Rejoignez nous !

Professionnels

Gérard Lopez explique sa stratégie avec ses trois clubs : Lille, Mouscron et Boavista

Rayan Bja

Publié

le

Crédit photo : Imago

Après avoir racheté Mouscron et récemment Boavista, Gérard Lopez possède désormais trois clubs dans trois championnats différents. L’homme d’affaires hispano-luxembourgeois est revenu sur cette stratégie et a de nouveau exposé les ambitions des clubs.

Pour L’Équipe, le président lillois a évoqué ces différents projets et leurs synergies entre eux : « J’en avais envie depuis un moment. Un tel projet ne marche qu’avec des gens de qualité. La culture d’un club est assez spécifique. Pour Mouscron, la proximité géographique nous permet de faire un peu plus. On s’attendait à des débuts compliqués avec de jeunes joueurs. On va ajuster de l’intérieur. Boavista est complètement indépendant. C’est un club important qui se doit d’avoir des résultats. Il y a des synergies par les échanges entre directeurs sportifs. Mais les gestions sont séparées. »

Pour Paperjam, média du Luxembourg, Gérard Lopez est entré plus en détail sur sa stratégie pour Boavista : « L’effectif qui marche bien au LOSC aujourd’hui est un mélange de jeunes joueurs de talent et de joueurs expérimentés, alors, on a créé un peu la même structure à Boavista. Comme tous les clubs portugais, il y a beaucoup de talents dans le centre de formation. On vient d’arriver, mais on a passé beaucoup de temps à l’analyser. Ce n’est pas cette année qu’on aura de grandes intégrations, parce qu’on est déjà dans le vif du sujet. Il faut qu’on soit compétitifs tout de suite. À partir de l’année prochaine, on espère sortir des talents. »

Du côté de Mouscron, les choses sont compliquées (dernier du classement, l’entraineur de Mouscron a été viré) mais la stratégie reste la même : « Aujourd’hui, il y a une indépendance totale de chaque club, avec comme ambition pour chacun d’entre eux de réussir leur pari sportif. Pour Mouscron, on savait que ça serait un peu plus compliqué parce qu’il y a une adaptation plus importante à faire. On va jouer cette année pour jouer dans l’élite, avec l’idée de construire assez rapidement quelque chose. Avec Boavista, on veut jouer le haut du tableau, et avec le LOSC, c’est connu, on veut jouer l’Europe tous les ans. » a déclaré Gérard Lopez à Paperjam.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR