Rejoignez nous !

Match

Zoom sur l’adversaire du jour : le Sparta Prague

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : Imago

Pour son retour en Ligue Europa ce soir, le LOSC se déplace en République Tchèque pour y affronter le Sparta Prague. Zoom sur une équipe abonnée à la Coupe d’Europe qui réalise pour l’instant un sans-faute dans son championnat local.

Un départ réussi

Le Sparta Prague produit un début de saison canon avec 6 victoires en 6 matchs de championnat. Cette série fut stoppée par l’arrêt des activités sportives en République Tchèque liée à la situation sanitaire critique du pays. C’est ainsi que le dernier match officiel du club tchèque remonte au 3 octobre dernier contre le JK Jablonec. Cette rencontre fut globalement maîtrisée par les Praguois qui l’ont emporté 2-1.

 

Un style de jeu séduisant en première période

En 1ère mi-temps, les Praguois ont pratiqué un football de possession avec 3 défenseurs centraux qui se chargent de la relance. La formation utilisée est un 3-4-1-2 avec un meneur de jeu, Borek Dockal, très bas sur les phases de possession. Lorsqu’un décalage se crée, les transitions offensives se font rapidement avec un jeu court en une touche entre les milieux de terrains, les ailiers et les buteurs. Les avant-centres, Lukas Julis et Adam Hlozek, proposent des solutions en pivot pour fluidifier les transmissions en attaque. Le premier but est inscrit par Julis, à la 30ème, après un bon travail dos au but du passeur décisif, Holzek. Par ailleurs, les joueurs du Sparta montrent beaucoup de sérénité dans le camp adverse. Les “pistons” sont de véritables ailiers et n’hésitent pas à apporter un danger supplémentaire. Sur certaines actions, l’ailier droit Ladislav Krejci, ne prend pas la peine de redescendre pour défendre. Cela représente bien les libertés offensives que se permettent les Praguois. C’est ce même Krejci qui initie le deuxième but à la 34ème sur une action excentrée sur le côté droit. Il trouve le soutien en profondeur du milieu Michal Travnik qui centre en première intention à son attaquant, Adam Hlozek, qui termine sans trembler. La 1ère mi-temps témoigne l’ambition collective de la formation de Vaclav Kotal, qui délivre jusque-là une prestation séduisante.

A lire aussi :  Adam, supporter de Prague : « Nous croyons toujours à la qualification »

 

Une seconde période décevante

La 2ème mi-temps est totalement différente de la première. L’entraîneur praguois change son schéma de jeu à la pause, il met en place un 4-2-3-1 avec Ladislav Krejci au poste de milieu droit et Adam Hlozek au poste de milieu gauche. Ainsi, l’un des trois défenseurs centraux, Dominik Plechaty passe défenseur droit et l’ancien piston gauche, Matej Hanousek, redescend d’un cran en défenseur gauche. À la suite de cela, le Sparta change de visage, subit davantage et ne parvient plus à garder le ballon comme en première mi-temps. Les deux milieux relayeurs Michal Sacek et Michal Travnik qui semblaient dans les meilleures dispositions en 3-4-1-2, sont désormais en difficulté et perdent de nombreux ballons face à une équipe adverse qui reprend peu à peu confiance. Il faut souligner que la défense est restée solide. Celle-ci a permis à la formation de Vaclav Kotal de tenir le score en encaissant qu’un but en fin de match. Comme évoqué, la rencontre sera finalement remportée 2-1 par les Praguois avec à noter, une baisse de régime des joueurs en seconde mi-temps.

 

Quelques joueurs à connaître :

Borek Dockal, numéro 10 

Borek Dockal – Crédit photo : Imago

Le meneur de jeu tchèque est un élément expérimenté et essentiel de la formation praguoise. Il comptabilise un total de 61 matchs de coupe d’Europe et le milieu offensif avait marqué un soir de quart de finale retour en Europa League contre Villareal avec le Sparta lors de la saison 2014/2015. Dockal le chef d’orchestre du club Tchèque, c’est généralement le meneur de jeu qui va trouver un décalage grâce à sa vision du jeu et sa qualité de passe. Par ailleurs, c’est lui qui portera le brassard de capitaine contre le LOSC.

A lire aussi :  Adam, supporter de Prague : « Nous croyons toujours à la qualification »

Ladislav Krejci, numéro 9

Ladislav Krejci – Crédit photo : Imago

A ne pas confondre avec son homonyme qui évolue également au Sparta Prague en défense centrale.
Krejci est un attaquant tchèque qui peut évoluer à tous les postes en attaque. Comme son coéquipier Dockal, il était l’un des éléments fort de l’épopée européenne du Sparta en 2015. L’ailier gauche de formation a également connu un passage de 4 ans à Bologne avant de retourner dans son club de formation cet été. Sur le terrain, Krejci est redoutable, il est doté d’un pied gauche précis et puissant qui peut débloquer n’importe quelle situation.

Adam Hlozek, numéro 20

Adam Hlozek – Crédit photo : Imago

Hlozek est la pépite de la formation Praguoise. A 18 ans, il figure comme un grand espoir du football Tchèque et affiche cette saison des statistiques impressionnantes avec 4 buts et 5 passes décisives en 6 matchs. Le buteur du Sparta a un profil complet, il est impressionnant par sa puissance physique mais aussi par son aisance technique. Hlozek est un joueur explosif qui peut faire la différence en attaque sur un côté ou dans l’axe. Il possède également une belle finition et surtout une grosse frappe de balle que ce soit du pied droit ou du pied gauche.

Le LOSC va entrer en lice en Europa League à 21h face à une équipe du Sparta Prague joueuse. Si le club Tchèque a l’avantage de l’expérience, les deux équipes semblent se valoir et se livreront un beau duel ce soir.

Pierre-Louis Clavel

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR