Rejoignez nous !

Professionnels

Gianni Bruno revient sur son début de carrière compliqué

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : Imago

Lors d’un entretien pour Sport Foot Magazine, Gianni Bruno est revenu sur son début de carrière dans le Nord et son passage en France.

Formé à Lille, Gianni Bruno a vu Eden Hazard rafler tous les trophées à Lille et entrer dans l’histoire club, une pression supplémentaire pour l’attaquant évoluant désormais au Zulte Waregem ? « Bien sûr que je me suis posé des questions, mais en même temps, je ne pouvais décemment pas me comparer à un joueur comme lui. Personne ne le faisait à Lille. Moi, j’avais beau être systématiquement surclassé, au Standard, puis à Lille, quand je me comparais à Eden, je n’avais pas l’impression de faire le même métier. » avant de temporiser d’expliquer le début de sa carrière : « Après, c’est comme ça, le foot. Moi, chaque été, au LOSC chez les jeunes, je voyais arriver des attaquants dans ma catégorie d’âge. Initialement, ils arrivaient pour prendre ma place, mais finalement, c’est moi que le coach faisait jouer et les gars ne s’éternisaient pas. […] Quand j’ai fait mes débuts en equipe une, j’étais toujours conscient que je n’avais pas son talent, mais je me disais aussi que si j’en étais finalement arrivé à ce niveau-là, c’était quelque part encore un peu plus valorisant pour moi qui avait dû me battre que pour lui qui faisait ça avec une telle facilité. »

A lire aussi :  Yazici parmi les joueurs les plus créatifs de Ligue 1

Après trois années dans le Nord, Gianni Bruno est prêté à Bastia puis transféré à Lorient. Des moments difficiles pour l’attaquant de 29 ans : « En France, je me sentais grillé. Là-bas, j’avais la réputation d’être un attaquant qui ne marquait pas […] Ça m’a pesé et dans la foulée, j’ai connu deux saisons très compliquées à Évian, entrecoupées d’un prêt à Lorient. En Bretagne, j’étais dans une super équipe, avec notamment un joueur comme Raphaël Guerreiro. Mais le vrai problème pour moi, c’était que Jordan Ayew marchait sur l’eau. Du coup, je ne jouais pas. Je suis retourné à Evian et le public m’a pris en grippe. En plus, le courant ne passait pas avec le coach Pascal Dupraz. Bref, tout ça mis bout à bout fait que ça a été très dur humainement. »

A lire aussi :  Jérôme Alonzo : « Maignan est l'avenir de l'équipe de France »

Désormais en Belgique, Gianni Bruno enchaîne les buts et comptabilise 10 buts marqués en 21 matchs cette saison.

1 commentaire

1 commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quel doit-être le duo le plus utilisé au milieu pour la fin de la saison ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR