Rejoignez nous !

Mercato

Bilan du mercato : Où joueront les anciens Dogues en 2020-2021 ?

Emile Simon

Publié

le

Crédit photo : Imago

Comme l’année dernière, retour, avec précision, sur les transferts des anciens Dogues qui se sont déroulés durant ce mercato estival, qui a duré quatre mois.

Une quarantaine de mouvements

Si le mercato estival s’est étalé de juin à octobre cette année, il a été plus calme que les saisons précédentes. En effet, la crise financière amenée par le COVID-19, aura massivement réduit les investissements sur le marché des transferts. Pour autant, une quarantaine d’anciens lillois ont profité de cette fenêtre, pour changer de club.

 

50 seront actifs en France

Une cinquantaine d’anciens Dogues seront présents sur les terrains de France cette saison, dont une trentaine en L1, et une dizaine en L2. Le listing en amateur (N1, N2, N3) n’étant pas forcément exhaustif.

Notons que seuls le RC Lens et le Stade Brestois, ne compteront pas d’anciens Dogues dans leur effectif pour cette phase aller de L1.

Ils reviennent en Ligue 1 Uber Eats

Après avoir tenté leur chance à l’étranger, sans forcément s’y imposer, plusieurs ex-titulaires lillois retrouveront les terrains de L1 cette année. C’est le cas d’Ibrahim Amadou ou Sofiane Boufal (Angers), Rony Lopes (Nice), Djibril Sidibé (de retour de prêt à Monaco) et surement Sébastien Corchia (qui a résilié à Séville, pour signer libre au FC Nantes).

Ils restent en Ligue 1 Uber Eats

Rennes a surement réalisé l’un des meilleurs mercatos français. Le club breton misera notamment sur deux anciens espoirs lillois, puisque Martin Terrier (en provenance de Lyon) et Serhou Guirrasy (d’Amiens) y signent tous les deux un contrat longue durée (jusque 2025)

Ils quittent la Ligue 1 Uber Eats

Aurélien Chedjou (Amiens), Adama Traoré (Metz), Younousse Sankharé (Bordeaux) et Youssouf Koné (Lyon). Ces quatre joueurs ont quitté le championnat. Les deux premiers ont pris le chemin de la Turquie. Ce sera direction la Bulgarie (CSKA Sofia) pour Younouss Sankharé, alors que Youssouf Koné est prêté par Lyon à Elche (sans option d’achat).

A lire aussi :  Micro-trottoir 2.0 : Pour ou contre le retour d'Eden Hazard au LOSC

 

Une présence notable dans les championnats majeurs 

Il faudra compter sur une autre cinquantaine de joueurs, dans les championnats majeurs à l’étranger.

La Belgique et la Turquie seront les championnats où les ex-Dogues seront les plus présents. En effet, en occultant le partenariat avec Mouscron, la Jupiler Pro League continue d’avoir cette particularité d’accueillir de nombreux joueurs passés par Luchin, mais n’ayant pas eu leur chance en professionnel (Butez, Taravel, Bassong, Willems, Dewaest, Arslanagic, Peyre…)

De son coté, la Turquie, semble être davantage une terre d’accueil pour les anciennes gloires (Rémy, Chedjou, Sow, Mirallas), en leur proposant un bon rapport entre qualité de vie, challenge sportif et contrat financier, à l’approche de leur retraite.

Enfin, il est agréable d’observer la présence d’anciens lillois dans plusieurs top clubs européens, et souvent pour y être titulaires.

C’est le cas de Gabriel qui rejoint Pépé et Aubameyang à Arsenal, d’Osimhen qui rejoint Malcuit à Naples, de Kjaer qui signe définitivement au Milan AC, qui possède également Leao.

Sans parler d’Eden Hazard au Real Madrid, ou de Benjamin Pavard au Bayern, qui entament leur deuxième saison chez un prétendant, à la victoire finale en Champions League.

 

Quelques choix exotiques 

Ce visuel est celui des surprises. Par exemple Grégoire Puel (le fils de Claude), passé par le LOSC en U19, évolue aujourd’hui en Roumanie. Yaw Yeboah Dogue éphémère sous Hervé Renard, évolue en Pologne, Junior Tallo en Hongrie…

Dans un autre registre, Salomon Kalou a rejoint l’Amérique Latine, mais aussi l’éternel Renato Civelli qui passe de Banfield au Club Atlético Huracán, et étire donc sa carrière, près de 4 ans après son retour au pays.

 

Ils sont toujours sans club, ou ont pris leur retraite 

Si Michel Bastos (América FC), Ricardo Costa (Boavista), Mathieu Bodmer (Amiens), Florent Balmont (Dijon) ou Stephan Lichtsteiner (Augsbourg) ont officiellement pris leur retraite en 2020, plusieurs joueurs se retrouvent sans contrat à l’issue de ce mercato.

A lire aussi :  CDM 2022 - Ex-LOSC : Le Maroc et Sofiane Boufal créent l'exploit face à l'Espagne

C’est notamment le cas de trois champions de France 2011 : Yohan Cabaye, Jerry Vandam ou Pape Souaré. Mais également de Jean II Makoun, Farès Bahlouli ou Valentin Vanbaleghem.

Rappelons qu’un joueur libre peut être recruté gratuitement, y compris en dehors des périodes de transfert. Il n’est donc pas impossible que certains de ces joueurs soient relancés, dans les prochaines semaines. Dans le cas contraire, Cabaye (34 ans) ou Makoun (37 ans) pourraient être contraints d’annoncer leur retraite sportive.

 

Le nouveaux partenariats font exploser le nombre de prêts

Cet été, Gérard Lopez a mis en œuvre son projet de clubs partenaires. Après plusieurs tentatives depuis son arrivée en 2017 (Gil Vicente, Setúbal ou Belenenses), les clubs de Mouscron (D1 belge) et Boavista (D1 portugaise) ont accueilli de nombreux joueurs précedemment lillois. Ces differents partenariats conduisent à un total de 17 joueurs en prêt cette saison, ce qui constitue évidemment un record dans l’histoire du club :

4 avec option d’achat :

  • Jakubech : Courtrai (BEL), O.A. 2M€
  • T. Maia : Flamengo (BRE), O.A. 7-8M€
  • A. Ouattara : Guimaraes (POR), O.A. 3M€
  • Kouamé : Troyes (L2), O.A. 2M€

13 sans option d’achat précisée :

  • Sadzoute : Pau (L2)
  • Show, Jardim et Gomes : Boavista (POR)
  • Koffi, Agouzoul, Onana, Nlandu, Capita et Dabila : Mouscron (BEL)
  • Palmieri, Manzi, Liguori : Fermana FC (ITA)

 

Et nos anciens coachs ?

9 des 10 derniers entraineurs de l’équipe première lilloise sont actuellement sous contrat. Franck Passi étant le seul coach libre, depuis son départ de Niort en juin dernier.

A noter, que Marcelo Bielsa, pourtant connu pour ses contrats courts, et une certaine incapacité à durer dans un club, est l’entraineur en poste depuis le plus longtemps. “El Loco” va ainsi atteindre les 2 ans et 4 mois à Leeds, la semaine prochaine.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte pour la saison 2023-2024 ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR