Rejoignez nous !

Match

Zoom sur l’adversaire du jour : le RC Strasbourg

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : Imago

Cet après-midi à 15h, le LOSC se déplacera à la Meinau pour y affronter le RC Strasbourg. Zoom sur la formation alsacienne qui est à la peine depuis la reprise de la Ligue 1. 

Trois points en 5 matchs

Les Strasbourgeois ont mal débuté ce début de saison et enregistre un bilan inquiétant avec une seule petite victoire contre Dijon 1-0 en cinq rencontres. Les Alsaciens ont éprouvé des difficultés à reprendre la compétition et la situation actuelle ne les a évidemment pas aidés. Rappelons que la fin de la préparation du Racing a été tronquée par de nombreux cas de COVID-19. Un mois et demi plus tard, les joueurs de Thierry Laurey donnent l’impression qu’ils ne sont pas encore rentrés dans leur championnat. Plusieurs cadres ne figurent pas au rendez-vous à l’image d’Adrien Thomasson (milieu offensif) ou Ludovic Ajorque (buteur) qui demeuraient comme les meilleurs arguments de l’attaque strasbourgeoise la saison dernière. On constate ainsi une équipe qui s’est affaiblie à tous les niveaux par rapport aux années précédentes.

 

Un passage à 4 défenseurs derrière

Si le mercato a été calme au sens des départs cet été, pour Thierry Laurey, ce début de saison sonne comme un nouveau départ. Le coach du Racing a privilégié un nouveau système à 4 défenseurs plutôt que le système à 5 habituel. Pour le moment, ce changement n’a pas porté ses fruits et Strasbourg est moins solide qu’auparavant. Le week-end dernier, les Alsaciens ont subi beaucoup d’occasions et ont rapidement plié face à l’attaque monégasque en prenant 2 buts en 1ère mi-temps. Le match s’est terminé sur une défaite du Racing 3-2 après 2 expulsions du côté adverse. De plus, depuis ce passage dans une défense à quatre, les Strasbourgeois sont moins à l’aise dans la relance. En effet, la défense et le milieu manquent de justesse technique et souffrent face au pressing adverse.

 

Un gros manque de créativité

Dans ce début de saison, Strasbourg a perdu sa qualité de contre-attaque qui figurait comme l’un de ses forces les années précédentes. Cela s’explique en partie par le mauvais début de saison d’Adrien Thomasson, le meneur de jeu du Racing, qui a un faible apport dans l’entrejeu depuis qu’il évolue plus haut sur le terrain. Ses coéquipiers du milieu ne se sont pas distingués non plus. En effet, lors des deux derniers matchs contre Dijon et Monaco, le milieu à trois : Ibrahima Sissoko – Alexander Djiku – Jean Ricner Bellegarde n’avait pratiquement aucune influence dans le jeu. Ce manque de création a été comblé en deuxième mi-temps, face au DFCO, avec l’entrée de Dimitri Liénard et Sanjin Prcic. Ces derniers sont peut-être la solution pour Thierry Laurey lors du prochain match contre le LOSC, dans lequel les Strasbourgeois devront mieux assurer leurs transitions offensives pour inquiéter les Dogues.

 

La Meinau, terre d’espoir

Le coach strasbourgeois n’a pas encore trouvé la bonne formule et les supporters sont dans l’attente d’un premier match référence. Les Alsaciens devront réagir et montreront du caractère dans un stade qui reprend peu à peu de la voix. Les matchs à la Meinau sont souvent imprévisibles et les Dogues devront être méfiants. De plus, les Strasbourgeois pourront s’appuyer sur leur gardien Bingourou Kamara qui avait permis au Racing de tenir sa victoire contre Dijon. Il faudra également faire attention à la nouvelle recrue Mehdi Chahiri, l’une des surprises, arrivé en provenance du Red Star. L’ailier gauche est le meilleur buteur du club grâce à ses deux buts contre Lorient et Monaco. D’autre part, Thierry Laurey bénéficie du retour de Jean-Eude Aholou qui pourrait être un renfort considérable au milieu.

Le groupe : Kawashima, Kamara  –  Simakan,  Koné, Mitrović, Caci, Carole, Djiku, Lala, Aaneba – Aholou, Liénard, Prcić, Bellegarde, Chahiri,  Thomasson, Sissoko, Lebeau – Saadi, Zohi, Ajorque.

Mis à part l’absence récente de l’attaquant Majeed Waris, pas de surprise notable dans le groupe strasbourgeois. La défense est au complet au niveau des centraux avec le jeune talentueux Mohamed Simakan et les expérimentés Lamine Koné ainsi que Stefan Mitrovic. A noter qu’Alexander Djiku, défenseur de métier, évolue au poste de milieu récupérateur et Ismaël Aaneba peut aussi dépanner sur le côté droit. Au niveau des latéraux, Lionel Carole (à gauche) et Kenny Lala (à droite) sont présents avec Anthony Caci en remplaçant. Les milieux sont également tous présents. A signaler également la présence des attaquants Kevin Zohi et Idriss Saadi qui auront leur carte à jouer face au LOSC.

Le match de cet après-midi garde une part de mystère car il n’y a aucune visibilité sur la stratégie qui sera adoptée par Thierry Laurey. Ce qui est sûr, c’est que les Lillois feront face à une équipe du Racing qui voudra réagir et faire la surprise chez eux à 15h.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR