Rejoignez nous !

Mercato

Quelle situation autour des gardiens au LOSC ?

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : Imago

Avec le départ de Mike Maignan, le LOSC ne possède plus de gardien numéro un dans l’effectif mais ne compte pas moins de 5 gardiens avec un contrat professionnel. Quel avenir pour chacun d’entre eux ?

Hervé Koffi, un espoir mais infime ?

Auteur d’une belle saison à l’Excel Mouscron, Hervé Koffi est le gardien qui affiche le plus de promesses à ce jour au poste de gardien. Après un premier prêt au Belenenses où il a réalisé des prestations convaincantes mais a également connu plusieurs blessures, le portier burkinabé a confirmé lors de son deuxième prêt en Belgique. Néanmoins, la fin de sa saison montre encore quelques signes d’irrégularité, de quoi refroidir les espoirs placés en lui. Avec l’exigence de la Ligue des Champions et la CAN 2021 qui se présente, les chances de le voir à Lille la saison prochaine ne sont pas du tout élevées. Du côté du LOSC, selon nos informations, le club a annoncé au joueur qu’il ne comptait pas sur lui pour la saison prochaine. Le gardien de l’Excel pourrait rapidement rebondir puisqu’il conserve une certaine côte sur le marché.

Léo Jardim, une saison difficile

Débarqué au LOSC il y a deux saisons, Léo Jardim était annoncé comme le remplaçant de Mike Maignan. Le gardien brésilien a débuté sa première année lilloise dans la peau du remplaçant de l’international français puis la crise du COVID-19 a bousculé les plans. Alors que Mike Maignan possédait un bon de sortie à l’été 2020, ce dernier est finalement resté une saison supplémentaire. Poussant donc Léo Jardim à être prêté à Boavista, ancien club satellite du LOSC. Un prêt qui a très mal débuté puisque le portier de 26 ans a réalisé un mauvais début de saison, avant de se reprendre au printemps 2021. Mais est-ce suffisant ? Toujours selon nos informations, le gardien brésilien n’est plus dans les premiers plans des nouveaux dirigeants. Un départ se profile par la même occasion pour l’ancien gardien de Rio Ave. Ce dernier possède des touches au Portugal, Espagne, Italie et au Brésil.

A lire aussi :  Amadou Onana (Hambourg SV) se rapproche du LOSC

Adam Jakubech, une confirmation jamais arrivée

Arrivé à Lille en tant que numéro trois, Adam Jakubech n’a jamais confirmé les espoirs placés en lui. Après des prestations difficiles avec l’équipe réserve, le portier slovaque a été prêté avec option d’achat à Courtrai en 2019-2020. Si le gardien est parvenu à s’imposer en Belgique, le COVID-19 a empêché son nouveau club de lever l’option d’achat, à cause des incertitudes financières. Un nouveau prêt dans le même club a donc été décidé avec une option d’achat au même prix. Néanmoins, Adam Jakubech n’est pas parvenu à conserver sa place de titulaire et est resté sur le banc durant toute la deuxième partie de la saison 2020-2021. De retour à Lille, le gardien de 24 ans est à la recherche d’un nouveau challenge. Dans son pays natal ?

Orestis Karnezis, toujours la doublure ?

Lillois depuis cette saison, après quelques saison à Naples, Orestis Karnezis a signé pour trois années dans le Nord pour un salaire peu élevé (77k€ par mois selon le journal L’Equipe). Expérimenté et fiable dans ses performances, le gardien grec présente une assurance dans le rôle de doublure. Il devrait poursuivre sa mission la saison prochaine au LOSC, comme numéro deux. A moins que les dirigeants du LOSC aient une autre idée derrière la tête.

A lire aussi :  Amadou Onana (Hambourg SV) se rapproche du LOSC

Lucas Chevalier, un prêt pour se développer

Formé au club, de nombreux espoirs sont placés en Lucas Chevalier. Afin de poursuivre sa progression, le portier de 19 ans devrait être prêté dans un club d’un calibre inférieur pour être numéro un. Il y a quelques semaines, La Voix du Nord a évoqué le nom de Valenciennes FC qui est une piste sérieuse mais le jeune gardien du LOSC ne manque pas de prétendants.

Qui pour remplacer Mike Maignan ?

Le message est donc plutôt clair, la piste en interne n’est pas l’option privilégiée actuellement. Mais avec les difficultés financières du club, ce sujet n’est pas à écarter totalement. Cependant, à ce jour, les dirigeants lillois confirment être à la recherche d’une solution externe, avec un gardien ayant déjà connu les rencontres internationales. La piste la moins onéreuse est un prêt d’une ou deux saisons pour ensuite permettre à Lucas Chevalier de prendre la place dans les buts si les espoirs placés en lui se confirment. Avec un intérêt appuyé et confirmé de notre côté pour Alexander Nübel, le gardien allemand se présente comme une solution plausible pour les dirigeants du LOSC. Mais ces derniers rencontrent des désaccords avec le Bayern Munich au niveau de la répartition du salaire selon le sérieux journal allemand Bild.

C’est donc un des dossiers à suivre du côté de Lille durant ce mercato mais celui-ci devrait être réglé rapidement afin de permettre au nouvel entraîneur d’installer une hiérarchie claire avant le début du championnat tout en ayant un maximum de possibilités dans ses choix.

1 commentaire

1 commentaire

  1. Fred

    13 juin 2021 at 20:21

    De toute façon la C1 on n’y va pas pour la remporter… Et vu les besoins prochains sur les ailes il va falloir investir. Voir arriver un jeune en prêt payant sans option d’achat et qui va prendre du temps de développement à l’un de nos joueur c’est le genre de blague pour l’OM mais à Lille historiquement on n’est pas des pigeons.

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR