Rejoignez nous !

Professionnels

Edito hebdomadaire : Le LOSC fonce-t-il dans le mur ?

Rédacteur Ponctuel

Publié

le

Crédit photo : Imago

Deux défaites cette semaine, une place de leader de Ligue 1 perdue, et surtout, des performances qui ne vont que de mal en pis. La fin de saison approche, le classement se resserre, et le LOSC a autant à gagner qu’à perdre.

Première semaine de la saison à deux défaites, et tout semble s’écrouler. Il y a l’analyse froide des résultats. Lourd revers 3-0 contre Paris en Coupe de France. Défaite méritée 2-1 face au relégable nîmois. Perdre des matchs est une fatalité ; n’être qu’à trois défaites en Ligue 1 cette saison, une performance exceptionnelle.

Mais plus que tout, il y a surtout le contenu produit. Et c’est bien là que ça coince. Je ne vais pas encore une fois revenir sur les manquements offensifs actuels. Tout le monde les connait, tout le monde les voit. Mais c’est bien la première fois de l’année qu’ils se répercutent autant dans les résultats. Face à Nîmes, le LOSC a franchi un nouveau palier d’improductivité. 75% de possession en deuxième mi-temps, mais rien n’en fut fait. Aucun tir lillois n’a d’ailleurs dépassé les 0,11 xG dimanche, témoignant de la piètre qualité des rares occasions créées. Face à Paris en Coupe de France, la deuxième mi-temps fut de meilleure qualité que la première, mais Lille n’a jamais vraiment fait peur à son adversaire qui était loin de se donner à fond.

Il faut du renouveau tactique, c’est une évidence. Je suggérais ici-même il y a trois semaines d’éventuels changements dans l’animation offensive. Le système à deux buteurs se justifie de moins en moins, au vu de la production offensive. Hier, Burak Yilmaz n’a touché que 24 ballons, alors que l’on connait son intelligence dans le jeu de remise. Tout le monde s’agglutine dans l’axe, sans aucune prise de risque, et avec un déchet technique ahurissant. L’argument de la stabilité défensive offerte par le système a pris du plomb dans l’aile, en voyant comment les Nîmois se sont sortis avec facilité du pressing lillois et ont parfaitement su exploiter les espaces dans le dos de la défense.

A lire aussi :  Décryptage tactique : semaine compliquée, changements imposés ?

Personne n’en voudra à Lille de ne pas être champion de France, et encore moins ses supporters. Cette semaine a bien montré que lorsque le PSG se réveille et joue à son vrai potentiel, il n’y a aucune concurrence en France. Lille et Lyon, les deux rivaux annoncés ? 3 buts dans la sacoche pour l’un, 4 pour l’autre. Mais il n’y aura pas d’occasion pareille avant bien longtemps. Être à égalité de points avec Paris à 8 journées de la fin, même en étant sur une mauvaise série, ce n’est pas un échec. C’est une saison exceptionnelle.

Mais sans dénouement heureux, tout cela n’aura été pour rien. Lille est aujourd’hui tout aussi proche d’un titre historique que d’une horrible quatrième place. Chaque semaine, Monaco se rapproche toujours plus du podium, et la facilité qu’ils dégagent est impressionnante. Remercions encore Magic Mike de nous permettre de les garder à 4 points. Lyon a la courtoisie de ne jouer que 20 minutes par match, mais trouve le moyen de marquer à chacun de ses temps forts. Si le LOSC ne règle pas très vite ses carences, la désillusion pourrait être terrible. Et le rebond doit passer par une bonne performance face au PSG à la prochaine journée.

Soyons convaincus que Christophe Galtier en est le premier conscient. Les joueurs que l’on encensait encore il y a quelques mois ne sont pas soudainement devenus des boulets balle au pied. Et l’argument qu’ils ne se donneraient pas à fond, ou qu’ils ne voudraient pas vraiment gagner le titre, une ineptie ridicule. Ne cédons ni à la culture de l’instant, ni à un clubisme aveugle. Ne soyons ni trop confiants, ni trop pessimistes. Des changements sont nécessaires, mais tout n’est pas à jeter. Et surtout, ne prions que pour une chose. Ne surtout pas terminer à la place du con.

Timothée Barnaud

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger Reinildo ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR