Rejoignez nous !

Professionnels

JO 2020 : Casse-tête pour l’Equipe de France et les instances de football

Martin Hubert

Publié

le

Crédit photo : Imago

Tous les yeux sont rivés sur l’Euro 2020, pourtant, les JO 2020 de Tokyo arrivent à grand pas. L’équipe de France de football s’est qualifiée à ce tournoi Olympique, une première depuis 1996. Toutefois, des questions persistent, et la liste de Sylvain Ripoll reste décimée. 

Si une pré-liste est tombée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, beaucoup de joueurs ne pourront pas participer à cette compétition internationale, et ce, pour de nombreuses raisons. Les Jeux Olympiques se dérouleront du 23 juillet au dimanche 8 août 2021, soit 12 jours après la fin de l’Euro 2021 et jusqu’au même week-end que le début de la saison de Ligue 1. Le calendrier sera donc surchargé, et les clubs ne veulent pas lâcher leurs joueurs en vue de la préparation de la nouvelle saison. C’est notamment le cas du LOSC, dont le président Olivier Létang, s’était exprimé à ce sujet, au micro de La Voix des Sports : « On doit bien préparer notre saison. On a le Trophée des Champions, le 1er août, une semaine avant la reprise (du championnat). On ne peut pas se permettre de perdre encore des joueurs ». Pas de Soumaré, de Bamba, d’Ikoné, ni d’André aux JO 2020 donc, mais le LOSC n’est pas l’unique club qui interdit ses joueurs de rejoindre les Bleus, c’est aussi le cas de Rennes ou de Paris par exemple, et cela constitue un casse-tête pour les nations.

A lire aussi :  Les raisons du mauvais début de saison du LOSC selon les supporters

Le doute s’est donc installé pour la réalisation de la liste de Sylvain Ripoll, face aux clubs qui ne voulaient pas laisser leurs talents partir représenter la France au JO de Tokyo cet été. Mais le patron de la Fédération française de Football n’a laissé aucun doute à ce sujet dans une déclaration : « Ah bah oui, ça c’est certain (que la France enverrait une équipe aux JO, ndlr). C’est difficile de trouver des joueurs parce que certains clubs ont un peu de mal à les lâcher. Mais petit à petit, on se rapproche. Je pense que l’on aura une équipe performante dans trois ou quatre jours. »

Pour pallier à ce manque de joueurs, la FIFA a accordé une dérogation à la France, qui pourra emmener des joueurs ne figurant pas dans la pré-liste de 50 joueurs réalisée par Sylvain Ripoll. Le sélectionneur des Espoirs peut donc appeler des joueurs nés après le 1er janvier 1997 mais pourra aussi compter sur 3 renforts plus âgés. Des noms ont déjà été évoqués, et notamment André-Pierre Gignac ainsi que Téji Savanier sont sûrs de participer à la compétition. Le troisième joker n’a pas encore été évoqué, mais comme la défense des Bleus est décimée, il se pourrait qu’un défenseur d’expérience soit appelé pour renforcer ce secteur.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelles places va jouer le LOSC cette saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR