Rejoignez nous !

Match

Zoom sur l’adversaire du jour : l’OGC Nice

Rédacteur Ponctuel

Publié

le

Crédit photo : Imago

Le LOSC enchaîne cet après-midi en se déplaçant dans la Côte d’Azur pour affronter l’OGC Nice. Zoom sur la formation de Patrick Vieira qui réalise un début de saison plutôt mitigé.

Nice, quatrième de Ligue 1

Au niveau comptable, les résultats du GYM sont positifs en Ligue 1 avec 4 victoires en 7 rencontres et une place au pied du podium. En effet, les Niçois ont su prendre des points contre des équipes jugées plus faible en livrant des prestations plus ou moins abouties. Contre des adversaires plus coriaces comme le PSG ou le Bayer Leverkusen, ce fut plus compliqué pour les Aiglons qui n’ont pas pu rivaliser et se sont défaits respectivement 3-0 et 6-2. Le revers 3-1 contre Montpellier lors de la 3ème journée fait également tâche dans un match où les Héraultais ont totalement dominé la rencontre.

 

Une équipe pas encore stabilisée

Le bilan est certes positif mais la formation de Patrick de Vieira présente encore beaucoup d’incertitudes. Le coach niçois n’a toujours pas choisi son schéma de jeu préférentiel. Le 5-3-2 utilisé lors des trois derniers matchs donne plus de solidité au bloc défensif niçois et cette formation a été efficace contre le FC Nantes puis l’ASSE dimanche dernier. En effet, les Aiglons ont peu subit et ont globalement dominé ces deux rencontres, bien aidés par des faits de jeu favorables. Face aux canaris, Nice a évolué à 11 contre 10 grâce à un carton rouge Nantais dès la 3ème minute. Puis face à Saint-Etienne, les Niçois ont profité d’une grosse mésentente stéphanoise pour mener 2-0 en première mi-temps. Ce schéma de jeu a montré ses limites en Europa League contre un adversaire qui maîtrise très bien les sorties de balle, le pressing du GYM avait peu d’influence sur l’équipe allemande car le bloc niçois était trop bas. Pour y remédier, Patrick Vieira a changé de dispositif après le deuxième but de Leverkusen et a opté pour un 4-4-2 avec Hassane Kamara, au début latéral gauche, milieu gauche et Stanley N’Soki qui passe de défenseur axial gauche à latéral gauche. Résultat : le pressing niçois s’est avéré payant avec des joueurs plus entreprenants et plus hauts sur la pelouse. Cela a permis à Gouiri de réduire la marque à 2-1 avant la pause.

A lire aussi :  LOSC - AC Sparta : Présentation

 

Les forces du GYM

Le pressing haut des Aiglons, bien qu’il ne soit pas toujours parfait, représente la philosophie de Patrick Vieira. Quand il est bien exécuté, cela profite aux attaquants niçois et plus particulièrement à Amine Gouiri qui est en grande forme depuis le début de la saison. Le joueur formé à l’OL explose cette saison avec 3 buts et 2 passes décisives dont deux buts inscrits lors de la première journée contre Lens (victoire 2-1). Comme c’est le cas avec Gouiri, le GYM peut s’appuyer sur ses fortes individualités. Hassane Kamara, sur son côté gauche, est un joueur qui apporte beaucoup offensivement à l’attaque niçoise depuis le début de la saison. Pierre Lees-Melou, au milieu, peut également faire des différences grâce à sa qualité sur les tirs de loin. Il avait été décisif contre l’ASSE la semaine dernière avec une belle reprise de volée inscrite à la retombée d’un corner. Des joueurs peuvent également retrouver de l’influence dans l’équipe de l’OGC Nice en revenant de blessure. Le latéral droit, Youssef Atal, produit une remise en compétition poussive mais figure toujours comme un grand danger sur son côté droit pour l’équipe adverse. Kasper Dolberg a également effectué son retour en pointe jeudi dernier et il reste un argument de taille de l’attaque azuréenne. Les récentes apparitions d’Alexis Claude Maurice et Hicham Boudaoui ont également leur importance même s’il est peu probable de les voir titulaire ce dimanche.

 

Les déceptions niçoises

La quatrième place aiglonne cache certaines lacunes azuréennes. Comme la saison dernière, les Aiglons peinent à réaliser des matchs pleins, c’est-à-dire avec des intentions de jeu de la 1ère à la 90ème minute. Nice fait souvent preuve d’une baisse de rythme pendant les matchs et cela leur coûte cher comme face au Bayer. Avec la coupe d’Europe en plus, les Niçois vont devoir redoubler d’effort car leur effectif ne permet pas de faire tourner selon Pat’ Vieira. Ainsi, ils risquent d’être diminués physiquement cet après-midi face au LOSC. Par ailleurs, le GYM manque de créativité dans son jeu, les possessions sont souvent stériles et il manque un joueur capable de trouver un décalage ou de faire des différences au milieu. Alexis Claude-Maurice peut être un atout dans ce registre, lui qui était replacé en milieu relayeur la saison dernière par Patrick Vieira. L’option Jeff Reine-Adélaïde, qui apparait pour la première fois dans le groupe Niçois, peut également être étudiée par le coach du GYM pour donner plus d’animation dans le jeu offensif.

A lire aussi :  LOSC - AC Sparta : Présentation

Le groupe : Benitez, Cardinale – NSoki, Daniluc, Dante, Lotomba, Pelmard, Kamara, Bambu, Atal, Coly – Thuram, Schneiderlin, Lees-Melou, Trouillet, Boudaoui, Danilo, Claude-Maurice, Reine-Adéalide – Myziane; Rony Lopes, NDoye, Dolberg, Gouiri

La défense niçoise est au complet pour affronter le LOSC. Pour accompagner Dante, les joueurs N’Soki, Bambu et Pelmard plaident pour une place de titulaire en charnière centrale. Le fait que 5 défenseurs axiaux, avec Daniliuc en remplaçant, soient retenus par Patrick Vieira pourrait orienter le choix du coach pour une défense à 5 contre Lille à 17h. Mis à part cela, pas d’absent n’est à signaler au milieu et en attaque. Les titulaires non-évoqués, Schnieiderlin, Thuram et Rony Lopes sont bien présents.

Le LOSC va donc affronter une équipe qui a des arguments à faire valoir et qui profite du retour de plusieurs joueurs. Cet après-midi, les Niçois auront à cœur de se rattraper à domicile de leur déroute en Allemagne.

Pierre-Louis Clavel

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR