Rejoignez nous !

Féminines

Les joueuses du LOSC travaillent leur éloquence à l’Opéra

Thomas Deleglise

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

Les joueuses du LOSC des catégories U16 et U17 se sont prêtées à un exercice peu commun dans un cadre hors du commun. À l’Opéra de Lille, elles ont participé à un concours d’éloquence sous les yeux de Patrick Robert et Jean-Michel Vandamme.

Du marbre clair, des lustres en cristal et du liseré d’or dans toute la salle. Nous sommes à l’Opéra de Lille avec des artistes… du ballon rond. Une petite quinzaine de joueuses se sont données rendez-vous ce mardi pour un concours d’éloquence. Et comme toute performance mérite une préparation, les jeunes filles ont eu un mois entier pour réfléchir sur des sujets philosophiques et écrire leur plaidoirie.

Lou Chiron, grande gagnante de la finale interne du concours d’éloquence des U16/U17 féminines.

“Doit-on juger les autres?” ; “Le mensonge est-il nécessaire” etc. Le temps de cinq minutes, il fallait convaincre le jury pour l’emporter. Alors, stressées avant le passage ? “Non, tranquille. On a eu des répétitions et on est entre nous. Je fais ça pour le fun mais certaines veulent vraiment gagner”, sourit Elmira Djaraoui (latérale droit) en pointant du doigt Lou Chiron (milieu). “J’avoue, j’y vais à fond pour gagner !”, rigole cette dernière qui a choisi le sujet “Peut-on triompher de la mort ?”. La question reste en suspend, mais une chose est sûre, c’est qu’elle a triomphé sur cette épreuve. Les jurys lui ont attribuée la première place et l’envoient pour la finale des 8 centres de formations en France qui se déroulera mercredi 2 juin.

« La formation ne se limite pas qu’au terrain » Patrick Robert

Patrick Robert, président du LOSC Lille-Métropole association, a remercié les joueuses de leur investissement dans cette initiative qu’il trouve remarquable : “La formation ne se limite pas qu’au terrain. On forme des bons footballeurs mais aussi des hommes et des femmes complets dans la tête et dans le corps”. Des propos évidemment approuvés par Jean-Michel Vandamme, directeur du centre de formation : “Il n’y a pas de formation sans culture et sans intelligence. Cet exercice permet de bien se connaître et j’aime dire que quand on se connaît bien, on peut aller plus loin”. Elles qui n’avaient pas pu goûter pleinement au terrain cette année, ont découvert un tout autre exercice aussi courageux…

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Êtes-vous optimiste ou pessimiste pour l’avenir de José Fonte au LOSC ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR