Rejoignez nous !

Professionnels

René Girard : « Christophe Galtier est un grand entraîneur »

Louis Havet

Publié

le

Crédit Photo : Imago

Ancien entraîneur du LOSC et de Christophe Galtier lorsqu’il jouait à Nîmes, René Girard a vu grandir et évoluer son joueur en tant que coach. Dans France Football, l’actuel technicien du Paris FC revient sur le parcours de “Galette”.

Avec Montpellier en 2012, René Girard est le dernier entraîneur de Ligue 1 à réaliser un exploit d’être champion semblable à celui qui attend le LOSC. A 67 ans, il a roulé sa bosse sur les bancs, avec trente ans de carrière d’entraîneur dans les pattes et une bonne connaissance de la profession. Lors de ses débuts à ce poste au Nîmes Olympique, il a eu sous ses ordres un certain Christophe Galtier. Son ancien joueur reconverti en coach, tout comme lui, est à quelques pas de décrocher son premier titre de champion de France. L’entraîneur du Paris FC estime d’ailleurs que son passé de joueur se reflète dans sa manière de coacher : « L’ancien joueur, on le retrouve souvent tel quel dans l’habit du coach, et je ne parle pas que pour moi. C’est également valable pour Laurent Blanc que j’ai eu aussi sous mes ordres au Nîmes Olympique ou pour Christophe Galtier, joueur appliqué, sérieux, rigoureux. C’est l’image du joueur que j’ai gardée, c’est l’image que j’ai de lui aujourd’hui. Et, quand on regarde son parcours de joueur, puis d’entraîneur, on trouve beaucoup de similitudes. “Galette’’ maîtrise tous les paramètres de son métier. »

Au-delà de cela, René Girard accorde beaucoup de crédit au travail de Christophe Galtier. L’entraîneur du LOSC de 2013 à 2015 valorise ses stratégies, mais aussi ses valeurs sur le plan humain de celui qu’il surnomme amicalement Galette : « Pour réussir de la sorte, il faut qu’un groupe adhère complètement et ça n’est pas le plus simple. Tactiquement et techniquement, il a trouvé ce qui était le mieux pour son équipe. Ses choix, ses compos ont fait de Lille l’équipe qui pratique le meilleur football et le plus régulièrement. Mais il y a aussi l’aspect relationnel et psychologique. Il sait faire ! Dans ces conditions, je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas exercer dans un club encore plus huppé. On a pas mal déblatéré ces derniers temps sur les entraîneurs français. “Galette’’, comme d’autres, est un grand entraîneur et aujourd’hui, il est sur le devant de la scène. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR