Rejoignez nous !

Match

Cédric, supporter de Nice : « Être présent 90 minutes contre Lille »

Thomas Deleglise

Publié

le

8ème journée. Nice-Lille. Les deux équipes, toutes les deux européennes, vont jouer leur troisième match en sept jours. Un déplacement périlleux décrypté en amont par Cédric, supporter des Aiglons et chroniqueur chez Avanti Nissa.

Quels sont les absents pour le match de dimanche ?

On devrait avoir l’effectif quasiment au complet. On a pu voir le groupe pour le match d’Europa League et à part Reine-Adélaïde, il ne manque personne. Il y aura donc un doute sur lui pour dimanche parce qu’il est censé reprendre l’entraînement collectif à la fin de la semaine.

 

Rony Lopes a intégré l’effectif de Nice cette saison. Qu’est ce que tu penses de ses débuts ? Est-ce que le fait qu’il ait joué avec Monaco est dérangeant ?

Il est arrivé un peu en surpoids. C’est peut-être dû à sa saison à Séville où il a très peu joué, il est arrivé en manque de forme. On a mis un peu de temps à le remettre en jambe mais on commence à entrevoir un bon Rony Lopes. Il monte en puissance de match en match. Le dernier contre Saint-Etienne était correct. Quand il a le ballon, on voit quand même qu’il peut apporter quelque chose.

Après avoir joué plusieurs fois contre Lille avec Monaco, Rony Lopes est parti chez le rival niçois et retrouvera une nouvelle fois le LOSC sur son chemin – Crédit photo : Imago

Le fait qu’il vienne de Monaco ? Ca ne fait rien. On a eu beaucoup de joueurs qui sont passés par les deux clubs. Tant qu’il se donne à fond et qu’il performe sur le terrain, il n’y aura pas de rancœur.

 

Dante est installé depuis quelques années en défense centrale. Est-il aussi convaincant qu’à ses débuts ?

Il vient de fêter ses 37 ans ! C’est la 4ème année qu’il est là. Il commence à vieillir mais il est toujours là. Il reste malgré tout notre meilleur défenseur central. C’est notre capitaine et il apporte de la stabilité et de l’expérience dans un effectif qui est relativement jeune. Il fera sa saison et aura sûrement besoin de souffler de temps en temps mais on a ce qu’il faut derrière.

A lire aussi :  Adam, supporter de Prague : « Nous croyons toujours à la qualification »

 

On entrevoit légèrement l’ampleur du nouveau projet niçois avec la vague de bons recrutement lors du mercato estival. Quelles sont les ambitions pour cette saison ?

On a eu un mercato assez agité. On a été l’un des clubs à se manifester le plus tôt grâce à Ineos. On s’est un peu endormi après mais on a fini sur un très bon coup : Reine-Adélaïde. Le recrutement a été intelligent à mon goût. Toutes les recrues montrent satisfaction pour le moment. On entend dire que le président veut jouer la Coupe d’Europe à fond, qu’on veut se qualifier régulièrement en Europe. Ça passera donc par des 5èmes ou 6èmes places. L’objectif minimum est de sortir des poules d’Europa League et finir européen à la fin du championnat. Les supporters attendent ça aussi.

 

« Gouri fait un début de championnat tonitruant, il est concerné sur pratiquement tous les buts »

 

10 buts pour l’instant et 6 buteurs différents. Est-ce tu peux nous parler de l’animation offensive de l’équipe de Vieira ?

L’animation offensive de Vieira… ça peut être un long débat. C’est compliqué parfois de savoir où l’équipe veut en venir. Il y a du mieux, ça s’améliore doucement. On a eu beaucoup de buteurs différents, notamment le duo Gouiri-Dolberg qui performe pas mal. Gouri fait un début de championnat tonitruant, il est concerné sur pratiquement tous les buts. Dolberg sera là aussi dimanche. L’association des deux marche bien. Ça pourrait être sympa de les voir à deux devant avec Rony Lopes en 10. On a des armes offensives, à Vieira de bien les faire jouer et les faire performer ensemble.

A lire aussi :  Adam, supporter de Prague : « Nous croyons toujours à la qualification »

 

Quelles sont les forces de cette équipe niçoise ?

Cette année on marque beaucoup : Gouri, Dolberg, Schneiderlin.. Nos latéraux performent aussi. Je ne sais pas si Atal jouera dimanche mais même si c’est Lotomba, c’est pas mal non plus. De l’autre côté, Camara est une bombe. Nous avons plein d’atouts, il faut les faire jouer ensemble pour qu’ils jouent tous la même musique au même moment. On aura un beau 11 de départ, j’espère qu’on ne fera pas trop tourner.

 

« On a tendance à jouer qu’une mi-temps sur deux »

 

Les points faibles ?

C’est compliqué de détacher un joueur en particulier. Défensivement, on a quelques errances qui peuvent nous coûter quelques buts. Après c’est plutôt le fait qu’on a tendance à jouer qu’une mi-temps sur deux depuis le début de la saison. Contre Lille, il faudra qu’on soit là pendant 90 minutes, montrer qu’on est présent et qu’on a envie de gagner ce match. Ce défaut peut nous jouer des tours.

 

De qui le LOSC devrait se méfier ?

Gouiri. Il est en bombe en ce moment. Il marque, fait des passes décisives, il est mobile… Il est vraiment très fort, c’est une très belle pioche. Je suis sûr qu’il fera un très bon match, il pourrait marquer.

Amine Gouiri – Crédit photo : Imago

Un pronostic sur le match ?

Sans s’enflammer : un petit 2-1. Avec un but de Rony Lopes qui se rappellera de ses heures lilloises et qui ouvrira son compteur but avec Nice et un autre but de Dolberg sur une passe de Gouiri, comme ça la boucle et bouclée. On prend trois points et c’est parfait !

1 commentaire

1 commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR