Rejoignez nous !

Excel Mouscron

Anderlecht arrache un point de justesse face à un Mouscron combatif

Louis Claerebout

Publié

le

Crédit photo : Imago

Après un bon bilan de 7/9, l’Excel recevait Anderlecht au Canonnier hier soir. Au vu de la défaite 2-3 de Waasland-Beveren face à Malines, les Hurlus pouvaient faire une bonne affaire en cas de victoire. Retour sur ce match soldé par un match nul à nouveau frustrant pour Mouscron. 

Les compositions

Mouscron : Koffi ; Ciranni, Silvestre, Agouzoul, Mohamed ; Onana, Nlandu (Bakic 45′), Xadas (Lepoint 67′) ; Tabekou, Badibanga (Olinga 81′), Da Costa (Harbaoui 87′)

Anderlecht : Wellenreuther ; Sardella, Miazga, Delcroix, Lawrence (Murillo 87′) ; Ait El Hadj (Dimata 77′), Vlap (Trebel 45′), Sambi Lokonga ; Amuzu (Dauda 64′), Mukairu (Laarsen 45′), Nmecha

 

Le match

Jorge Simao était bien présent sur le banc pour coacher ses joueurs. L’Union belge avait formulé à son encontre deux matches fermes de suspension et un autre en sursis. Pour rappel, le coach hurlu avait légèrement éloigné le quatrième arbitre face à Saint-Trond lorsqu’il tentait de calmer Nuno Da Costa. Le coach portugais a fait appel de cette décision hier après-midi. “J’espère que la deuxième moitié de ma journée sera meilleure que la première durant laquelle j’ai dû aller me défendre. Mais ce qui compte vraiment c’est le match. On doit le jouer parfaitement, tant dans nos tâches offensives que défensives, car Anderlecht est une équipe talentueuse. Concernant Lepoint, qui a fait un énorme travail lors du dernier match, il ne débute pas car ce n’était que la deuxième fois cette saison qu’il disputait 90 minutes. Et enchaîner deux matches en trois jours ce n’est pas évident. De plus il y a le retour de suspension de Junior Onana qui a de l’influence sur notre jeu“.

Mouscron laisse la possession à Anderlecht tout en formant un bloc bien compact. Les joueurs de Vincent Kompany sont forcés de faire tourner le ballon assez longtemps avant de trouver un espace dans lequel adresser une passe. A la 10′, Sambi Lokonga tente une frappe qui échoue dans les bras de Koffi. Dix minutes plus tard, le gardien mouscronnois dégage au pied vers Badibanga. Le ballon est finalement dévié vers le but anderlechtois, la confusion entre les défenseurs et le gardien permet à Xadas d’ouvrir le pied et de faire trembler les filets. C’est 1-0. Quelques minutes plus tard, l’égalisation des pieds de Mukairu après un beau mouvement enclenché depuis la droite est annulé par le VAR pour une position de hors-jeu au départ de l’action. A la demi-heure de jeu, Agouzoul sera l’auteur d’un très bon retour en s’interposant sur la frappe d’Amuzu. A part une frappe puissante de Sambi Lokonga qui finit un peu à côté des cages mouscronnoises, il n’y a plus rien à noter dans une première mi-temps plutôt calme.

A lire aussi :  Mike Maignan aspire à devenir numéro 1 en équipe de France selon Galtier

A la 47′, Miazga est proche de se rattraper mais sa reprise sur coup-franc manque le cadre. La frappe d’Amuzu un peu plus tard partira également au-dessus du but. Plus tard, Da Costa réalise une belle récupération et sa passe trouve Onana, mais le bon retour de Trebel empêche le Camerounais d’armer son tir. A la 79′, un très long dégagement de Koffi atterrit dans les pieds de Tabekou qui manque de peu de pouvoir alerter Da Costa sur son centre lobé. Da Costa et Bakic tenteront tous les deux timidement leur chance dans les 10 dernières minutes. Alors que l’Excel tient le bon bout en cette fin de match, les Mouscronnois vont craquer dans les derniers instants. La frappe de Laarsen dans le petit filet fera office d’avertissement. Dimata joue bien le coup face à Tabekou et tombe dans le rectangle, Monsieur Smet désigne le point de pénalty. Celui-ci sera très bien tiré par Nmecha, frôlant le poteau alors que Koffi avait plongé du bon côté.

A lire aussi :  Christophe Galtier donne son favori pour la course au titre

 

Les notes

Simao (6) : sa tactique d’un bloc bas partant en contre a de nouveau failli être (parfaitement) payante

Koffi (7) : ses longs dégagements ont été source de danger à plusieurs reprises

Agouzoul (7,5) : il a su maintenir les attaquants adverses dans sa poche

Onana (6) : solide dans les duels, mais responsable de l’une ou l’autre perte de balle dangereuse

Nlandu (6) : après une longue période sans avoir été titularisé, le milieu de terrain prêté par Lille s’est plutôt bien débrouillé

Ciranni (5,5) : il n’a pas toujours été hyper rassurant à certains moments

Silvestre (8) : il a été très solide dans ses duels sur l’homme

Mohamed (6) : il a fait ce qu’il avait à faire, ni trop ni trop peu

Xadas (7) : il a été attentif au cafouillage dans la défense adverse et a ainsi pu planter son deuxième pion de la saison

Tabekou (6) : il a fait un tout gros match sur son flanc droit mais est malheureusement à l’origine du but égalisateur

Badibanga (6) : il a été un peu plus percutant en seconde qu’en première période

Da Costa (7) : sa conservation de balle pour permettre au bloc de monter a été précieuse

Bakic (7) : bonne rentrée au jeu du Monténégrin après une absence pour cause de blessure

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR