Rejoignez nous !

Excel Mouscron

L’Excel Mouscron est-il déjà en danger ?

Louis Claerebout

Publié

le

Crédit photo : Imago

Fernando Da Cruz était censé être l’invité de l’émission pleine lucarne diffusée lundi par NoTélé, mais s’est finalement désisté. Il a dès lors été remplacé par Sébastien Huzler (journaliste Sudpresse) et Julien Parcinski (journaliste DH), qui couvrent l’actualité hurlue pour leurs médias respectifs. Ceux-ci sont revenus en longueur sur la période compliquée que vit actuellement l’Excel. 

Le cas Fernando Da Cruz 

Julien : « Je ne pense pas que Da Cruz sera limogé, c’est Campos qui lui a demandé de venir. Même si la situation devient urgente, il bénéficie encore d’un peu de temps […] On peut comprendre les supporters qui le contestent, par rapport à son bilan d’une victoire en 16 matches (les 6 de cette saison plus 10 lors du premier partenariat) lors de l’époque du RMP. Mais à la base il ne devait être qu’intérimaire. Et en PO2, sans pression du maintien ça s’était bien déroulé […] De plus les nombreux faits de jeu (4 pénaltys concédés, 3 cartes rouges) nous empêchent, nous journalistes, de critiquer Da Cruz, car tout est réduit à néant à cause de cela. »

Sébastien : « Ça serait difficile pour un autre entraîneur de faire mieux avec les joueurs mis à disposition, avec le manque d’expérience et de relais sur le terrain[…] Le poste de T1 à Mouscron c’est une sorte de cadeau empoisonné pour Da Cruz, avec des départs qui n’ont pas été remplacés. Je pense à Aleix Garcia par exemple. »

 

A lire aussi :  Le LOSC peut « battre n'importe qui en Ligue 1 » selon José Fonte

Quel premier bilan des jeunes Dogues ? 

Julien : « C’est inquiétant car à part Gnohéré et Badibanga on a l’impression que les renforts sont l’équipe réserve du LOSC la saison passée […] Le gros point positif c’est Koffi, les supporters ont oublié Butez avec lui. Sur sa ligne, sur pénalty, dans les airs, il est rassurant partout. »

Sébastien : « Certains lillois ont sûrement des qualités, mais venant de D4 française il faut de l’adaptation […] Des joueurs comme Badri ou Diaby lors du premier partenariat avaient du potentiel et ont plus tard éclaté. Je ne sais pas si on sous-estime le niveau belge mais on ne veut pas mettre de moyens dans l’immédiat peut-être […] Koffi est un très bon renfort, en plus il enchaîne directement après sa saison à Belenenses. »

 

La composition du noyau

Julien : « Mouscron réitère les mêmes erreurs qu’avec Defays : le noyau aurait dû être prêt dès le début de saison, comme avec Hollerbach […] Il manque un créatif. Le cas Bakic pose question aussi, il était sur le départ et finalement il rentre au jeu contre l’Antwerp et continue à jouer les autres matches. »

 

A lire aussi :  Lille recevra Lorient le dimanche 22 novembre en prime-time

Le jeu proposé

Julien : « Il y a une certaine fébrilité défensive. Beaucoup de buts encaissés sur phases arrêtées, par manque de vigilance. On ne peut pas se permettre en D1 de faire des erreurs ainsi. »

Sébastien : « L’Excel ne se montre pas dangereux. C’est récurrent depuis le début de saison, et on ne sent pas de solutions. »

 

Le maintien en jeu 

Sébastien: « Mouscron a déjà connu plus compliqué. Il reste un peu de temps pour les transferts, et il y a le mercato hivernal également si nécessaire. De plus, il y a d’autres équipes en difficulté comme Zulte ou Waasland. »

Julien : « Il vaut mieux mal démarrer avec cette direction qu’avec l’ancienne. Car descendre serait un frein dans le projet. Le mercato agité de Lille, avec Jonathan David par exemple, a peut-être pesé aussi sur celui de Mouscron. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR