Rejoignez nous !

Match

Thibaut, supporter de Reims : « Le LOSC doit se méfier de Dia et de Zeneli »

Thomas Deleglise

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

La phase retour peut enfin commencer. Le LOSC reçoit le Stade de Reims, qui s’était incliné au match aller en août. Thibaut, supporter rémois, certifie que son équipe a progressé depuis, et nous immisce dans le jeu d’une équipe difficile à manœuvrer.

Le Stade de Reims est sur une série de 5 matchs sans défaite. Après un début de saison en dent de scie, qu’est-ce qui a changé aujourd’hui ?

Ce changement est la conséquence de plusieurs facteurs. Le premier est le fait que David Guion ait récupéré la totalité de son effectif. Il peut enfin associer ses meilleurs joueurs ensemble, notamment Xavier Chavalerin, la pièce tactique qu’il manquait dans l’équilibre de l’équipe. Le retour au 4-3-3 a permis de libérer les joueurs et surtout, de les faire jouer davantage à leurs postes. Le retournement de situation dans le match de la peur contre Nantes (16/12) a boosté la confiance de notre formation.

Vous vous étiez inclinés 0-1 lors du match aller. Qu’est-ce que tu en as pensé ?

Au match aller, Reims était dans l’incapacité de produire du jeu dans les 25 derniers mètres. On avait terminé la rencontre avec zéro tir cadré ! L’équipe type n’était pas encore dessinée, Guion se cherchait beaucoup. Aussi, nos techniciens comme Berisha, Zeneli et Dia n’étaient pas titulaires. Quant aux Lillois, ils avaient maitrisé le match et donnaient un sentiment de puissance collective.

Lors du match aller en août, le LOSC s’était imposé 0-1 en terre rémoise grâce à un but de Jonathan Bamba. Crédit photo : Imago

Depuis votre remontée en Ligue 1, vous vous appuyez sur une bonne assise défensive qui encaisse peu de but. Cette saison, vous en avez déjà concédés 29. Y a-t-il un problème défensif ?

David Guion cherchait à aller davantage vers l’avant cette saison, produire plus de spectacle, notamment en jouant régulièrement en 4-4-2. On est loin du “football champagne”, son système se transformait souvent en 4-2-4 avec un milieu qui prenait l’eau sur les percées adverses. Le départ de Disasi et Kamara, soit 50% de notre défense, a pesé. Mais depuis quelques semaines, Wout Faes performe et montre qu’il n’est pas le capitaine de la sélection jeune belge pour rien. Abdelhamid et Rajkovic retrouvent leurs leadership après un début de saison hésitant.

A lire aussi :  Lille élimine le Gazélec et file en 8ème de finale de la Coupe de France

Il ne faut pas oublier que notre effectif est très jeune et que des joueurs comme Moreto ou Munetsi ont coûté cher avec de nombreux cartons rouges qui ont ouverts les vannes défensives. Avec le retour des cadres et du 4-3-3, Guion semble réussir à discipliner de nouveau son équipe, les lignes n’étant plus aussi disloquées qu’en début de saison.

Boulaye Dia est le co-meilleur buteur du championnat. Est-il le facteur x de cette équipe ? 

Franchement, je n’aurais pas pleuré si Boulaye Dia était parti cet été pour 15M. On aurait été nombreux à le conduire directement à l’aéroport. Puissant, il manque de technique et semblait ne pas avoir une marge de progression très importante. Et bien, je me suis bien planté ! Non pas qu’il m’éblouisse par sa technique, mais par son efficacité folle. Il bénéficie d’un bon de sortie. Si un club met 15M sur la table, Boulaye pourra partir s’il le désire. Mais cet été, il affichait clairement son envie de rester. La crise économique lié à la Covid, sans parler du marasme des droits TV, feront peut être que…

« Cinq matchs sans défaite et ce collectif au complet nous donnent l’ambition de se rapprocher du Top 10 »

Sans lui, nous avons El Bilal Touré, 19 ans et pétri de talent. Plus technique que Dia, il a moins la capacité à faire la décision s’il ne reçoit pas de ballon dans la surface. Sierhuis est lui en manque de confiance et le passage de l’Eredivisie hollandaise à la Ligue 1 est difficile. Mais encore une fois, ce sont des joueurs très jeunes.

A lire aussi :  GFC Ajaccio - LOSC : les notes du match

Quels sont tes espérances pour la deuxième partie de saison ?

Battre Saint-Etienne a peut être définitivement libéré l’équipe. Cinq matchs sans défaite et ce collectif au complet nous donnent l’ambition de se rapprocher du Top 10. Il faut continuer à progresser dans le jeu avec un milieu à trois plus technique. Moreto, Chavalerin et Berisha ou Cafaro nous assurent une transition défense/attaque plus efficace qui nous donne beaucoup d’espoirs.

De quel joueur le LOSC devrait se méfier ?

Le LOSC doit se méfier de Dia évidemment… Mais surtout de Zeneli ! Depuis son retour de blessure qui l’a éloigné des terrains pendant un an, le kosovar alterne le bon et le mauvais. Il ressuscite avec le système en 4-3-3 et a activement participé au regain de forme du SDR. Buteur mais surtout passeur, il provoque les défenseurs adverses et a la capacité de rentrer sur son pied droit pour décocher une frappe. Avec Chavalerin en appui et Konan pour dédoubler, ce triangle de joueurs est essentiel pour le jeu de contre prôné par Guion à l’extérieur.

Un pronostic pour le match ? 

L’idéal pour Reims serait d’ouvrir le score pour obliger Lille à sortir. L’exemple du match d’Angers est parfait. Je prédis un score final de 1-1 avec 0-1 à la mi-temps pour Reims. Les buteurs seront Zeneli et Yilmaz.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Christophe Galtier doit-il faire tourner en Coupe de France ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR