Rejoignez nous !

Match

Zoom sur l’adversaire du jour : le FC Nantes

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : Imago

Ce soir à 21h, le LOSC recevra le FC Nantes pour son cinquième match de championnat. Zoom sur les Canaris qui produisent pour l’instant un début de saison mitigé.

Une équipe pas encore rodée

Après 4 journées de championnat, les Nantais comptabilisent un bilan plutôt neutre avec 1 victoire, 2 nuls et 1 défaite, un peu à l’image de leurs dernières saisons en Ligue 1. Les Canaris ont réalisé une belle performance contre Nîmes avant la trêve internationale avec un succès 2-1 mais ne sont pas parvenus à reproduire cette prouesse contre Monaco et Saint-Etienne. On avait pourtant le sentiment que les Nantais pouvaient faire mieux qu’un seul point sur les deux derniers matchs. Cela s’explique par une mise en forme tardive de l’effectif et notamment des cas de COVID révélés fin août. L’équipe de Christian Gourcuff éprouve des difficultés à tenir 90 minutes et les entames sont souvent ratées voir catastrophiques. Contre l’ASM, les Nantais sont totalement dominés en début de match et cèdent assez facilement en laissant beaucoup d’espaces aux attaques monégasques et en commettant des erreurs techniques à la relance. Bis repetita face aux Stéphanois la semaine suivante avec le but d’Aouchiche à la 2ème minute mais cette fois-ci, les Canaris ont eu le mérite d’arracher un match nul après un écart de 2 buts. Les Nantais ont la particularité de ne jamais lâcher même s’ils sont menés 2-0 par les leaders du championnat comme c’était le cas dimanche dernier.

 

Les Canaris ont du caractère

Nantes sait réagir et cela s’est évidemment remarqué contre l’ASSE mais aussi contre Monaco. Malgré une forte domination monégasque, l’ASM s’est fait peur lorsqu’à la 61ème, les Jaunes et Verts reviennent à 1-1 sur une jolie ouverture de Denis Appiah pour Ludovic Blas. Le match est finalement perdu 2-1 mais la réaction a eu le mérite d’être présente. Les hommes de Christian Gourcuff ont également fait preuve de caractère lors de leur victoire contre Nîmes, après avoir tenu le score (2-1) et surtout après les expulsions consécutives d’Imran Louza à la 47ème et de Fabio à la 87ème. Cette détermination est bien représentée par Nicolas Pallois en défense centrale qui est clairement le patron de l’équipe. Il forme une charnière complète avec Andrei Girotto et les deux centraux ont la particularité de bien fermer l’axe ainsi que d’harceler l’attaquant de pointe. En revanche, la défense nantaise est souvent prise dans son dos par des ballons en profondeur avec un bloc parfois trop haut qui paye un pressing inefficace. Ainsi, les Nantais laissent beaucoup d’espace aux contre-attaques adverses qui ont trop de liberté et peuvent ensuite mener à bien leurs offensives comme lors des deux matchs précédents.

A lire aussi :  Bixente Lizarazu : « Lille est la meilleure équipe du championnat »

 

Un manque d’automatisme offensif

Les Canaris ont également eu du mal à se créer des occasions et cela se remarque par le début de saison poussif de certains éléments offensifs forts de l’effectif. L’attaquant nigérian, Moses Simon, semble mettre du temps avant de se remettre physiquement de la longue période sans compétition. Sa deuxième mi-temps contre l’ASSE reste cependant prometteuse avec un but marqué qui va surement lui donner de la confiance pour la suite. Les ailiers Marcus Coco, qui revient d’un arrêt d’un an sans jouer, et Kader Bamba ont également été peu incisifs offensivement. L’attaquant de pointe belge, Renaud Emond, recruté l’hiver dernier, ne parvient toujours pas à satisfaire Christian Gourcuff qui ne l’a pas encore titularisé cette saison. Le belge a enfin inscrit son premier but lors de son neuvième match sous les couleurs Jaunes et Vertes en rentrant contre Saint-Etienne le week-end passé. Ces remises en forme tardives, la blessure de Kalifa Coulibaly en attaque et les nombreux cas de COVID ont poussé le coach Nantais à faire de gros changements dans son onze de départ.

 

Les choix forts de Christian Gourcuff

Lors de la première journée face à Bordeaux (0-0, score final), l’entraîneur a installé au milieu de terrain la nouvelle recrue Pedro Chirivella en provenance de Liverpool. L’espagnol a directement convaincu et a gardé sa place de titulaire lors des trois matchs suivants malgré le retour d’Abdoulaye Touré et de Mehdi Abeid qui avaient contracté le virus une semaine avant le début de la saison. Pedro Chirivella a un profil assez complet et correspond bien à l’identité de jeu de Christian Gourcuff, il amène à l’équipe Jaune et Verte de l’agressivité au pressing et il reste assez bas sur les phases offensives. Cela permet au 4-2-3-1 nantais de garder un certain équilibre et de laisser plus de libertés offensives au deuxième milieu de terrain défensif. Le double-pivot Chirivella – Louza, aligné lors de la première mi-temps contre Nîmes, est la paire qui a le mieux fonctionné au milieu depuis le début de la saison. Le jeune milieu, Imran Louza, qui a un style de jeu similaire aux “registas” espagnols, était en forme jusqu’à son carton rouge reçu en seconde mi-temps contre les Crocos. Il fera son retour de suspension ce soir et Christian Gourcuff devrait sans surprise, le faire débuter face au LOSC. Il est également probable que le coach Breton utilise son jeune talent plus haut au poste de milieu offensif en alignant Mehdi Abeid ou Abdoulaye Touré avec Pedro Chirivella plus bas pour renforcer son milieu de terrain. L’autre surprise du début de saison nantais se situe à la pointe de l’attaque avec l’émergence du jeune Randal Kolo-Muani. L’avant-centre des Canaris a démontré lors des quatre derniers matchs ses qualités en pivot grâce à son jeu dos au but et sa grande taille. Il n’a pas encore inscrit de but mais s’en est fait refuser deux par la VAR contre Monaco et contre Saint-Etienne.

A lire aussi :  Le onze de départ pour OGC Nice – LOSC est connu

Le groupe : Lafont, Petric – Appiah, Castelletto, Fabio, Girotto, Pallois, Traoré – Abeid, Bamba, BlasChirivellaLouza, Moutoussamy, Touré – Coco, Emond, Kolo Muani, N’Dilu, Simon

Kalifa Coulibaly (buteur) et Anthony Limbombe (ailier droit) figurent comme les seuls principaux absents du groupe Nantais qui va affronter le LOSC à 21h. Les présences du milieu Samuel Moutoussamy et l’attaquant Bridge Ndilu sur le banc sont à signaler. On peut également noter la première apparition de Jean-Charles Castelletto au poste de défenseur central qui est arrivé cet été en provenance de Brest. Enfin, Christian Gourcuff a sélectionné trois défenseurs latéraux avec Denis Appiah, Fabio et Charles Traoré.

Pierre-Louis Clavel

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR