Rejoignez nous !

Match

Cédric, supporter du Celtic : « En ce moment, on a beaucoup de mal »

Thomas Deleglise

Publié

le

C’est sans leurs supporters festoyeurs que le Celtic Glasgow viendra au stade Pierre-Mauroy. Cédric, supporter français du Celtic depuis 2003, vous donne quelques informations précieuses à savoir sur le futur adversaire du LOSC.

Comment tu es devenu supporter du Celtic ?

C’était en 2003… J’avais un colocataire irlandais qui était supporter du Celtic. Il m’a emmené une fois voir un match au Celtic Park et depuis je suis tombé amoureux. Je me rappelle, c’était pour un derby entre le Celtic et les Rangers. Je crois qu’on avait gagné. J’essaye de regarder les matchs en streaming quand ça marche ! Je suis retourné en Ecosse 7 ou 8 fois.

Cette saison, le Celtic est deuxième derrière les Rangers, son pire ennemi après avoir perdu le derby à domicile. Est-ce que c’est un des pires débuts de saison du club ?

Non parce qu’on est encore en lice pour la coupe d’Europe. Ça nous était déjà arrivé il y a quelques paires d’années et en plus on était éliminé de toutes compétitions européennes. Ça, ça faisait mal parce que le Celtic sans coupe d’Europe c’est très monotone. C’est un championnat où l’on peut jouer jusqu’à six fois les mêmes équipes. A la fin, après les 33 matchs de championnat, il y a un système de play-off qui nous permet de jouer contre les cinq premiers du championnat. Ça détermine le classement final.

Comment tu expliques ce mauvais départ ?

Je ne sais pas si le Celtic est moins fort que les années précédentes. Disons qu’on a eu pas mal de problèmes à cause du COVID. On a eu deux matchs reportés à cause de ça notamment. Beaucoup de joueurs l’ont attrapé, il y en avait six pendant la dernière trêve internationale. C’était vraiment galère pour s’entraîner et avoir le groupe complet. Et quand on a tous les joueurs à leur place, ça joue bien. Mais en ce moment, on a beaucoup de mal.

A lire aussi :  Adam, supporter de Prague : « Nous croyons toujours à la qualification »

 

« Quand on a tous les joueurs à leur place, ça joue bien »

 

En Europa League, vous êtes tombé contre le Milan AC. C’était plutôt mérité ?

Ce match était assez particulier. Avant qu’on se prenne le premier but de Milan, j’ai trouvé qu’on jouait plutôt bien et qu’il y avait beaucoup de choses positives. Dès qu’on a pris ce but, on a arrêté de jouer. On a égalisé, ils ont repris l’avantage. Quand Zlatan Ibrahimovic est sorti, c’était plus le même match. On a tout fait pour égaliser une seconde fois mais ils nous ont repris en contre à la 92e et ont marqué le troisième. On était pas si loin du nul mais sur l’ensemble du match, c’était assez mérité pour eux.

Quelles sont les forces et les faiblesses du Celtic ?

Quand on a tous nos attaquants, on a une force offensive assez intéressante. Elyounoussi, Griffiths, Edouard, Klimala, Ajeti…et même Ntcham quand il se projette bien vers l’avant ! Au niveau des faiblesses, on a un nouveau gardien, Vasilios Barkas, qui vient de l’AEK Athènes. Il n’a pas encore pris ses marques et puis il passe après la muraille Forster, parti à Southampton après presque huit saisons passées au Celtic. C’est dur de le remplacer rapidement comme ça.

 

« Une force offensive assez intéressante »

 

On a aussi un problème de latéraux. Ils sont bons offensivement mais friables défensivement. Notre défenseur central Shane Duffy n’aime pas trop jouer avec une défense à trois mais le coach insiste sur ce système et ça fait déjà trois matchs qu’il l’utilise. Frimpong (latéral droit) est excellent offensivement mais un peu friable défensivement, il n’a que 19 ans et a du mal dans les grands matchs.

A lire aussi :  Adam, supporter de Prague : « Nous croyons toujours à la qualification »

Timothy Weah est passé par le Celtic. T’en gardes des souvenirs ?

Oui, il avait fait des entrées intéressantes. Il avait été très vite le chouchou du public… Malheureusement, il s’est très vite blessé et il a jamais pu revenir. Ça reste une déception parce qu’on aurait voulu le voir un peu plus. Il a de bonnes qualités, si son corps arrête de lui poser des soucis, il pourrait devenir un très bon joueur. Il n’a pas la puissance de son père par contre !

Timothy Weah pourrait retrouver son ancienne équipe jeudi soir s’il venait à jouer. 17 matchs pour 4 buts avec le Celtic, y aura-t-il des retrouvailles ? – Crédit photo : Imago

Qui est le joueur à surveiller côté écossais dans ce match ?

Ryan Christie revient très bien ce moment. C’est notre numéro, celui qui fait le jeu. Il a des statistiques qui ne sont pas mauvaises pour l’instant. C’est un droitier élégant à voir jouer, il tire les coups de pieds arrêtés, il a une bonne patte. Il y a aussi Rogic, notre Australien. Mais il a de gros problèmes au niveau des blessures. Quand il n’est pas à l’infirmerie, il est très bon. On l’appelle le magicien d’Oz, puisqu’il vient d’Australie !

Un pronostic ?

Je pense que si on prend un but assez vite, la défaite serait très probable. Mais à l’inverse, si on ne prend pas de but dans les 20 premières minutes et qu’on reprend de la confiance, je pense qu’on peut gagner. Je vois bien Edouard marquer sur un contre qui finit dans la surface de Mike Maignan. Je crois que les deux se sont croisés au PSG en plus !

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR