Rejoignez nous !

Professionnels

Edito hebdomadaire : Supporters lillois, haut-les-cœurs !

Rédacteur Ponctuel

Publié

le

Crédit photo : Imago

Victoire face à Marseille au bout du suspense, qualification en Coupe de France face au GFC Ajaccio : semaine parfaite sur le plan comptable. Si dans le jeu, tout est loin d’être parfait, ne tombons pas dans une autoflagellation inutile.

Dans le monde d’avant, le stade Pierre Mauroy aurait explosé. Après 90 minutes frustrantes, à (encore) ne pas pouvoir percer une défense regroupée – qui, si elle avait pu être 11 dans les cages de Mandanda, l’aurait fait – Jonathan David aurait fait hurler tous les supporters. Mais non. On a tous dû se satisfaire d’un bonheur casanier, à crier dans un coussin, à fracasser sa bouteille d’eau, à se fouler la cheville en tapant dans notre canapé.

Le COVID-19 nous prive de tant d’émotions dans cette saison exceptionnelle. Leader de Ligue 1 depuis sept journées, avec un total de points record. Sans plaire au coach Galtier, la qualification en 8èmes de finale de Coupe de France a été sécurisée. Alors oui, le jeu offensif est peu flamboyant récemment. Ceux qui pointent du doigt la qualité des rencontres ont tout à fait raison : cette frustration est légitime, et on la vit sûrement tous. Mauvaise animation des couloirs, jeu trop axial, difficulté à mettre du danger dans la surface : il y aurait des milliers de choses à améliorer dans le jeu de position des Dogues.

A lire aussi :  Burak Yilmaz ne veut pas parler du titre tout de suite

Mais quelles équipes en Europe percent aujourd’hui avec facilité des blocs bas ? Liverpool n’y arrive plus en Premier League face aux plus petits. Le Real Madrid galère à chaque rencontre en Liga, et doit presque toujours s’en remettre au génie de Karim Benzema. Ce dimanche, même Manchester City, en dominant outrageusement avec 66% de possession et 23 tirs, n’a pas réussi à marquer face au rival United. Le LOSC a franchi des étapes dans son évolution : bien défendre, presser efficacement, jouer les transitions. Alors oui, il en reste encore une. Celle d’arriver à chaque match avec la pression d’être le favori absolu. Sûrement la plus difficile. Mais soyons flattés que le dauphin de l’an passé n’ait d’autres solutions que de camper dans sa surface.

Car les vraies rencontres arrivent. Les chocs face aux concurrents directs, le premier dès dimanche prochain, face à l’AS Monaco. Ces matchs seront l’occasion de montrer toutes les qualités lilloises. Il devrait y avoir beaucoup plus d’espaces, de libertés. Lille n’est jamais plus fort que lorsque l’adversaire se découvre, prend des risques. Il faudra bien défendre, presser agressivement, être décisif. La double confrontation perdue face à l’Ajax aura sûrement beaucoup fait progresser le LOSC dans ces domaines. Les joueurs le savent : c’est cette saison que tous leurs rêves peuvent s’accomplir.

A lire aussi :  José Fonte et Burak Yilmaz sous le coup d'une suspension

J’écrivais début décembre à propos de Jonathan David, alors qu’il inscrivait ses premiers buts après son début de saison compliqué : « Un jour, cela sera sûrement à lui d’être l’individualité qui illumine les rencontres. Pour l’instant, laissons-le simplement être un parfait coéquipier ». Le Canadien répond présent en 2021 : personne en Ligue 1 n’a davantage marqué que lui sur cette période. La force du LOSC est ici : Bamba en début de saison, Yilmaz en Ligue 1, Yazici en Europa League, mais aussi Weah lors des matchs en semaine, le net regain de force récent d’Ikoné. Les individualités lilloises ne brillent jamais en même temps, mais se relaient pour être décisives.

Espérons qu’en cette fin de saison, nos étoiles offensives se muent en constellation pour étinceler toutes ensembles. Pour que cette année déjà historique ne s’inscrive pas que dans la mémoire des supporters, mais également dans l’armoire à trophées. Pour que le 23 mai, à la fin du match face à Angers, le LOSC soulève son quatrième titre de champion de France.

Timothée Barnaud

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger Reinildo ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR