Rejoignez nous !

Match

LOSC – AC Milan : Présentation

Rédacteur Ponctuel

Publié

le

Ce jeudi, le LOSC retrouve le Milan AC, vingt-et-un jours après l’exploit de San Siro qui avait propulsé les Dogues à la première place du Groupe H. Cette fois-ci, c’est dans un Stade Pierre-Mauroy vide que les deux équipes vont se rencontrer et livrer un nouveau duel au sommet.

Jeudi 5 Novembre, 22h51, le LOSC l’a refait ! Après 2006 en Ligue des Champions, place à l’exploit 2020 des Dogues face au leader actuel de Serie A dans le stade historique de San Siro, qui lui réussit très bien. Une performance retentissante qui a montré les capacités lilloises à se montrer au niveau en Europe face à une équipe en pleine bourre. Ce jeudi, c’est une nouvelle confrontation qui attend Lillois et Milanais, et qui pourrait redistribuer les cartes de ce groupe H.

 

Un accident pour le Milan AC

Si les Milanais se sont montrés méconnaissables face aux hommes de Galtier, ils n’ont pas oublié pour autant de continuer leur marche en avant malgré un léger accroc face au Hellas Vérone. Même menés 2-0, les Rossoneris ont trouvé des ressources pour revenir au score et arracher le match nul 2-2 grâce à l’inévitable Zlatan Ibrahimovic.

La suite, c’est un retour de trêve internationale tonitruant. Face au nouveau club d’Osimhen, le Napoli, le club milanais s’est octroyé la victoire grâce notamment à une nouvelle performance zlatanesque du géant Suédois. Double buteur de la tête puis d’une magnifique reprise de volée, il a été le grand acteur de la victoire du Milan (1-3) conclue à la dernière minute par un solo du petit prodige norvégien Jans-Peter Hauge. Une victoire dotée d’un bémol car Zlatan Ibrahimovic est sorti sur blessure à la 80ème minute. Il est d’ores et déjà forfait pour le déplacement à Lille, ce qui pourrait ressembler à une bonne nouvelle pour les Lillois.

 

Les stats à retenir

Milan muet face au LOSC

Lors des trois premières confrontations entre les deux clubs – si l’on écarte la victoire milanaise en Coupe Latine 1951 – l’AC Milan n’a jamais inscrit le moindre but contre l’équipe lilloise. En effet, lors de la première confrontation à Bollaert en 2006, Lille avait réussi à maintenir un score nul et vierge tandis que lors du match retour, c’est Lille qui l’avait emporté 2-0 au San Siro avant de rééditer l’exploit plus d’une décennie après en l’emportant 3-0 en terre lombarde.

A lire aussi :  Décryptage tactique du rôle des défenseurs latéraux lillois

Lille bientôt dans l’histoire ? 

Défaits face aux Lillois, le 6 décembre 2006, lors de l’ultime journée de la phase de groupes de la Champions League (0-2), les Milanais ont ainsi perdu leurs deux dernières rencontres face aux LOSC. Dans toute son histoire, le club italien n’a enchaîné trois défaites face à un même adversaire qu’à deux reprises auparavant : 4 revers contre l’Ajax Amsterdam entre 1974 et 1995 et 3 défaites face à Arsenal en 2012 et 2018. S’il s’impose ce jeudi, le LOSC entrera donc à nouveau dans l’histoire de l’AC Milan.

Yusuf Yazici dans l’histoire de l’Europa League

Sa fantastique performance a fait grand bruit : Yusuf Yazici a inscrit un triplé contre Milan lors de la précédente journée, après avoir réalisé cette performance contre le Sparta Prague lors de la 1e journée. Diogo Jota avec Wolverhampton en 2019/20 était le précédent joueur ayant inscrit 2 triplés lors d’une même saison d’Europa League. Le dernier joueur à avoir réussi 3 triplés lors d’un même exercice est Radamel Falcao avec Porto en 2010-2011.

 

Les groupes

Les infos lilloises :

Le groupe : Karnezis, Maignan, Chevalier – Djalo, Botman, Fonte, Souamoro, Reinildo, Bradaric, Pied – Xeka, André, Soumaré, Niasse – Lihadji, Bamba, Ikoné, Yazici, Araujo – Weah, David, Yilmaz

Absents : Sanches, Celik (blessés), Pizzuto (non qualifié)

Les infos milanaises : 

Le groupe : A. Donnarumma, G. Donnarumma, Tătărușanu – Calabre, Conti, Dalot, Duarte, Gabbia, Hernández, Kalulu, Kjær, Romagnoli – Bennacer, Çalhanoğlu, Castillejo, Díaz, Hauge, Kessie, Krunić, Tonali – Colombo, Maldini, Rebić.

Absents : Leao, Ibrahimovic, Saelemaekers (blessés)

 

Le duel à suivre 

Boubakary Soumaré vs Ismael Bennacer

Crédit photo : Imago

Duel de jeunes talents à prévoir ce jeudi soir. En manque de temps de jeu cette année, Boubakary Soumaré aura l’occasion de profiter de l’absence de Renato Sanches pour se montrer au niveau de son concurrent au poste du soir, Ismaël Bennacer. Le natif d’Arles, arrivé a l’été 2019 en provenance d’Empoli, est l’un des hommes forts du Milan AC de Pioli. Sa qualité technique, sa science du jeu et sa capacité à équilibrer le bloc-équipe du Milan lui ont valu les louanges des plus grandes stars italiennes grâce notamment à ses performances de haut niveau.

A lire aussi :  Décryptage tactique du rôle des défenseurs latéraux lillois

A Lille, Bennacer aura la lourde tâche d’organiser le jeu face à un Soumaré, qui avec ses capacités de milieu box-to-box devra abattre un travail important s’il est aligné au départ. Ce dernier, capable du bon comme du moins bon devra se monter au plus haut niveau face à un concurrent de taille déjà rodé pour ce genre de rencontres.

 

La décla du coach adverse

« Lille est sans surprise deuxième du championnat et premier de ce groupe de la Ligue Europa »

Non-présent en conférence de presse, roché par le COVID-19, Stéphano Pioli a été remplacé par un de ses adjoints Daniele Bonnera. Ce dernier a évoqué l’équipe lilloise, qui mérite tout ce qui lui arrive : “Nous sommes sur le point d’affronter une équipe très forte qui nous a causé des problèmes au match aller, et Lille est sans surprise deuxième du championnat et premier de ce groupe de la Ligue Europa. Ils ont des joueurs de qualité en attaque. Au match aller, nous avons commis des erreurs techniques et tactiques que nous essaierons de ne pas commettre demain. Notre esprit sera un facteur important. Sur le terrain, nous voulons toujours dominer, une philosophie qui fait partie de l’histoire de ce club et nous devons la poursuivre.”

Rendez-vous donc à 18h55 sur RMC Sport 1 et Téléfoot pour suivre la rencontre, mais aussi sur le Petit Lillois avec le live commenté d’Hervé Weugue et Jean Pierre Mortagne. Pour toutes les informations d’avant-match, rendez-vous sur le Petit Lillois dès 18h. À noter que c’est l’anglais Craig Pawson qui sera au sifflet pour ce match qui pourrait permettre aux Lillois de se qualifier pour le tour suivant en cas de victoire. 

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Faire confiance à la formation du LOSC, est-ce une bonne stratégie ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR