Rejoignez nous !

Professionnels

Zoom sur l’adversaire du jour : l’Olympique de Marseille

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : Imago

Après s’être imposé contre le FC Metz 1-0, le LOSC affronte l’Olympique de Marseille ce soir à 21h au Stade Vélodrome. Zoom sur la bande organisée phocéenne qui a pris 6 points sur 9 depuis la reprise de la Ligue 1.

Dans la même lignée que la saison précédente

Malgré la défaite à domicile contre Saint-Etienne mercredi dernier, les Olympiens réalisent un plutôt bon départ. A titre de comparaison, l’OM n’avait que 4 points à ce stade de la compétition la saison dernière. Ils avaient ensuite terminé l’exercice 2019/2020 à la deuxième place avec une dizaine de points d’avance sur les Dogues. Sur le terrain,  les principes de jeu sont les mêmes que l’année précédente. Les Marseillais évoluent toujours en contre-attaque avec de la vivacité et des changements de rythme dans les transitions offensives. Les Phocéens ont également pris l’habitude de laisser le ballon à l’adversaire lorsqu’ils jouent les grosses équipes du championnat comme dimanche dernier contre la capitale. Ce soir-là, les Parisiens ont perdu 1-0 au Parc des Princes dans un match électrique et ont cédé face à une formation olympienne solide et efficace. Cette victoire à l’extérieur représente bien une certaine force de caractère que les Marseillais ont acquis depuis plus d’un an maintenant.

 

L’OM toujours aussi efficace ?

La saison dernière, Marseille s’était montré redoutable et réaliste. C’était aussi le cas à Brest lors du premier match de l’OM en Ligue 1 et une victoire 3-2. Ce succès a mis l’accent sur le retour en forme de Florian Thauvin qui était littéralement bouillant ce soir-là. L’international français qui n’a pas été sélectionné lors du dernier rassemblement de l’Equipe de France a inscrit un but et deux passes décisives face aux Brestois. En revanche, les Olympiens ont calé contre l’ASSE cette semaine en s’inclinant 2-0. L’attaque phocéenne a cette-fois ci été muette et a beaucoup buté sur le portier Jessy Moulin. L’absence de véritable attaquant pointe du côté de Marseille a surement joué sur l’inefficacité. En effet, Maxime Lopez qui était replacé au poste d’avant-centre contre le PSG et l’ASSE n’a pas su peser sur la défense stéphanoise. Pour le match contre le LOSC, l’OM pourra compter sur son habituel buteur, l’argentin Dario Bennedeto, qui fera son retour en pointe après son carton rouge pris contre Paris.

A lire aussi :  Christophe Galtier : « Battre le Celtic serait une performance »

 

Un Mercato discret mais intelligent

Les Phocéens ont été peu actif sur le marché des transferts depuis l’ouverture du mercato. Avec la participation en Ligue des Champions, les Marseillais ont tout de même recruté trois joueurs pour compléter les postes peu pourvus de l’effectif. Le premier arrivant, Leonardo Balerdi arrivé en prêt du Borussia Dortmund a profité de l’absence de Jordan Amavi (arrière gauche) contre l’ASSE pour disputer son premier match avec l’OM. Le jeune défenseur était peu à l’aise au poste de latéral puisqu’il évolue davantage dans l’axe et Balerdi n’avait pas l’habitude de jouer en « faux pied » sur le côté gauche de la défense. Il pourrait être à nouveau titulaire ce soir si Villas Boas décide de ne pas utiliser la nouvelle recrue Yugo Nagatomo qui fait son apparition dans le groupe marseillais pour la première fois face au LOSC. L’international japonais a été recruté pour son expérience et a l’avantage d’être un latéral gauche de métier. La dernière arrivée notable est le recrutement du prometteur Pape Gueye qui était titulaire au milieu face au PSG.

 

Un onze presque inchangé

Le seul absent pour le match de 21h est Jordan Amavi qui a pris une lourde suspension après son altercation avec Layvin Kurzawa dimanche dernier. Le coach phocéen devrait aligner un onze similaire au onze type de la saison dernière avec notamment un trio offensif Payet – Bennedeto – Thauvin qui pourra se tester face à la solidité défensive lilloise. Sans surprise, la formation utilisée sera le 4-3-3 avec un milieu composé par Morgan Sanson, Valentin Rongier et Boubacar Kamara qui sera positionné en milieu récupérateur. Le trio de l’entrejeu olympien figurait comme l’une des principales forces marseillaises la saison passée par l’engagement, la qualité technique et le rythme imposés. Derrière, l’OM devrait évoluer à quatre avec la même charnière centrale que lors des trois matchs précédents, c’est-à-dire Alvaro Gonzalez et Duje Caleta-Car. Le doute est présent sur le choix du latéral gauche comme mentionné précédemment. Quant au côté droit, André Villas-Boas devra opter soit pour le combatif Hiroki Sakaï ou pour l’offensif Bouna Sarr.

A lire aussi :  Sven Botman dévoile ses ambitions européennes

Le groupe : Mandanda, NGapandouetnbu, Vanni – Alvaro, Sakai, Sarr, Rocchia, Caleta Car, Nagatomo, Balerdi – Kamara, Rongier, Lopez, Sanson, Strootmann, Gueye – Aké, Germain, Payet, Thauvin, Radonjic, Benedetto

A souligner la présence dans le groupe des minots Marley Aké (attaquant) et Christopher Rocchia (latéral gauche) qui ne devraient pas débuter ce soir, tout comme les milieux Kévin Strootman et Maxime Lopez ou encore les attaquants Valère Germain et Nemanja Radonjic.

Un nouveau test attend les Lillois au stade Vélodrome à 21h. Les Marseillais auront le désavantage de n’avoir récupéré que pendant deux jours après le match de mercredi. En revanche, ils resteront à coup sûr difficiles à manœuvrer de la même manière que la saison dernière.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR