Rejoignez nous !

Professionnels

Benjamin André : « On ne doit rien à personne »

Martin Hubert

Publié

le

Crédit photo : Imago

Clap de fin après une saison qui restera gravée à jamais dans l’histoire du LOSC. Venu tout droit de Rennes où il y a remporté la Coupe de France 2019, Benjamin André a tenu à revenir sur cette année sensationnelle dans un entretien réalisé pour le site du LOSC. 

Le LOSC est champion de France, CHAMPION de FRANCE. Il est vrai que l’on a encore du mal à le réaliser. C’est aussi le cas du natif de Nice, Benjamin André, un des leaders du groupe lors de cette saison 2020-2021, qui a, lui aussi, encore du mal à y croire : « Pour l’instant, je ne me rends pas compte de notre exploit. J’ai ressenti un peu le même sentiment après avoir gagné la Coupe de France avec Rennes. Nous n’avons pas encore eu le temps de nous poser. Je pense qu’on en prendra vraiment conscience dans quelques semaines, en vacances. On mesurera mieux tout ça. On se dira que ce PSG-là, qui est normalement intouchable, qui ne laisse jamais rien à personne, on l’a battu. On ne doit rien à personne, on a battu tous nos concurrents directs. »

Benjamin André revient ensuite sur l’importance des supporters dans un événement comme celui-ci, ces mêmes supporters qui ont répondu présent tout au long de la saison, que ce soit pour préparer des tifos, pour encourager les joueurs en avant-match ou pour célébrer le titre. Une véritable marée humaine était présente ce lundi, pour féliciter nos Dogues, Benjamin André en est reconnaissant, même s’il aurait préféré partager ce moment de joie dimanche soir, lors de la victoire face à Angers : « Ce manque du public, on l’a surtout ressenti au stade, dimanche soir où nous avons tous explosé de joie, mais entre nous. On aurait forcément aimé partager ce moment avec nos supporters. Le football, c’est essentiellement un partage, comme je l’ai dit. Ça va au-delà des joueurs. Mais nos supporters ont été à la hauteur. Ils ont mis le “bordel” à notre départ à l’aéroport, ils l’ont remis à notre retour et à nouveau en ville. Je pense qu’on avait tous besoin de ça, de cette bouffée d’air dans ce contexte. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR