Rejoignez nous !

Professionnels

Quels bilans pour le LOSC à mi-parcours depuis 2000 ?

Emile Simon

Publié

le

Crédit photo : Imago

La phase aller du championnat s’est terminée ce week-end. A mi-parcours, le LOSC est bien installé sur le podium de Ligue 1 Uber Eats, avec un cumul intéressant de 39 points.

Le Petit Lillois a analysé cette performance, vis-à-vis des autres saisons du XXIème siècle.

Deuxième performance comptable depuis 2000

Depuis sa dernière remontée au sein de l’élite, le LOSC n’a compté qu’une seule fois plus de 39 points à mi-parcours. C’était lors de la saison 2013/14. A l’époque, l’équipe défensive de René Girard avait amassé 40 points sur la phase aller.

2013-2014 et 2020-2021 sont d’ailleurs les seuls exercices récents lors desquels Lille a tourné à plus de 2 points par match sur la phase aller.

Cependant, 5 autres exercices présentent également un rythme intéressant, supérieur à 1,7pts/match jusqu’à la trêve. D’abord la surprenante saison 2004-2005 sous Puel, le “trois à la suite” de Garcia (2009-2010, 2010-2011 et 2011-2012) et la magnifique année 2018-2019 sous Galtier.

A lire aussi :  José Fonte et Benjamin André dans l'équipe type de la 21ème journée de Ligue 1

Notons que les deux saisons de D1 sous Vahid Halilhodžić se jouaient à 18 clubs. Avec un bilan successif de 29 points (J17 2000/01) et 30 points (J17 2001/02), la moyenne était également supérieure à 1,7pts/match.

 

Podium en janvier = podium en mai ?

A l’issue des matchs aller, le LOSC était présent à 8 reprises sur le podium de L1. Il n’en est descendu qu’une seule fois : lors de la saison 2009-2010. Pourtant meilleure attaque de L1, les dogues chutèrent de la seconde place à la quatrième, lors de la dernière journée à Lorient. Frustrant !

La réciproque est quasiment vérifiable. Puisque lorsque le LOSC ne fut pas sur le podium à la trêve, il ne l’accrochera qu’une seule fois (en 2005-2006).

 

Quel écart de points avec le Champion d’automne ?

Sur la période, les Dogues ne furent “Champions d’automne” qu’une seule fois (en décembre 2010). Avec 35 points, les coéquipiers de Rio Mavuba comptaient alors 4 unités d’avance sur leurs poursuivants. Mais sur le reste des saisons du XXIème, les écarts inférieurs à 5 points entre Lille et le “Champion d’automne” sont rares :

  • 1 point : derrière Lyon cette saison, et Bordeaux en 2000-2001
  • 3 points  : derrière Lyon en 2004-2005
  • 4 points : derrière le PSG en 2011-2012 et 2013-2014
  • 5 points : derrière le RC Lens en 2001-2002

En moyenne les lillois se retrouvent distancés d’une douzaine de points, par le leader à la trêve. Ce total étant d’ailleurs monté jusqu’à 31 points (soit plus de 10 victoires de retard en 19 journées…) lors de l’horrible saison 2017-2018.

A lire aussi :  Les réactions des joueurs sur les réseaux sociaux

Le fait de rester dans le sillage des meilleurs s’explique aussi par le rythme imposé par le leader. A ce titre, Lyon ou le PSG ont atteint ou dépassé le total de 50 unités à quatre reprises sur la période (2006-2007, 2015-2016, 2017-2018 et 2018-2019), s’assurant à chaque fois un matelas suffisant jusqu’au titre final !

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Faire confiance à la formation du LOSC, est-ce une bonne stratégie ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR