Rejoignez nous !

Match

Nîmes Olympique – LOSC : Présentation

Rédacteur Ponctuel

Publié

le

Crédit photo : Le Petit Lillois

Après la débâcle de la semaine face à un très bon Angers, le LOSC a l’occasion de se rattraper face au Nîmes Olympique, lanterne rouge de notre championnat. Ce samedi, au Stade des Costières, dès 21h, les trois points en jeu sont déterminants pour rester dans cette lutte pour les premières places. 

Rebondir et se projeter

Rebondir, tel est le maître mot après cette contre-performance qui doit permettre de réveiller les joueurs lillois, peut-être encore émerveillés par la beauté de leurs vacances et des fêtes. Mais, le championnat est de retour, alors s’ils veulent ne pas gâcher tout le travail accompli durant ces premiers matchs de la saison, le retour à la réalité est obligatoire. Sur les terres gardoises, ce samedi soir, le LOSC devra montrer tout son caractère sur une pelouse qui lui a déjà réussi, il y a deux saisons. Le club lillois se doit également de prendre des points avant le retour de la Ligue Europa, le mois prochain, qui prendra beaucoup d’énergie avec cette double-confrontation contre l’Ajax Amsterdam. Une opportunité à ne pas manquer contre un adversaire plutôt en difficulté cette année.

 

Les Crocos ne répondent plus

Incisifs la première saison, les Gladiateurs Nîmois n’y sont plus. Déjà la saison passée, le passage à vide automnal à failli leur être fatal. Dix-huitièmes début mars, les Crocos ont bénéficié d’un regain de forme et de l’arrêt de la saison pour rester dans l’élite. Sans Bernard Blaquart, mais avec son ancien adjoint Jêrome Arpinon, les choses se sont empirées. Cette année, le Nîmes Olympique fait figure de lanterne rouge avec douze points, seulement trois victoires et douze défaites dont une dernière assez inquiétante.

Sur la pelouse d’un concurrent pour le maintien, à la Meinau, Nîmes n’a pas existé et s’est fait corrigé face à un adversaire strasbourgeois en grosse réussite. Un doublé d’Ajorque, deux penaltys de Lala et Waris et une réalisation de Diallo plus tard, le NO repartait d’Alsace avec une belle manita, qui a du faire mal aux têtes. Seront-ils capables de réagir face aux Lillois ? Une réponse est attendue demain soir, face à des Dogues, aussi, en quête de réaction.

Les cinq dernières confrontations en championnat 

  • 06/10/19 – LOSC – NO : 2-2 
  • 28/04/19 – LOSC – NO : 5-0
  • 16/12/18 – NO – LOSC : 2-3
  • 21/11/99 – NO – LOSC : 3-3 
  • 07/08/99 : LOSC – NO : 1-0 

 

A lire aussi :  Le débrief de Stade Rennais FC – LOSC en cinq points

Les stats à retenir

Lille, bête noire du NO 

Le Nîmes Olympique n’a remporté aucun de ses 6 derniers matchs de Ligue 1 face au LOSC (4 nuls, 2 défaites). Les Nîmois ont encaissé 10 buts lors de leurs 3 dernières rencontres contre les Dogues dans l’élite (2-3 aux Costières en décembre 2018, 0-5 à Lille en avril 2019 et 2-2 à l’extérieur en octobre 2019).

Nîmes vers un triste record ? 

Nîmes reste sur 6 défaites consécutives à domicile en Ligue 1, soit sa plus longue série en cours, mais aussi la plus longue de son histoire. En cas de défaite face au LOSC, les Crocos égaleraient la 3e pire série de la sorte dans l’histoire de la L1 derrière Toulouse (8 la saison passée) et Metz (8 en 2017). Attention au rebond nîmois, donc.

Un voyage difficile à prévoir ? 

De son côté, le LOSC n’a perdu qu’un seul de ses 11 derniers déplacements en Ligue 1 (7 victoires, 3 nuls). C’était contre Brest le 8 novembre (2-3). Le club lillois a par ailleurs concédé plus d’un but lors de chacun de ses 2 derniers matchs de Ligue 1 (3-2 v Montpellier le 23 décembre puis 1-2 v Angers le 6 janvier), soit autant que lors de ses 23 précédents. Les Crocos n’ont perdu qu’une seule des 17 dernières réceptions du club lillois en L1 (13 victoires, 3 nuls), mais c’était la dernière, le 16 décembre 2018 (2-3).

 

Les infos d’avant-match

Le groupe du NO : Renet, Nazih, Briançon, Meling, Paquiez, Alakouch, Guessoum, Burner, Fomba, Cubas, Deaux, Eliasson, Ahlinvi, Ferhat, Ripart, Buades, Duljevic, Koné, Roux, Majouga

Absents : Miguel, Landre, Martinez.

Le groupe du LOSC : Maignan, Chevalier – Bradaric, Reinildo, Bouleghcha, Fonte, Botman, Djalo – Niasse, Sanches, Pizzuto, André, Soumaré, Xeka – Weah, Bamba, Ikoné, Lihadji, David, Yilmaz

Absents : Pied, Celik, Soumaoro, Yazici, Araujo

 

Le duel à suivre 

Renaud Ripart vs Reinildo

Crédit photo : Imago

Pour cette rencontre, l’un des duels les plus intéressants à suivre concerne l’un des derniers rescapés de l’esprit nîmois, visible lors de la montée du club gardois en L1 et le latéral gauche mozambicain. Souvent trimballé à plusieurs postes, celui qui célèbre ses buts à la façon d’un torrero pourrait occuper la place d’ailier droit, d’attaquant ou de latéral droit demain soir. Et quelque soit le poste, Ripart arrive à se montrer performant et sortir du lot d’un bien triste collectif. Toujours combatif, la natif de la ville gardoise ne laissera aucun répit aux joueurs lillois. Souvent placé sur l’aile droite, il pourrait faire face à Reinildo.

A lire aussi :  Stade Rennais FC - LOSC : la revue de presse

Le n°28 lillois, discret depuis son arrivée, il y a deux ans, n’a pas hésité cette saison à s’imposer et à chiper la place de latéral gauche à Domagoj Bradaric, pas au niveau depuis le départ de sa deuxième saison au LOSC. Plus dur sur l’homme, il propose plus de volume sur son côté gauche et assure une certaine sécurité défensive importante pour l’équilibre de l’équipe. Cependant, son manque de qualité sur les centres pourrait vite agacer ses coéquipiers et le staff du LOSC. Ce samedi soir, le Mozambicain devra faire face à un homme qui n’a qu’une envie, celle de garder sa terre et son équipe en vie.

 

La décla du coach adverse

Passé en conférence de presse après la défaite contre Strasbourg, le coach nîmois Jérôme Arpinon était en colère contre ses joueurs et attend une réaction rapide : “Je suis très déçu par certaines attitudes. Entre ce que je vois à l’entrainement et ce que je vois en compétition, il y a deux poids, deux mesures. Je ne retrouve pas les valeurs du club, cela me gêne fortement. Si on veut se maintenir, il faut montrer autre chose. Il faut que certains retrouvent des valeurs, tu ne peux pas jouer à 8 ou 9 sur le terrain, certains font semblant de courir. Désormais, on va mettre des mecs qui ont peut-être moins de technique, mais plus de valeurs, de cœur, qui ont l’amour du maillot” 

 

Pour finir, Le Petit Prono

Vous devez être enregistré et connecté pour pronostiquer.

N’oubliez pas de pronostiquer la prochaine rencontre sur notre plateforme. Plusieurs lots sont en jeu : maillots, accessoires, affiches… Toutes les informations complémentaires sont ici.

Rendez-vous donc à 21h sur Canal + Sport pour suivre la rencontre, mais aussi sur le Petit Lillois avec le live commenté d’Hervé Weugue et Jean Pierre Mortagne. Pour toutes les informations d’avant-match, rendez-vous sur le Petit Lillois dès 20h. À noter que c’est Jérôme Brisard qui sera au sifflet de cette rencontre.

 

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Faire confiance à la formation du LOSC, est-ce une bonne stratégie ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR