Rejoignez nous !

Match

Stade de Reims – LOSC : Présentation

Pierrick Moniot

Publié

le

Une semaine après sa rentrée des classes contre le Stade Rennais en Ligue 1, le LOSC se déplace au Stade Auguste Delaune, ce dimanche à 13h pour y affronter un club qui lui réussit peu, le Stade de Reims. Présentation. 

Pour cette deuxième journée de championnat pour les Dogues, c’est le désormais européen rémois qui se dresse devant eux pour un même objectif : bonifier le match nul de la semaine passée et retrouver la victoire en championnat.

Un premier match et des promesses côté rémois

Si les Lillois et Rennais en sont restés sur un match nul 1-1, les Rémois eux sont allés chercher un score nul 2-2 sur le Rocher. Les hommes de David Guion ont ouvert la marque très rapidement par Bouleye Dia (5e). El Bilal Touré, vient même doubler la mise à la 21ème minute donnant un net avantage aux champenois, rapides et efficaces sur les transitions. Le nouveau AS Monaco de Nico Kovac n’a pas tardé à réagir pour autant. Sur un coup de pied arrêté, c’est l’ex-Rémois, Axel Disasi, arrivé il y a quelques jours, qui réduit l’écart juste avant la mi-temps. Badiashile égalisera pour les Monégasques, dix minutes après la reprise, également sur une phase arrêté. Malgré cette remontée monégasque, les champenois ont déjà montré de nombreuses qualités avec et sans le ballon qui donnent certaines indications sur leur état de forme pour la rencontre face au LOSC.

Les cinq dernières confrontations : 

  • 01/09/19 – Stade de Reims – LOSC : 2-0
  • 07/04/19 – Stade de Reims – LOSC : 1-1
  • 09/12/18 – LOSC – Stade de Reims : 1-1
  • 05/03/16 – LOSC – Stade de Reims : 2-0
  • 25/09/15 – Stade de Reims – LOSC : 1-0

 

Les statistiques à retenir 

Des adversaires bien préparés

L’équipe dirigée par David Guion est sans doute l’une des formations qui a disputé le plus de matchs amicaux cet été. Neuf matchs amicaux au total pour un bilan de cinq victoires, un nul et trois défaites. Tombeurs de Troyes (3-1), Rouen (3-0), Le Havre (3-0), Maribor (0-2) et Midtjylland (3-1), ils se sont aussi “cassés les dents” sur le Standard de Liège par deux fois, 3 buts à 0, et 1 à 0 et sur les Girondins de Bordeaux venus à Delaune, l’emporter 4-0. Un bilan assez positif tout de même pour les champenois, qui on le rappelle, joueront les tours préliminaires d’Europa League, fin septembre.

A lire aussi :  Le débrief de LOSC – RC Lens en cinq points

Plus de cinquante ans de règne

Cela fait maintenant 54 ans que le LOSC ne s’est pas imposé en terre champenoise. Les deux entraîneurs David Guion et Christophe Galtier n’étaient même pas encore nés quand les Dogues étaient venus s’imposer 1-0 en Champagne lors de l’année 1966. Sur les 11 rencontres qui ont suivi à Delaune contre Lille, les locaux l’emportaient à 8 reprises contre 3 nuls. Une rencontre difficile donc à prévoir pour les Dogues même si quelques motifs d’espoir sont à retenir. Lille n’a perdu qu’une seule de ses huit dernières rencontres dans l’élite (défaite 1-2 contre l’OM) et reste sur trois victoires en déplacement à Strasbourg, Angers et Nantes. De plus, les Rémois ont terminé la saison avec autant de défaites que de victoires à domicile. Six au total.

 

Les deux groupes connus

Les infos lilloises

Le groupe : Maignan, Chevalier – Celik, Pied, Bradaric, Botman, Djalo, FonteAndré, Xeka, Soumaré, Niasse – Ikoné, Araujo, Yazici, Lihadji, Bamba, Weah – Yilmaz, David

Côté lillois, toujours pas de Léo Jardim, en phase de reprise individuelle après sa blessure à l’épaule. Renato Sanches, blessé à la cuisse a également déclaré forfait à la dernière minute, laissant sa place à Cheikh Niasse. Enfin, Eugenio Pizzuto est toujours en phase de reprise, Reinidlo est suspendu deux matchs et Iddy Ouattara n’a pas été selectionné.

 

Les infos rémoises 

Le groupe : Rajkovic, Diouf  – Faes, Konan, Abdelhamid, De Smett, Maresic, Doucouré – Chavalerin, Munesti, Kutesa, Zeneli, Berisha, Dingomé, Cassama, Cafaro – Donis, Horbny, Dia, Sierhuis, Touré.

Du côté de Reims, deux absents sont à noter. Le latéral droit Foket, habituellement titulaire, est absent et est remplacé par le jeune Doucouré. L’ailier de 26 ans, Doumbia est également absent suite à une opération récente de la clavicule. Enfin, Donis fait son retour dans le groupe.

*En gras, les joueurs susceptibles de débuter la rencontre ce dimanche.

 

Le duel à suivre

Sven Botman vs El Bilal Touré 

Crédit photo : IconSport

Brillant lors de la première journée, l’attaquant malien de 18 ans, El Bilal Touré n’a cessé d’impressionner depuis son arrivée en France à l’hiver dernier. Quatre buts en huit matchs dont un dernier ce dimanche dernier à Monaco font de lui une potentielle révélation de cette nouvelle saison de la Ligue des Talents. De plus, le malien dispose d’une stat’ impressionnante. Il est impliqué dans 5 buts en 8 matchs de Ligue 1 Uber Eats (4 buts, une passe décisive), le plus haut total dans l’élite parmi les joueurs nés au XXIe siècle. Dans les 5 grands championnats, seuls Greenwood (11), Ansu Fati (8), Kubo (8) et Saka (6) font mieux.

A lire aussi :  Le débrief de LOSC – RC Lens en cinq points

Face à lui, dans la même partie du terrain, se trouvera Sven Botman, grand gaillard d’un mètre quatre-vingt onze. Le néo-lillois pourra faire parler sa taille, son jeu aérien et sa qualité de défense et d’interception. Le néerlandais a réussi 5 interceptions lors de la première journée contre Rennes. C’est plus de la moitié des interceptions de son équipe (5/9) et le deuxième meilleur total toutes équipes confondues sur la journée 1 de Ligue 1. Un bon duel en perspective entre deux joueurs en forme en ce début de championnat.

 

« Lille est équipe qui joue le top 3 »

David Guion connaît son sujet

En conférence de presse ce vendredi, le technicien rémois a livré ses impressions sur le “col” qui l’attend ce dimanche. Mais selon lui, l’équipe nordiste n’a pas vraiment changé. « Lille est équipe qui joue le top 3. Ils ont gardé leurs caractéristiques, ils jouent bien en attaques placées et ils ont bon jeu de transition. Elle a changé sa doublure d’attaquant mais a gardé la même ossature De plus, Christophe (Galtier) a la capacité de réussir à fédérer son groupe rapidement.»

 

Pour finir, Le Petit Prono

N’oubliez pas de pronostiquer la prochaine rencontre sur notre plateforme. Plusieurs lots sont en jeu : maillots, accessoires, affiches… Toutes les informations complémentaires sont ici.

Vous devez être enregistré et connecté pour pronostiquer.

 

Rendez-vous donc dès 12h00 sur le Petit Lillois pour l’avant-match et dès 13h sur Telefoot, qui diffusera cette rencontre. Retrouvez également sur Le Petit Lillois un live commenté d’Hervé Weugue et Jean-Pierre Mortagne. A noter que c’est Stéphanie Frappart qui sera au sifflet en ce dimanche début d’après-midi. 

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR