Rejoignez nous !

Excel Mouscron

Défaite au goût amer pour Mouscron et ses jeunes Dogues

Louis Claerebout

Publié

le

Crédit photo : Imago

L’Excel affrontait Waasland-Beveren plus tôt dans la journée. Un match plus qu’important pour les deux équipes puisqu’elles se tenaient à deux petits points seulement. Retour sur ce match perdu 2-0 par les Hurlus.

Les compositions

Mouscron : Koffi ; Ciranni, Silvestre, Agouzoul, Mohamed ; Onana (Gnohéré 68′), Bakic, Hocko ; Brym (Xadas 60′), Badibanga (Faraj 74′), Da Costa

Waasland-Beveren : Jackers ; Schoonbaert, Wuytens, Gamboa ; Wiegel, Mandjeck, Bertone, Leuko ; Heymans, Koita (Albanese 81′), Frey (Schryvers 93′)

 

Le match

Match important pour les Hurlus donc, mais l’entraîneur de l’Excel a dédramatisé la situation en avant match. Jorge Simao au micro d’Eleven Sport : “Je ne suis pas préoccupé par notre position au classement mais par ce qu’on doit accomplir pour la fin de saison. Il nous reste 21 matches, c’est à chaque fois trois points à prendre, et donc chaque match constitue une opportunité pour en engranger“.

Da Costa est décidemment en forme du côté mouscronnois. Sur un long ballon, l’attaquant hurlu tente sa chance et Jackers doit s’interposer sur la trajectoire. Sur le corner qui suit, la tête d’Agouzoul passera à côté (2′). Bakic tentera lui aussi sa chance un peu plus tard d’une frappe lointaine, mais sans vraiment de conviction. En ce début de rencontre, c’est plutôt Beveren qui a le pied sur le ballon. Mais l’Excel forme un bon bloc et presse son adversaire dès que celui-ci s’aventure un peu plus haut sur le terrain, forçant les bleu et jaune à procéder par longs ballons souvent récupérés par les défenseurs hurlus. Cependant c’est sur un de ces longs ballons, mal négocié par Agouzoul, que le tir croisé de Frey passe de peu à côté des cages de l’Excel. A la 13′, suite à un super long ballon de Bakic, la reprise de volée de Brym fait trembler les filets. Mais l’Excel n’ouvre pas le score pour autant, car le VAR signale une position de Da Costa sur l’action, le Capverdien accompagnant la course du jeune joueur cédé par Lille à Mouscron cette saison. Peu après le quart d’heure, Ciranni s’applique avec un beau ballon au sol pour aller alerter Da Costa. Ce dernier élimine son défenseur d’un râteau intérieur mais sa frappe depuis une position excentrée passe au dessus. Les Beverenois répondront aux offensives mouscronnoises à la 26′. Brym oublie son homme au deuxième poteau sur un corner joué en deux temps, mais heureusement pour lui la tête adverse ne trouve pas le cadre hurlu.

L’ancien Dogue Michael Frey évolue maintenant à la pointe de l’attaque de Waasland-Beveren. Il a marqué son deuxième but de la saison contre l’Excel. Crédit photo : Imago

La deuxième mi-temps démarrera sur les chapeaux de roue. Wiegel crochète Badibanga à l’intérieur du rectangle mais Koffi est à la parade. Sur l’action suivante, le même Badibanga centre pour la tête d’Hocko qui trouve les gants de Jackers. A la 58′, trop nonchalant, Onana se trompe de couleurs dans la destination de sa passe et trouve les pieds de Koita. L’ailier beverenois frappe de l’extérieur du rectangle et force Koffi à se retourner. C’est 1-0. Simao effectuera ses trois changements en l’espace d’un quart d’heure, mais à part les quelques tentatives de Xadas pour animer le jeu, ceux-ci ne paieront pas. L’Excel n’aura plus qu’une occasion dangereuse avec le coup-franc de Ciranni qui passe de peu à côté du but adverse. Dans le même temps Beveren alertera à plusieurs reprises Koffi. Les Mouscronnois ne parviendront pas à égaliser, et encaissera même un deuxième but à la 92′ lorsque l’ancien Dogue Michael Frey punit le mauvais dégagement du gardien burkinabé.

A lire aussi :  Renato Sanches encore incertain pour le déplacement à Rennes

 

Les notes 

Simao (5) : même si c’est une erreur individuelle qui permettra à Beveren d’ouvrir le score, on peut peut-être s’interroger sur la titularisation de Badibanga qui n’aura pas réussi à apporter le danger ce soir malgré sa capacité à bien tenir les ballons.

Koffi (6) : ses arrêts après le 1-0 auront permis à son équipe d’y croire, mais malheureusement son mauvais dégagement dans les arrêts de jeu doublera le score

Agouzoul (5) : en première mi-temps ses deux approximations défensives auraient pu coûter plus cher, mais il a été bon durant le reste de la partie

Onana (2) : il aurait pu être exclu en première mi-temps mais il a évité une deuxième jaune juste après sa semelle sanctionnée par Monsieur Visser. En deuxième période, il perdra à deux reprises le ballon en plein de milieu de terrain, avec sa deuxième perte de balle punie par Koita

A lire aussi :  Burak Yilmaz ne s'interdit pas de rêver du titre de champion

Brym (6) : sa superbe reprise de volée aurait pu être validée si Da Costa n’avait pas été en position de hors-jeu

Ciranni (6) : très actif sur le flanc droit, il a donné plusieurs bons ballons à son attaquant de pointe

Silvestre (6) : il a gagné tous les duels de la tête qu’il a disputés

Mohamed (6) : il n’a pas eu autant de boulot défensif que face à Bruges et il a fait ce qu’il devait faire, mais sans plus

Bakic (7) : il a donné plusieurs très bons longs ballons depuis une position plus reculée au milieu de terrain

Hocko (6) : il a stoppé son adversaire de manière judicieuse lors d’une belle contre attaque adverse en première période

Badibanga (4) : il n’arrive toujours pas à s’imposer avec le maillot hurlu

Da Costa (7) : il est dans la continuité logique de ses prestations précédentes en poussant son adversaire à la faute et en conservant joliment le ballon quand il le faut

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Faire confiance à la formation du LOSC, est-ce une bonne stratégie ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR