Rejoignez nous !

Interview

Campos, Botman, Le Petit Lillois… Florian Fieschi revient sur son aventure lilloise

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : LOSC Médias

Arrivé au LOSC durant l’ère Gérard Lopez, Florian Fieschi a accepté de revenir sur son aventure lilloise pour Le Petit Lillois. L’ancien attaché de presse du LOSC a évoqué le travail de Luis Campos et a révélé certaines coulisses du club.

Florian, tu as quitté le LOSC il y a quelques semaines seulement. Quel bilan fais-tu de ton passage dans le club lillois ?

Extraordinaire tout simplement ! Il n’y a pas d’autres mots. Ici, j’ai découvert des personnalités hors normes. José Fonte, Mike Maignan, Renato Sanches, Christophe Galtier, Burak Yilmaz, Xeka, Benjamin André, Reinildo, Bouba’ Soumaré… A Lille, je me suis enrichi humainement. D’ailleurs, je profite de cette interview pour remercier une nouvelle fois Gérard Lopez et Luis Campos pour leur confiance dans ce projet. Du premier au dernier jour, je me suis éclaté. Je n’en garderai que des bons souvenirs.

Quel est ton meilleur moment à Lille ?

Je ne vais pas être très original…(sourires). Le TFC – LOSC, 3 à 2 bien sûr… Incroyable !  D’ailleurs, je me souviens de cette journée avec perfection. A mon avis, c’est le même sentiment qui anime pour tous les supporters du LOSC. Ce jour-là, on a vécu un moment d’une intensité folle. Au moins, on pourra dire qu’on y était.

Continues-tu à suivre les matches malgré ton départ ?

Bien sûr. On reste connecté ! Je suis d’ailleurs très fier de voir le LOSC dominer son sujet en L1. J’espère qu’ils seront champions, en tout cas j’y crois ! Il faut dire aussi que je suis resté en contact étroit avec quasiment tous les joueurs de l’effectif, ainsi que le staff. On se donne des nouvelles régulièrement. Cela me fait plaisir de constater qu’un lien nous unit toujours. Cela va au-delà du foot.

Tu as pu voir que le LOSC a changé de dimension ces dernières saisons ?

Oui c’est vrai. Luis Campos a réussi à attirer des talents incroyables. Il a également recruté Christophe Galtier, un manager fantastique. Luis (Campos) a donné du souffle à ce projet. C’est le grand architecte de cette réussite.

C’est également Luis Campos qui t’a débauché…

Oui c’est vrai, mais je ne suis pas le seul (sourire). Beaucoup de personnes sont venues pour Luis (Campos), d’autres sont d’ailleurs toujours en place. Le secret de Campos ? L’exigence. Il est parfois décrit comme quelqu’un de difficile au quotidien, mais c’est un énorme travailleur. Quand tu vois quelqu’un travailler autant que Luis, tu ne peux pas te permettre d’arriver à 9h et de quitter Luchin à 17h. Impossible !

« C’est le seul chemin possible pour avoir du succès »

En parlant de Luis Campos, qu’a-t-il apporté au projet lillois ?

A lire aussi :  Michael, supporter de Montpellier : « Nous avons été inconstants cette saison »

La culture de l’excellence. Cette pression était de toute façon nécessaire pour lancer ce nouveau projet. Il a imposé une rigueur extrême. Parfois pour certaines personnes, c’était difficile à gérer… Mais je me suis épanoui dans cet univers. Et avec du recul, tu te rends compte que c’est le seul chemin possible pour avoir du succès.

Quelle est sa plus grande force ?

Quand on parle de Luis Campos, on parle beaucoup de recrutement, de ses réseaux, de Mbappé, de José Mourinho, mais ça va bien au-delà… Au quotidien, Luis a également une vision. Par exemple, il a désigné puis développé la CAJ afin que les joueurs puissent s’épanouir et se développer au LOSC.

Peux-tu nous en dire plus sur la CAJ ?

La Cellule d’Appui aux Joueurs. C’est une cellule composée de 4 personnes pour répondre aux demandes des joueurs 24h/24h (enfants, maison, sécurité, déplacements). Luis a créé cette organisation. L’objectif ? Permettre aux joueurs de se concentrer uniquement sur leur métier, sur leur football. Ils sont pris en charge totalement, comme protégés. Croyez-moi, tout ce genre de petits détails fait la différence sur une saison. Certains vont parler d’assistanat, de cocooning, Luis préfère parler de résultat. Il est dans l’efficacité, le pragmatisme. Mais c’est lié à son expérience. Il a œuvré dans des très grands clubs (Real Madrid notamment).

« Le LOSC est l’une des équipes les mieux préparées d’Europe. »

Il y a d’autres exemples de ce type ?

Il a aussi conceptualisé la cellule haute-performance avec le recrutement d’une nutritionniste (Camille Rombaut), d’un préparateur physique de très haut niveau (Pedro Gomez). Et là encore, les résultats sont là… Le LOSC est l’une des équipes les mieux préparées d’Europe.

A lire aussi :  Michael, supporter de Montpellier : « Nous avons été inconstants cette saison »

En tant qu’attaché de presse, comment juges-tu l’évolution de notre site Le Petit Lillois ?

Je me suis souvent servi de votre travail sur les réseaux sociaux pour mieux appréhender mon job. Franchement, le site est impressionnant et je dois dire que je me suis régalé à vous lire. Votre travail est de qualité. A tel point que j’ai parfois dû vous freiner dans vos enquêtes… J’en suis désolé (sourire) !

Par exemple, en juin 2020, tu nous avais demandé de ne pas éventer l’intérêt du LOSC pour Sven Botman, alors qu’on était sur la piste en premier…

Oui c’est vrai. Je plaide coupable pour Sven. En juin dernier, j’avais reçu un appel de Luis Campos et d’Olivier Gagne (ancien coordinateur sportif du club) pour m’alerter du fait que vous étiez entré en contact avec l’agent de Sven. Je me souviens bien du message avec une capture d’écran, demandant s’il y avait des possibilités de transfert avec le LOSC.

« Sven peut vous remercier aussi ! Vous avez tenu parole »

Et tu nous as empêché. 

Oui, c’était mon taf… Encore désolé, mais à cette époque, l’info était sortie nulle part, et je vous ai alors appelé pour vous demander de ne surtout pas sortir le nom de Botman. Si cela était sorti, peut-être que d’autres clubs se seraient manifestés et on aurait pu avoir des difficultés supplémentaires à trouver un accord. Donc je voulais personnellement vous remercier pour cela. Sven peut vous remercier aussi ! Vous avez tenu parole.

Quand on voit la saison lilloise, c’est vite oublié. As-tu un dernier message à passer ?

Je dois dire que j’ai pris beaucoup plaisir à bosser avec vous. Je tiens donc à vous remercier : que ce soit Ulysse, Rayan, Corentin et Tristan à l’époque ainsi que tous les autres contributeurs qui œuvrent dans l’ombre pour la pérennité de ce média. Je vous souhaite une très longue vie.

2 commentaires

2 Comments

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger Reinildo ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR