Rejoignez nous !

Match

LOSC – RC Lens : Présentation du derby

Pierrick Moniot

Publié

le

Ce dimanche, à 21h, au Stade Pierre-Mauroy, Lille et Lens s’apprêtent à se recroiser dans l’élite soit 1993 jours, ou encore 5 ans, 5 mois et 13 jours après leur dernière confrontation dans un Pierre-Mauroy bouillant. Pour cette 93ème confrontation dans l’élite, aucun supporter ne pourra assister depuis le stade, à cette rencontre entre l’actuel deuxième, le LOSC et l’actuel troisième, Lens. 

Les supporteurs lillois se souviennent de cette minute 93e, où, l’actuel joueur de Liverpool, scella le score (3-1), mais aussi un peu le sort de leur adversaire, qui est finalement descendu en Ligue 2 à la fin de cet exercice. Ce jour-là, on l’avait compris, le derby allait s’absenter, mais pour combien de temps ? Si le LOSC a failli s’impatienter et rejoindre son grand rival à l’échelle inférieure, c’est finalement Lens, qui a décidé de revenir dans les pattes de son voisin lillois. Ca y’est nous le tenons, bon retour derby du Nord !

 

Des voisins épatants

Si Lille, invaincu, réussit un début de saison exceptionnel, son rival de toujours le RC Lens, s’est vite mis au niveau de l’élite française. Si la première rencontre fut une défaite chez nos amis niçois (2-1), les Lensois ont confirmé ensuite le beau visage montré en Cote d’Azur. Face à un PSG diminué, les Lensois sont venus à bout des Parisiens grâce aux maladresses de Bulka et Verrati, qui ont permis à Ganago d’ouvrir son compteur but en Ligue 1. Il en est désormais à 4 buts en 6 matchs disputés. Il est donc l’un des hommes providentiels du début de saison Sang et Or, en compagnie du natif de Lille, Gael Kakuta, qui lui aussi possède 4 buts au compteur.

Après Paris, Lens, c’est un victoire 3-2 à Lorient, deux victoires contre Bordeaux (2-1) et Saint Etienne (2-0) à Bollaert, et un nul glané à Nîmes (1-1). Une partie que les Lensois avaient maîtrisé pendant 80 minutes avant de laisser aller et permettre aux Nîmois d’aller chercher un précieux point. Une troisième place méritée au vue de ce que proposent les hommes de Franck Haise. Mais attention, l’entraîneur lensois sera d’ores et déjà privé de son buteur Igniatus Ganago, blessé. Une mauvaise nouvelle pour le club artésien.

Les cinq dernières confrontations : 

  • 03/05/2015 – LOSC – RCL : 3-1
  • 07/12/2014 – RCL – LOSC : 1-1
  • 29/01/2011 – LOSC – RCL : 1-0
  • 11/09/2010 – RCL – LOSC : 1-4
  • 30/01/2010 – LOSC – RCL : 1-0

 

Les statistiques à retenir

Lille, maître du derby

Sur les 92 premières confrontations en Ligue 1, Lille est devant avec 34 victoires contre 27 pour les Lensois. Une stat’ qui s’est gonflée, ces dernières années pour Le LOSC puisqu’il est invaincu lors de ses 10 derniers matchs contre Lens en Ligue 1. C’est la meilleure série pour l’un des deux clubs dans le derby dans l’histoire de l’élite. La dernière défaite en championnat ? C’était le 29 avril 2006, et une victoire 4-2 des Lensois, à Bollaert.

En terre lilloise, c’est également le LOSC qui domine. Lors des cinq dernières réceptions, c’est Lille qui l’a emporté à chaque fois. La dernière fois que Lens est allé chercher la victoire au LOSC, c’était en 2003 au Stade Grimonprez-Jooris. 17 ans d’invincibilité à domicile pour les Dogues, qui auront l’occasion, ce dimanche, de le rester une année de plus.

A lire aussi :  Arno, supporter du Sparta Prague : « Lille va devoir se méfier de la confiance du Sparta »

Un promu convaincant

Dans ce début de saison, les Lensois se sont montrés sous leur meilleur visage, à domicile avec un trois victoires en trois matchs, mais le bilan hors de Bollaert n’est pas à jeter. Une seule défaite, un nul, et une victoire convaincante en Bretagne, où ils ont surclassé les Merlus. Lens réalise un des meilleurs débuts de saison de la part d’un promu avec 13 points. Seul Monaco, avait fait mieux, dans l’élite au XXIe siècle, à ce stade de la compétition, avec 14 points en 2013-2014. Et on s’en rappelle, Monaco s’était considérablement renforcé cette saison-là. Ce qui donne encore plus de crédit à la performance lensoise.

Lille, jamais mené en Ligue 1 cette saison 

L’équipe lilloise est la seule n’ayant pas encore été menée en Ligue 1 cette saison. Lens est 2e de ce classement, avec seulement 33 minutes à courir après le score. Lille affiche également la meilleure défense (2 buts encaissés, à égalité avec Bordeaux) et le 2e meilleur total de clean sheets en L1 2020/21 (4, derrière Bordeaux avec 5). Le club du Nord réalise en ce début de saison en Ligue 1, son meilleur début dans l’élite, 14 points après 6 matchs de Ligue 1 2020-2021, en comptant 3 points pour une victoire depuis 1952-1953.

Un derby à l’esprit nouveau

Pour les vingt-deux joueurs alignés demain, ce sera une première dans le derby du Nord. Aucun joueur n’était présent sur les derniers récents derbys du Nord. Le seul avec l’expérience du derby est le technicien de cette équipe, Christophe Galtier, qui lors de son époque de joueur, était resté invaincu sur les 4 matchs qu’il avait eu à disputer sur le voisin lensois. (2 victoires, 2 nuls). Espérons que cela reste inchangé, dimanche soir à 23h.

 

Les groupes pour le derby

Les infos lilloises : 

Le groupe : Maignan, Chevalier – Celik, Botman, Fonte, Pied, Reinildo, Bradaric, Soumaoro – Bamba, Xeka, Ikoné, André, Yazici, Sanches – Yilmaz, David, Weah, Araujo

Absents : Karnzenis, Djalo, Niasse, Lihadji, tous par le choix de l’entraineur qui tournera contre le Sparta Prague, ce jeudi. Pizzuto est toujours en phase de reprise.

Les infos lensoises : 

Le groupe : Leca, Farinez – Badé, Diallo, Clauss, Michelin, Haidara, Gradit, Radovanovic – Boura, Kakuta, Cahuzac, Boli, Mauricio, Doucouré, Sotoca, – Banza, Jean, Kalimuendo, Bayala

Absents : Séko Fofana (reprise), Issiaga Sylla (reprise), Cheick Traoré (soins), Iniagtius Ganago (cheville) et David Perieira (cheville), Facundo Medina (suspendu)

 

Le duel à suivre

Benjamin André vs Gael Kakuta

Crédit photo : Imago

Pour cette rencontre si spéciale, deux joueurs ont la clé de ce match. Benjamin André, rugueux milieu de terrain lillois, contre Gael Kakuta, le globe-trotteur virevoltant revenu dans son club formateur cet été. Placés sur la même zone du terrain, ils devraient se livrer à un duel, qui pourrait faire basculer le match dans un sens, comme dans l’autre. L’offensif Kakuta est une pièce maitresse du début de saison lensois. S’il a inscrit ses quatre buts sur pénalty, il est à l’origine des nombreuses occasions lensoises. Sa relation privilégiée avec Ganago, coupée, en ce dimanche soir, pourra changer la donne de sa performance. Un homme sera chargé de le bloquer, un homme qui aime ce genre de match et un homme qui gagne souvent ses duels directs. Benjamin André a remporté 55 duels en Ligue 1 cette saison, seul Zinédine Fehrat (Nîmes) fait mieux cette saison avec 56 duels gagnés. le milieu de terrain lillois a d’ailleurs toujours fait partie des 5 joueurs affichant le plus de duels gagnés au terme de la saison : 1er en 2015/16, 3e en 2016/17, 1er en 2017/18, 2e en 2018/19, 5e en 2019/20.

A lire aussi :  Le décryptage tactique du derby Lille-Lens

 

La décla de Franck Haise

« Le LOSC a de l’avance sur nous »

Avant ce match, tant attendu, Franck Haise a évoqué son rival en bien, mais se dit confiant envers les qualités de son équipe : « On est une équipe surprise pour les observateurs, contrairement à Lille, qui est à sa place. On travaille pour que chaque week-end, montrer nos qualités. Lille concède peu de situations devant le but. Ils sont également capables d’aller très vite devant pour attaquer rapidement et se créer de bonne situations. Mais, ils ont crée leur effectif pour l’Europe. Ils ont de l’avance sur nous, mais nous avons confiance en nos qualités. Ils n’ont jamais été menées, cela prouve juste qu’ils sont à leur place, solides et confiants dans leur jeu. »

Il a également partagé son avis sur le match et sur l’attente du public lensois : « J’espère que ce sera un bon match. mais évidemment que sans le public, la saveur ne sera pas la même. J’ai parlé aux joueurs de l’attente de nos supporteurs. Ils comptent plus qu’ailleurs au Racing Club de Lens, et je pense que cela poussera les joueurs à donner leur maximum, comme ils l’ont fait depuis le début de saison. L’effervescence du public ?  On a du mal à la mesurer, on est à l’intérieur et les supporteurs sont à l’extérieur, mais on connaît les attentes du peuple lensois. »

 

Pour finir, Le Petit Prono

N’oubliez pas de pronostiquer la prochaine rencontre sur notre plateforme. Plusieurs lots sont en jeu : maillots, accessoires, affiches… Toutes les informations complémentaires sont ici.

Vous devez être enregistré et connecté pour pronostiquer.

Rendez-vous donc demain, pour ce rendez-vous que nous attendions tant. Un duel qui permettra au vainqueur de prendre provisoirement la tête du championnat. Un beau cadeau en perspective pour les Lillois ou Lensois. Dès 20h, suivez l’avant match sur le Petit Lillois. Téléfoot diffusera le match dès 21h. Retrouvez également sur Le Petit Lillois un live commenté d’Hervé Weugue et Jean-Pierre Mortagne. A noter que c’est François Letexier qui sera au sifflet en ce dimanche soir.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR