Rejoignez nous !

Professionnels

Quand les Dogues croisent les Bleus

Emile Simon

Publié

le

Crédit photo : Imago

Lors des deux dernières journées de Ligue des Nations, Renato Sanches, puis Domagoj Bradaric sont entrés en jeu face à l’Équipe de France A. Si ces deux sélections sont passées inaperçues, pourtant, il est relativement rare qu’un joueur sous contrat avec le LOSC, croise les Bleus.

Exactement 33 joueurs, ayant été sélectionnés en Équipe de France, étaient sous contrat avec le LOSC. A l’inverse, une trentaine d’internationaux passés par Lille ont eu l’opportunité de croiser la route des tricolores. Cependant, les deux tiers n’étaient pas sous contrat au LOSC lors de cette confrontation.

En bleu : les joueurs sous contrat avec le LOSC

Ce tableau comporte des profils comme Bassir, Kluivert ou Cole qui sont arrivés à Lille après leur retraite internationale. D’autres étaient lillois avant leurs premières sélections (Danté, Odemwingie), ou n’ont tout simplement pas croisé la France, en sélection, pendant leur passage dans le Nord.

A lire aussi :  Maxime, le fameux ramasseur de balle face à Milan, était au Domaine de Luchin

Ainsi, Renato Sanches et Domagoj Bradaric semblent être les neuvième et dixième Dogues à avoir croisé les Bleus, après :

  • Daniel Gygax en octobre 2005 et juin 2006
  • Ludovic Obraniak en juin 2011
  • Eden Hazard en novembre 2011
  • Vincent Enyeama en juin 2004
  • Simon Kjær en mars 2015
  • Eder en juillet 2016
  • Junior Alonso en juin 2017
  • Zeki Çelik en juin et octobre 2019

Par ailleurs, sur cette dizaine de confrontations, une seule semble avoir permis à deux Dogues de s’opposer sur la scène internationale.

Il s’agit de la première mi-temps d’un amical à Varsovie, où Ludovic Obraniak (avec la Pologne), était opposé à la France de Yohan Cabaye… deux petits jours avant sa signature officielle à Newcastle.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR