Rejoignez nous !

Professionnels

Edito hebdomadaire : Le changement, c’est maintenant

Rédacteur Ponctuel

Publié

le

Crédit photo : Imago

Alors que l’effectif ne bouge pour l’instant que très peu, Jocelyn Gourvennec sera le prochain entraineur lillois. Olivier Létang prend à contre-pied tout le monde, supporters comme suiveurs du club. Pour le meilleur ou pour le pire ?

5 juillet. Le jour du départ en stage aux Pays-Bas, à moins d’un mois du premier match de la saison, le Trophée des Champions contre un Paris Saint Germain vexé comme jamais, le LOSC tient enfin son prochain entraineur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’une grosse surprise. Chacun jugera si celle-ci est réussie ou décevante, mais Jocelyn Gourvennec sera bien l’entraineur du LOSC pour la saison prochaine. Quand on est champion de France, chapeau 1 en Ligue des Champions la saison prochaine, avec un effectif convoité et de nombreux joueurs en suspens sur leur avenir, pas évident qu’un coach dont la dernière expérience est une 20ème place de Ligue 1 soit le choix le plus attendu et le plus consensuel. Mais il s’agit bien du choix du président Olivier Létang et de la direction du LOSC.

A lire aussi :  Jonathan David buteur, un indispensable pour le LOSC en Ligue 1

Le problème ne concerne pas directement l’entraineur, bien que ses résultats récents ne parlent pas pour lui. Malgré un début de carrière assez prometteur, en faisant revenir Guingamp en Ligue 1 et remportant la Coupe de France en 2014, la suite pour Jocelyn Gourvennec fut plus compliquée. A Bordeaux puis à Guingamp, les résultats furent décevants, jusqu’à une lanterne rouge en Ligue 1 en 2018-2019. Mais le problème vient surtout davantage du changement drastique dans les ambitions du LOSC sur le court terme, qui s’annonce assez dur à appréhender. On le sait pourtant tous. On sait qu’on ne jouera pas le titre. On sait tous que le top 3 sera très dur à atteindre, alors que Marseille, Lyon ou Monaco se renforcent ou se stabilisent. Mais pourtant, acceptera-t-on pour autant des séries de 4 ou 5 défaites, une 7ème place au classement final, après ce à quoi on s’est habitué ces trois dernières saisons ? Rien n’est moins sûr.

Être optimiste sans grande garantie est sûrement moins une qualité qu’une forme de déni ou de résignation. Mais quel autre choix avons-nous de toute façon, hormis celui de croire et d’espérer que cela peut fonctionner ? Être raisonnable, montrer sa déception et sa méfiance quant aux ambitions, oui. Surtout concernant Olivier Létang, dont les négociations avec tous les entraineurs ont eu l’air d’être de vrais marathons pour peu de résultats. Est-il trop exigeant, ou les finances du club ne pouvaient pas permettre de faire des folies ? Rien n’est jamais ni tout blanc ni tout noir.

A lire aussi :  Des arbitres turcs aux commandes de RB Salzbourg - LOSC

Car maintenant, de toute façon, il faut attendre. Attendre le mercato, attendre les prochaines arrivées. Attendre les prochains départs, les prolongations. Attendre les premiers matchs, attendre les premiers choix tactiques. L’effectif au 31 août restera le plus grand signal des nouvelles ambitions lilloises : si José Fonte, Benjamin André et Burak Yilmaz sont toujours là pour encadrer chaque ligne ainsi que le vestiaire, alors il ne faudra pas trop s’inquiéter. Si nos jeunes joueurs en progression comme David, Weah, Botman et tellement d’autres restent, alors le niveau de l’équipe restera homogène. Mais cet été s’annonce long. Et on ne peut qu’attendre, attendre et attendre.

Timothée Barnaud

5 commentaires

5 Comments

  1. Chtiminator

    6 juillet 2021 at 16:26

    Il ne faut pas s’y tromper, le propriétaire et créancier de la dette du club n’a qu’un objectif : récupérer ses billes après le fiasco (économique) Lopez et revendre le club au plus offrant. Il ne porte aucune sympathie particulière pour le LOSC et son environnement, il ne faut pas être naïf, c’est une simple question d’argent. Pour atteindre cet objectif, il a nommé Létang, qui semble taillé pour arriver à cette fin. La question est donc de savoir dans quelles conditions et dans quel délai. 1, 2 saisons ? Avec ou sans projet sportif ? Nous avons déjà quelques réponses… Pour le pire ou le meilleur.

  2. Marc

    6 juillet 2021 at 20:00

    Létang n’a rien fait de bon dans ses clubs précédents, c’est un gestionnaire financier triste et sans envergure… A Rennes il a tâtonné énormément dans ses choix d’entraineurs, il recommence au LOSC; quand on ne sait pas négocier et qu’on n’y connait rien au football, on laisse la main à un directeur sportif compétent, hélas L. Campos est parti et il ne s’est entouré que de seconds couteaux venant de Rennes… Merlyn est là pour liquider et se faire un maximum d’argent en laissant une dette énorme au LOSC… La saison va être longue et les départs nombreux…

    • Fred

      7 juillet 2021 at 21:26

      @Marc, si tu veux on peut faire la liste des joueurs repérés par Vandamme, ça passe des jeunes Debuchy, Cabaye, Hazard, Dumont, Gueye, Souaré, Adama Traoré aux joueurs des profondeurs comme Chedjou ou Rami… Ce type connait le foot, ne fait pas venir n’importe qui et sait trier. Si jamais un grand ménage a lieu à St Etienne on serait aussi bien inspirés de rapatrier Buisine…

  3. Fred

    7 juillet 2021 at 21:13

    Les finances du club ne permettent pas non plus une 7e place, il faut finir européen pour boucler les budgets et vendre correctement tout en restant attractif… Par contre je ne suis pas d’accord avec les performances de Letang à Rennes, elles sont bonnes avec le premier trophée depuis des lustres pour un club qu’on avait identifié à la lose perpétuelle. Si Merlyn a l’intention de revendre un club en bonne santé tout va bien, s’ils ont décidé que le foot c’était terminé le problème est devant nous. Mais j’ai envie de croire que ces trois là (avec Vandamme) veulent bien travailler. En attendant il reste visiblement de l’argent à dépenser dans les transferts pour certains clubs, au LOSC d’en profiter pour assainir un peu plus les comptes (je doute que Renato Sanches reste avec nous).

  4. Fred

    7 juillet 2021 at 21:31

    Je précise Vandamme c’est aussi Basa, Kjaer, Enyeama, ce mec n’a pas d’argent mais il a de sacrées idées.

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelles places va jouer le LOSC cette saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR