Rejoignez nous !

Professionnels

Christophe Galtier reste optimiste pour Luis Campos

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : Imago

Logiquement interrogé en conférence de presse sur Luis Campos, Christophe Galtier a expliqué plus en détail la situation en interne au club et l’absence du conseiller de Gérard Lopez.

Après une interview dans L’Equipe où il a fait part de son agacement sur l’absence de Luis Campos, Christophe Galtier a fait un bilan et explique sa relation avec Marc Ingla qui a posé sa démission : « Non je n’ai pas eu de retour de Luis Campos. Dans l’interview, je n’ai pas dit un mensonge. Simplement, j’ai eu mon président hier soir. J’ai eu un long échange avec lui qui restera évidemment confidentiel. Il m’a posé des questions, je lui ai répondu le plus clairement et le plus simplement possible. Il n’y avait pas lieu d’un reproche sur l’article qui était fait. Le seul objectif que j’ai et que je reprécise : on est meilleurs à trois qu’à deux. Alors j’ai vu les débats qui se sont enchaînés derrière avec l’information concernant Marc Ingla. Déjà, je ne peux pas vous en parler car je ne suis pas au courant. Je crois que ce qui a été dit hier date du mois d’août. Et quand je parle de trois, en aucun cas j’essaie d’occulter ou éliminer Marc Ingla. Je parle de trois car les deux personnes avec qui je travaille en permanence depuis mon arrivée, c’est le président et Luis Campos. Je n’avais pas de relation professionnelle avec Marc, qui est un dirigeant du côté administratif. Mais dans le sportif, les personnes avec qui je suis en étroite collaboration, c’est le président et Luis. Ce qui se passe entre Marc, la direction et Luis, je suis évidemment très en retrait par rapport à cela. »

 

« Je sais que mon président fait tout pour que les choses reviennent dans l’ordre »

 

Le technicien lillois a ensuite évoqué les retours de cette interview et l’objectif de ce coup de gueule : « L’interview ne m’a froissé avec personne au club. L’échange que j’ai eu avec mon président après s’est très bien passée et j’ai beaucoup d’échanges actuellement avec le président. Je n’ai pas eu de remarques désobligeantes de qui que ce soit mais j’ai dit ce que j’avais sur le cœur. Cette situation pourrait fragiliser le travail de tout le monde, pas seulement mon travail. Je le répète encore une fois, je suis convaincu qu’on serait plus forts à trois et quand je dis à trois, c’est le président, Luis et moi. Mais j’en suis convaincu, de par les discussions que j’ai avec mon président, et je sais que le président va tout faire pour que l’on se retrouve et que l’on continue ensemble ce projet tant excitant. Après, il y a les discussions qu’il doit y avoir entre mon président et Luis. »

Face à cette sortie médiatique, les journalistes ont demandé si les joueurs suivaient également cette affaire et ressentaient l’absence de Luis Campos : « Les joueurs sont au courant de tout. On travaille tous les jours, l’ambiance est bonne, on enchaîne les matchs. Quand Luis s’est absenté, au départ il n’y a pas eu de questions parce qu’on avait l’habitude de voir Luis s’absenter pour des raisons de travail mais quand à un certain moment, il n’y a plus eu de nouvelles, il y a eu des questions et j’étais incapable de leur répondre. Les joueurs sont et doivent être focus sur leur préparation de match, les entraînements. Est-ce que certains sont en relation avec Luis ? Je ne le sais pas et je ne cherche pas à le savoir. Évidemment qu’il y’a une relation forte entre Luis et les joueurs parce qu’il est au cœur du recrutement, des relations humaines, des discussions, des rencontres familiales et avec l’environnement du joueur donc il y a des relations qui se créent automatiquement. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR