Rejoignez nous !

Match

Lucas, supporter de Lorient : « Jonathan Delaplace est une surprise cette saison »

Thomas Deleglise

Publié

le

La trêve internationale est terminée et le LOSC doit se concentrer pour son prochain match de Ligue 1. Les Dogues affronteront les Merlus dimanche soir. Que nous réserve notre futur adversaire ? Réponse avec Lucas de As Merlus.

L’attaque des Merlus est muette depuis trois matchs, quel est le problème ?

Déjà, il y a eu beaucoup de changements lors du mercato estival, notamment en attaque. Christophe Pélissier n’arrive pas à trouver le bon système et les automatismes entre les joueurs. Depuis le début de saison, l’attaque bouge beaucoup. Ça fonctionnait plutôt bien au départ mais on prenait beaucoup de buts. Donc l’entraîneur a peut-être voulu rééquilibré les choses, donc on marque beaucoup moins. Après, il y a aussi un manque de réussite évident, un penalty raté, on touche les montants…

Seulement deux victoires en ce début de saison, elles ont été acquises alors que vous étiez mené au score. A contrario, vous n’avez jamais réussi à gagner quand vous meniez au score. 

Encore une fois, c’est une question d’équilibre. Lors du premier match de la saison, on prend un but et on réagit bien en seconde période. C’était face un Strasbourg très faible, donc la victoire n’a pas trop de valeur. Sinon, le top départ a été compliqué défensivement. Jérémy Morel est un peu cramé, Thomas Fontaine était titulaire en début de saison et joue désormais en réserve… Pélissier a eu du mal à trouver son 11 type. Ce qui fait que l’effectif n’est pas assez huilé, il n’y a pas vraiment de cohésion de groupe. C’est aussi l’inexpérience du groupe qui doit jouer mais nous n’avons pas beaucoup de joueurs qui connaissent très bien la Ligue 1 à part Morel et Lemoine. C’est surtout une question d’adaptation pour tous ces jeunes.

A lire aussi :  LOSC - AC Milan : les notes des Dogues

Donc ça n’a rien à voir avec le niveau technique qu’affichent les Merlus depuis le mois d’août ?

« Lorient est l’équipe qui réussit le moins de passe en Ligue 1 »

Au niveau technique, il y a une statistique qui dit que l’on est l’équipe qui réussit le moins de passe en Ligue 1, avec le taux le plus faible. Pourtant, les joueurs, individuellement, ont une qualité technique du niveau d’un club de milieu de tableau. Mais voilà, les joueurs ne se trouvent pas, on a l’impression qu’ils ne jouent jamais ensemble. Ça met un peu de temps.

Sur les deux dernières confrontations lors de la saison 2016/2017, le LOSC avait perdu deux fois 1-0. Vous étiez descendu cette saison et vous revoilà en L1. Est-ce que tu penses que le LOSC a changé depuis ? 

Oui ça va être beaucoup plus dur. Avec l’arrivée de Campos et de Galtier, les ambitions du LOSC ne sont plus les mêmes. Désormais, il y a la coupe d’Europe. Campos ramène les moyens, et Galtier a réussi a mettre tout ça en forme pour que le tout soit cohérent. Malgré la défaite à Brest, ça sera très compliqué d’aller jouer à Lille.

Jonathan Delaplace est à Lorient depuis deux saisons. Est-ce qu’il se porte bien et qu’est qu’il apporte à l’équipe ?

C’est une surprise cette saison parce que depuis qu’il est arrivé, il a très peu joué. Cette saison, il a joué cinq matchs en championnat. Il était un peu blessé à son arrivée, derrière il a eu pas mal de pépins physiques. Donc l’année dernière, il a été écarté toute la saison parce qu’au milieu de terrain, il y avait la paire Lemoine-Abergel fonctionnait bien. Il y avait de la concurrence dans l’entrejeu. Mais cette saison, il a joué cinq matchs en championnat au poste d’arrière-droit. Il est très bon, lors de la dernière rencontre face à Nantes, il a été pour moi l’homme du match, il a été exceptionnel. Il est très généreux dans ses efforts, il ne se pose pas de question et pense toujours au collectif. C’est aussi un bon centreur. Il est là où on ne l’attendait pas, à ce poste de latéral. Finalement, il fait largement le travail mais il faudra que ça tienne physiquement.

Jonathan Delaplace est à Lorient depuis 2018 après son départ de Lille. Il s’est fait une place cette saison chez les Merlus, après deux années de galère. Néanmoins, il ne sera pas présent contre le LOSC. Crédit Photo : Imago

De qui le LOSC devrait se méfier ?

A lire aussi :  Zoom sur l’adversaire du jour : l’AC Milan

Wissa. C’est le plus imprévisible, et le plus expérimenté en L1. Il a progressé dans la finition, ça n’était pas son point fort. Il est collectif et fait pas mal d’efforts. C’est le meilleur buteur de Lorient en début de saison.

On a parlé du point faible, quel est le point fort de Lorient ?

Sur le début de saison, ce n’est pas facile de dire… Je pense que c’est le milieu de terrain. La paire au milieu Chalobah (prété par Chelsea) – Abergel fonctionne super bien. C’est très solide et gagne beaucoup de ballons, ils sont très complémentaires. Après, il y a du talent individuel devant. Wissa peut faire des différences et Grbic reste un excellent attaquant.

Un pronostic pour le match ?

Je vois une victoire lilloise 2-1. Les premières minutes du match vont être assez équilibrées, on va vous accrocher jusqu’à la mi-temps mais on craquera en deuxième. Lille ouvrira le score et on égalise grâce à P-Y Hamel, on arrive à revenir au score depuis le début de championnat, on arrive bien à le faire. Pourquoi pas un but de Jonathan David, son premier en L1. Allez, je tente même un doublé pour lui.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR