Rejoignez nous !

Professionnels

Pierre Ménès : « Galette a fait rentrer son Zlatan »

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : Imago

Après la rencontre LOSC – AC Sparta, Pierre Ménès est revenu sur la victoire et la qualification lilloise qui a failli tourner en désillusion mais les Lillois et Burak Yilmaz ont cru jusqu’au bout.

« On a bien failli assister à un terrible hold-up et à une cruelle désillusion hier soir au Stade Pierre-Mauroy. Au moment où les Tchèques ont ouvert le score, à vingt minutes de la fin, les Lillois étaient en effet à 15 tirs contre un seul pour leurs adversaires. Le gardien du Sparta sortait un match exceptionnel et repoussait tous les assauts des Nordistes, qui avaient beaucoup tenté, avec pas mal de bonnes combinaisons et quelques excès d’individualisme de la part de Yazici et surtout d’Araujo – qui a pourtant un sacré talent. Au moment où Krejci a marqué ce très joli but de la tête – en plus d’avoir réalisé un très grand match défensivement – et alors qu’ils jouaient pourtant à onze contre dix, les Nordistes se retrouvaient troisièmes de leur groupe et obligés d’aller gagner sur le terrain du Celtic lors de la dernière journée.

A lire aussi :  Burak Yilmaz a reçu son trophée de Dogue du mois de décembre

Heureusement, le coaching du technicien lillois a fait la différence. « Galette » a fait rentrer son Zlatan en la personne du Turc Yilmaz, qui en moins d’un quart d’heure a réalisé un doublé salvateur : un but de buteur à la réception d’un centre de Weah et une jolie frappe enroulée ont offert au LOSC une victoire très méritée sur l’ensemble du match. Même si, personnellement, je considère que le but de l’égalisation signé Plavsic d’une sensationnelle volée de trente mètres dans les arrêts de jeu était valable car à mon sens, c’est Maignan qui vient percuter le gardien du Sparta – monté sur le corner – et non l’inverse. Une décision litigieuse* qui permet à un club français de se qualifier pour les 16e de finale : on ne s’appesantira donc pas sur ce fait de jeu. »

A lire aussi :  Les supporters pas inquiets par le début d'année

*On soulignera toutefois qu’aucun joueur du Sparta n’a bronché lorsque la faute a été sifflée, comme s’il s’agissait d’une évidence. Et si ça l’était ?

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Faire confiance à la formation du LOSC, est-ce une bonne stratégie ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR