Rejoignez nous !

Excel Mouscron

Prestation encourageante mais insuffisante des Mouscronnois face à Gand

Louis Claerebout

Publié

le

Crédit photo : Imago

Pour la première au Canonnier avec public cette saison, Mouscron reçevait La Gantoise. Même si le jeu proposé n’était pas mauvais, le manque de poids et de percussion offensives n’ont pas permis aux Hurlus d’augmenter leur bilan comptable. Retour sur cette courte défaite 0-1.

Les compositions

Mouscron : Koffi ; Mohamed (Faraj 37′), Agouzoul, Dabila, Ciranni; Nlandu, Van Durmen, Bakic ; Badibanga (Brym 77′), Tabekou (Capita 77′), Gnohéré

Gand : Roef ; Castro-Montes, Plastun, Arslanagic, Nurio : Owusu, Kums (Odjidja 30′), Dorsch ; Yaremchuk, Depoitre, Botaka (Bukari 77′)

 

Le résumé du match

Les deux équipes rentrent bien dans le match, et les Gantois seront les premiers à se montrer dangereux. Sur un dégagement de Koffi qui le met en difficulté, Ciranni loupe son contrôle et les Buffalos tentent leur chance au but, sans succès. La réponse mouscronnoise fuse : Ciranni trouve Badibanga qui obtient un corner. Malheureusement pour l’Excel, Dorsch inscrit l’unique but du match à la 13′. Après une longue remise en touche de Nurio dans le rectangle Hurlu, Dabila repousse de la tête dans les pieds du milieu de terrain allemand. Les supporters mouscronnois donnent de la voix pour essayer de motiver leurs couleurs, mais ça ne sera pas suffisant. Peu après la frappe largement au-dessus de Tabekou (18′), les moucronnois concèdent (à nouveau) un pénalty pour une poussée dans le dos de Yaremchuk. Les semaines se suivent et se ressemblent, mais heureusement pour Mohamed, Koffi plonge du bon côté et ne lâche pas le ballon. Gand continue à se montrer dangereux en contre ou en construction aux abords du rectangle mais Mouscron n’y répond que timidement. La reprise de Dabila d’une frappe croquée de Nlandu n’inquiète pas Roef (21′). A la 37′, Mohamed sort sur blessure après une intervention réussie. Ciranni glisse à gauche et Faraj prend sa place à l’arrière droit. Tabekou donnera un mince espoir d’égalisation aux supporters mouscronnois quand, suite à un ballon en profondeur de Badibanga, il récupère le ballon par un pressing sur son opposant. Cependant il ne gagnera qu’un simple corner. Et justement, en parlant de corners, l’Excel n’a pas du tout profité de ses nombreuses opportunités en la matière, puisqu’aucun des coups de coin n’a effrayé l’arrière garde Gantoise.

En deuxième mi-temps, la tête de Gnohéré sur centre de Faraj passe de peu à côté (48′). Quelques minutes plus tard, Yaremchuk a failli faire taire le Canonnier lorsque sa frappe part à la rencontre des deux poteaux avant d’échouer dans les gants de Koffi. L’Excel quant à lui n’y arrive pas offensivement, et le centre de Tabekou après un une-deux avec Faraj est repoussé en corner. A la 64′, Faraj est pris dans son dos et la frappe de Nurio est arrêtée par le gardien international Burkinabé. Celui-ci devra à nouveau s’employer un peu plus tard sur une frappe de Bukari, qui effectue une bonne rentrée au jeu. A la 76′, Dorsch d’un tir croisé et puis Ciranni d’une frappe distante se procurent de belles occasions. Dix minutes plus tard, Bukari à nouveau, d’une frappe proche mais manquant de puissance, bute sur Koffi. Dans les arrêts de jeu, les hommes de Da Cruz ont failli marquer leur premier but à domicile cette saison mais le portier Gantois en a décidé autrement. Roef s’emploie et empêche Bakic de célébrer son deuxième but de la saison.

A lire aussi :  José Fonte est revenu sur sa période COVID-19

Après 6 journées donc, les Mouscronnois restent lanterne rouge avec deux petits points. Même si le fond de jeu n’était pas mauvais, les Hurlus devront faire en sorte à se créer plus d’occasions franches pour espérer secouer les filets un peu plus souvent. De nombreux joueurs restaient également trop statiques par moments lorsqu’un coéquipier tentait de les trouver. A noter que Brym et Capita sont montés au jeu durant le dernier quart d’heure.

 

Les notes

Da Cruz (4) : va-t-il trouver la parade au manque de rendement offensif de ses joueurs ? La pression commence à se faire ressentir

Koffi (7) : impeccable encore une fois. Il est déterminant pour son équipe de semaine en semaine, à l’image du pénalty arrêté

A lire aussi :  Lille recevra Lorient le dimanche 22 novembre en prime-time

Dabila (3) : une relance dans les pieds d’un adversaire et la couverture de hors-jeu ternissent sa prestation

Agouzoul (7) : très solide derrière, il est toujours au bon endroit et effectue de nombreuses interceptions

Nlandu (6) : celui qui a assuré la distribution du ballon surtout en première période, dommage que ses frappes ne soient pas souvent cadrées

Faraj (6) : s’en est bien tiré au poste de back droit, tout en se portant vers l’avant de temps en temps

Ciranni (4) : trop de passes ou centres mal calibrés. Ses corners étaient également pas forcément bien donnés

Mohamed (5) : il a apporté du dynamisme sur le côté gauche et de l’expérience, mais a manqué de celle-ci sur le pénalty

Van Durmen (5) : ne compte pas ses efforts mais reste très discret

Tabekou (6) : l’un des seuls à être constant depuis le début de la saison, il a encore livré une prestation satisfaisante ce soir

Badibanga (5) : un peu mieux que la semaine passée, mais on attend de lui qu’il prenne plus de responsabilité

Gnohéré (6) : un bon pivot qui sait garder un ballon malgré la pression de deux armoires à glace sur lui

Bakic (4) : il doit être chargé d’effectuer le relais entre le milieu et l’attaque mais il ne le réussit pas toujours

1 commentaire

1 commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR