Rejoignez nous !

Excel Mouscron

Mouscron et ses Lillois se font peur mais ne sont plus lanterne rouge

Louis Claerebout

Publié

le

Crédit photo : Imago

L’Excel recevait en cette fin d’après-midi le club de Saint-Trond. Les Canaris se trouvaient avant ce match à la 14e place du championnat belge, à savoir la première place non-relégable. En cas de victoire, les Hurlus se rapprochaient à un point d’eux. Retour sur ce match crucial qui verra les Hurlus l’emporter sur le score de 3-2.

Les compositions 

Mouscron : Koffi ; Ciranni, Silvestre, Agouzoul, Bocat ; Olinga, Bakic (Hocko 45′), Onana, Xadas ; Gnohéré (Faraj 79′), Da Costa (Tabekou 54′)

Saint-Trond : Schmidt ; Cacace, Garcia, Caufriez, Sankhon (Janssens 45′) : Durkin (Nazon 59′), De Ridder, Asamoah : Suzuki, Filippov, Colidio (Nakamura 78′)

 

Le match 

La première grosse occasion sera trudonnaire avec la frappe légèrement enroulée de Durkin détournée par Koffi. On ne verra plus grand chose jusqu’au but d’ouverture. A la 18′, une très belle relance de Bocat atterrit dans les pieds d’Olinga qui résiste à son adversaire. Son centre est lui par contre dévié, mais c’est tant mieux pour Bakic. Le Monténégrin ne se fait pas prier et fait trembler les filets d’un magnifique extérieur du pied droit. Saint-Trond va donc logiquement essayer d’égaliser. Un beau mouvement suivi d’un centre au ras du sol est envoyé de justesse dans les tribunes par Ciranni (25′). Koffi s’illustrera à nouveau un peu plus tard, lorsque que Colidio, à hauteur du point de pénalty, tente sa chance. Le Burkinabé qui a déjà montré à plusieurs reprises son talent, se couche pour repousser la balle en coup de coin. La fin de la première mi-temps sera à l’avantage de l’Excel. Da Costa est retenu par le maillot mais parvient à rester sur ses jambes. Un trois contre deux se profilait, mais malheureusement l’arbitre siffle la faute pour adresser une carte jaune au joueur fautif. A la 40′, le coup franc intéressant de Ciranni, excentré sur la droite, trouve la tête de l’un de ses coéquipiers. Cependant Schmidt s’empare sans trop de problèmes de cette tentative aérienne. Juste avant que l’arbitre ne fasse rentrer les joueurs aux vestiaires, Onana trouve d’une belle passe tranchante les pieds de Xadas. Le Portugais alerte à son tour Olinga, avec un petit pont au passage. Le Camerounais centre pour Gnohéré, mais le massif avant-centre mouscronnois rate totalement sa tête.

Marko Bakic célèbre son but – Crédit photo : Imago

Mouscron se fera peur dès la reprise. A la 51′, Filippov dévie le centre de son coéquipier, Koffi est à la parade devant Suzuki qui se montre trop court pour reprendre le ballon. Juste après, Olinga conserve un bon ballon dégagé par la défense trudonnaire sur coup de coin. Sa passe trouve Da Costa qui arme son tir du gauche. Le Capverdien fait mouche, c’est 2-0. On a l’impression de filer vers une victoire tranquille des Hurlus mais un fait de match va inverser cette tendance. Après consultation du VAR, un pénalty est accordé sur une légère faute de main d’Onana. Suzuki laisse Koffi sur place et réduit la marque (62′). A la 70′, Tabekou, Olinga et Gnohéré combinent bien dans le jeu court. Ce dernier tente sa chance de son mauvais pied mais Schmidt intercepte la frappe. Koffi se montrera à nouveau décisif sur une frappe lointaine et vicieuse, l’amas de joueurs devant son petit rectangle lui masquant la vue. Le gardien prêté par le LOSC se met en évidence, mais ne sera pas le seul hurlu dans ce cas-là. Ciranni trouve la tête de Tabekou sur corner, mais celle-ci termine sa course dans les panneaux publicitaires. A la 81′, on pensera à nouveau que la victoire est acquise pour l’Excel. Xadas fait parler sa précision et alerte Faraj qui donne le tournis à son défenseur. L’ailier français frappe et inscrit là son premier but pour ses couleurs. Des Hurlus heureux en cette fin de match, mais peut-être un peu trop déconcentrés. Dans les arrêts de jeu Nakamura fait 3-2 depuis l’entrée du rectangle.

A lire aussi :  Christophe Galtier et Jonathan Bamba évoquent Domagoj Bradaric et Reinildo

Heureusement pour Simao et ses troupes, l’Excel remporte quand même sa deuxième victoire de la saison, la première à domicile. Les Mouscronnois se trouvent désormais à la 15e place avec 10 points, une unité devant Waasland-Beveren. Saint-Trond, leur adversaire du jour, reste devant le club hennuyer avec 11 unités, mais également avec une rencontre disputée en plus.

 

Les notes

Simao (8) : même si c’était son adjoint qui coachait depuis le banc, on pouvait entendre les consignes du T1 hurlu depuis les tribunes. Il a réussi à insuffler un jeu plus offensif à ses troupes ainsi qu’une mentalité plus que positive

A lire aussi :  Jonathan Bamba vu par Christophe Galtier et Jonathan Bamba

Koffi (8) : il faut le dire, sans lui l’Excel n’aurait pas gagné. Il a été décisif à de multiples reprises ce soir

Agouzoul (8) : “le roc marocain” comme l’a désigné le commentateur d’Eleven Sports. Il a repoussé de nombreux ballons dangereux et s’est montré très propre ce soir

Bocat (6) : il a été l’auteur d’une très belle relance qui a permis à son équipe de prendre les commandes de la partie

Ciranni (7) : il a été appliqué et concentré et a une fois de plus délivré de très bonnes phases arrêtées

Silvestre (6) : rien à dire sur son match, ce qui est toujours signe d’une bonne rencontre quand on parle en ces termes d’un défenseur central

Onana (6) : plus en forme en première mi-temps que durant la seconde. Sa belle passe tranchante aurait pu mener au 2-0 plus tôt dans la rencontre. Cependant on peut peut-être lui reprocher un léger manque de concentration sur le pénalty  accordé par Monsieur Dierick.

Olinga (7) : il se bat, conserve de nombreux ballons et créé des situations dangereuses pour ses coéquipiers

Bakic (7) : il a envie de se battre pour ses couleurs. Alors que Simao l’a fait sortir à la mi-temps à cause d’une carte jaune reçue durant la partie, additionnée d’une faute qui le frôle du rouge, le milieu de terrain a manifesté son mécontentement par rapport à ce choix. Son but était de plus magnifique

Xadas (5) : il s’est montré plus discret et épuisé en fin de partie, mais son éclair de génie sur le 3e but suffit pour lui remonter sa note

Da Costa (8) : il marque, s’arrache, conserve de bons ballons, fait parler sa technique. Que demander de plus au joueur prêté par Nottingham Forest ?

Gnohéré (5) : le joueur qui était le moins à l’aise sur le terrain ce soir. Alors qu’il avait reçu un très bon ballon pour faire parler son jeu de tête, sa reprise est passée largement à côté

Hocko (6) : il a bien remplacé Bakic, en troquant le rôle plus offensif de ce dernier pour un rôle un peu plus défensif

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Faire confiance à la formation du LOSC, est-ce une bonne stratégie ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR