Rejoignez nous !

Anciens

Jean-Michel Vandamme considère que Seydoux a permis à Lille de repasser devant Lens

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : Imago

Passé par Lille et Lens en tant qu’entraîneur adjoint puis directeur du centre de formation au LOSC en 1993, Jean-Michel Vandamme est resté plus de 25 ans du côté du club nordiste.

Du côté de France Football, l’ancien directeur de la cellule de recrutement du LOSC a expliqué la différence d’objectif au derby entre les deux clubs et la manière dont Michel Seydoux a permis à Lille de repasser devant Lens : « À Lille, le derby était un match à gagner ; à Lens, un match à ne surtout pas perdre ! La pression était beaucoup plus forte. Battre Lille était plus important que de gagner le Championnat. Il a fallu bosser car Lille avait alors une image assez désastreuse. Le président Lecomte a d’abord permis au club de survivre, puis tout a décollé avec l’arrivée de Michel Seydoux. Malgré les a priori – “Qu’est-ce qu’il connaît au foot, le Parisien qui est dans le ciné ?” –, il a transformé le club. Il a compris que Luchin, qu’il a financé avec ses deniers, devait matérialiser le passage du LOSC dans une autre dimension. De son côté, Lens, sans doute grisé par le titre, n’a plus avancé. Je me souviens avoir eu cette crainte quand le LOSC a été champion de France. C’était la folie dans le bus à impériale, et moi, je craignais le lendemain. Mais le club a continué d’avancer. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

La fin du mercato du LOSC vous inquiète ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR