret pour personne, le latéral gauche Reinildo a reçu une proposition de prolongation selon son agent. Les discussions sont en cours, l’international mozambicain aimerait rester dans le Nord de la France. L’ailier droit Luiz Araujo a également une proposition de prolongation entre ses mains, des négociations sont aussi en cours. La situation est moins claire pour Xeka, aucune information ne nous est parvenue. Le média L’Equipe annonçait il y a quelques semaines que la tendance était à un départ et que le Stade Rennais était intéressé. Selon une source proche du club breton, le dernier sixième de Ligue 1 Uber Eats doit recruter deux milieux de terrain mais d’autres noms sont plus avancés que celui de Xeka.

Qu’en est-il des arrivées ?

La cellule de recrutement du LOSC, composée d’une dizaine de personnes, a établi une short-list de plusieurs joueurs qui pourraient s’intégrer dans l’effectif lillois et remplacer les départs effectués. Plusieurs noms concrets sont apparus ces derniers jours. Tout d’abord au poste de gardien. Alors que les dirigeants lillois avaient jeté leur dévolu sur Alexander Nubel, ce dernier a finalement décidé de rejoindre l’AS Monaco puisque le club de la Principauté a accepté des conditions imposées par le Bayern Munich (prêt de deux ans avec une prise en charge du salaire et possibilité de rappeler le joueur au bout d’une saison), le board du LOSC a donc décidé d’observer Léo Jardim sur ce début de pré-saison. Néanmoins, ces derniers jours, les discussions se sont accélérées avec Robin Olsen de l’AS Roma mais ils bloquent sur des détails selon Gianluigi Longari (journaliste de Sportitalia TV). Comme évoqué ce samedi matin, les dirigeants lillois souhaitent un prêt avec option d’achat tandis que l’AS Roma veut un transfert définitif. Mais le club romain espère, selon le sérieux Gianluigi Di Marzio, finaliser ce dossier dans les prochaines heures pour accélérer son mercato. L’issue, positive ou négative, sera donc connue prochainement.

Des pistes sont également évoquées au poste de latéral droit. Avec un autre dossier compliqué qui se dresse devant les Lillois :  le jeune Hugo Siquet. Les dirigeants du LOSC ont multiplié les approches selon la presse belge pour tenter d’attirer l’international Espoirs belge. Ce vendredi soir, lors de la première journée de Jupiler Pro League, un scout du LOSC est de nouveau allé observer le latéral de 19 ans selon la DH. Ce dernier s’est de nouveau illustré avec une passe décisive et le trophée d’homme du match malgré le match nul de son équipe. Interrogé en fin de rencontre, Hugo Siquet a immédiatement botté en touche les questions sur son avenir. Face à un club qui souhaite conserver son latéral droit et qui a volontairement ébruité l’affaire dans la presse, les négociations avec le LOSC se compliquent. Mais le joueur n’est pas la seule option pour le board lillois qui possède une short-list (Brandon Soppy et Yan Valery sont évoqués). Dans l’axe, le LOSC peut compter sur sa solide paire José Fonte – Sven Botman avec Tiago Djalo en troisième défenseur. Cheikh Niasse occupe actuellement le poste de quatrième défenseur et Yves Dabila – actuellement aux JO – est toujours sous contrat avec les Dogues malgré plusieurs touches (Sochaux ?). L’autre défenseur, Saad Agouzoul, n’ayant pas convaincu, les dirigeants lillois n’écartent pas de recruter à ce poste mais ne souhaitent pas se retrouver en surnombre.

Au milieu de terrain, c’est le nom d’Amadou Onana (Hambourg SV) qui est à retenir pour le moment. Avec la possibilité de perdre deux autres joueurs (Xeka, Renato Sanches) en plus de Boubakary Soumaré, les dirigeants du LOSC anticipent à ce poste. Quelques semaines après un intérêt révélé par le journal allemand Bild, un journal plus local au nom de Hamburger Abendblatt a affirmé que le joueur souhaitait rejoindre le Nord de la France pour participer à la Ligue des Champions et se rapprocher de sa famille. Cependant, l’offre lilloise (5-6M€) a été jugée trop peu élevée par les dirigeants allemands qui en espèrent 8M€ minimum. En attendant, le joueur n’a pas pris part à la première journée de Bundesliga 2, ce vendredi soir. Pour justifier cette absence, le HSV a communiqué une blessure au genou, quelques heures après les révélations de la presse affirmant que le joueur était prêt à partir au clash. Dans un secteur où la perte de trois joueurs est possible, le staff du LOSC teste également Yusuf Yazici et attend de voir les performances de Jean Onana. Enfin, en attaque, la situation dépendra des départs. Si tel est le cas pour Jonathan Ikoné, le LOSC devrait recruter un joueur plus axial.

2 commentaires

2 Comments

  1. thierry delahaye

    thierry delahaye

    24 juillet 2021 at 23:53

    svp envoyez djallo a la vente il est catastrophique

  2. Michel de CUYPER

    25 juillet 2021 at 08:52

    Ce sera certainement départ contre arrivée. Pour le moment tous les postes sont doublés et les possibles arrivées ciblées sont intéressantes. Garder au maximum l’ossature de l’an passé est un gage de sécurité car les joueurs se connaissent et ont l’habitude de jouer ensemble.

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelles places va jouer le LOSC cette saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR