Rejoignez nous !

Match

LOSC – OGC Nice : les notes des Dogues

Rayan Bja

Publié

le

Crédit photo : Imago

Lorsque les Dogues ouvrent le score en première mi-temps, les matchs sont souvent plus tranquilles et ça a été le cas face à Nice aujourd’hui. Voici les notes des Lillois.

Mike Maignan (6) : Sa plus belle action du match ? Cette relance à la main de presque 50 mètres qui aurait mérité de faire passe décisive. Sinon, il n’a subi aucun tir donc rien à signaler.

Zeki Celik (7,5) : Déjà décisif sur le premier but en récupérant le ballon haut et servant Reinildo, il inscrit un splendide but, son quatrième de la saison, d’une belle demi-volée à l’entrée de la surface.

José Fonte (6,5) : Toujours présent pour encourager ses coéquipiers, le Portugais a bien coupé toutes les transmissions qui arrivaient de son côté pour passer une soirée tranquille.

Sven Botman (6,5) : Comme son compère de la défense centrale, il a été solide en remportant quasiment tous ses duels et en ayant une bonne lecture du jeu dans la profondeur.

A lire aussi :  Arthur, supporter de Saint-Étienne : « Sérieux jusqu'au bout »

Reinildo (7) : De retour dans le onze titulaire, le mozambicain avait de l’énergie à revendre avec énormément d’activité et d’influence dans son couloir, souvent utilisé pour les attaques lilloises. La preuve : il est avant-dernier passeur sur le premier but et c’est son centre repoussé qui revient dans les pieds de Celik sur le second.

Luiz Araujo (6,5) : Pour sa première titularisation en Ligue 1 depuis le 28 février, le brésilien a été juste dans son jeu et entreprenant avec beaucoup de courses mais aussi de la justesse. Il aurait pu être décisif en jouant plus haut sur le terrain.

Benjamin André (6,5) : Le numéro 21 lillois a été l’homme de base de la relance lilloise aujourd’hui et a dicté le rythme des actions lilloises sur le côté droit. Il a toutefois manqué de justesse sur certaines situations plutôt simples.

Boubakary Soumaré (6) : Toujours titulaire dans l’entrejeu, l’international Espoirs français a fait un match simple, sans fioritures même si une de ses pertes de balle a entraîné une transition niçoise. A l’instar d’André, il a donné le tempo du match.

A lire aussi :  Arthur, supporter de Saint-Étienne : « Sérieux jusqu'au bout »

Jonathan Bamba (5) : De retour dans son couloir gauche, il a manqué de spontanéité dans son couloir pour faire des différences individuellement ou par la passe. Mais il ne s’est pas caché et provoque l’exclusion de Jordan Lotomba.

Jonathan David (5) : Après cette passe décisive pour Yilmaz, on a pas senti le canadien dans un grand jour avec des hésitations dans le dernier geste et des situations mal gérées, sauf lorsqu’il lance Yilmaz dans la profondeur à l’heure de jeu. Mais il a été très important dans le pressing haut lillois.

Burak Yilmaz (7) : Deuxième ballon = but pour l’avant-centre turc d’un superbe plat du pied. Derrière, il a, avec David, pesé sur la défense niçoise sur le pressing et le jeu sans ballon. Il trouve le poteau juste avant sa sortie lors d’un face-à-face avec Benitez.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Les Dogues sont-ils en train de réaliser la meilleure saison de leur histoire ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR