Rejoignez nous !

Match

Valentin, supporter de Reims : « défensivement, nous serons un petit peu plus friable qu’avant »

Thomas Deleglise

Publié

le

Adversaire du LOSC pour cette deuxième journée de Ligue 1, le Stade de Reims est une équipe qui réussit très peu au LOSC depuis quelques saisons. Quid de cette année ? Quelles sont les forces rémoises et de qui le LOSC doit se méfier ? Valentin, jeune journaliste à la JRR, et VDT, créateur du webzine Vu des Tribunes, ont répondu à nos questions avant la rencontre.

Reims est-une équipe difficile à jouer pour toutes les équipes du championnat, particulièrement pour Lille qui n’a pas gagné contre les Rémois depuis 2015 en Ligue 1. Est-ce que c’est une statistique qui te rassure ?

VDT : Il est vrai que Lille nous réussit bien… mais je ne suis pas rassuré pour autant. Lille a un effectif supérieur à Reims.

Valentin : Ce n’est pas vraiment une statistique qui me rassure. Le championnat de Ligue 1 est très indécis, tout le monde peut battre tout le monde. On le voit tous les ans avec des équipes plus faibles qui peuvent battre des favoris.

 

« Je pense qu’offensivement, nous allons nous améliorer, mais défensivement, nous serons un petit peu friable »

 

Le premier match, vous meniez 2-0 à Monaco et finalement les Monégasques accrochent le nul. Est-ce de bon augure pour la suite ?

VDT : Nous avons perdu 3 joueurs importants (Romao – Kamara – Disasi). Il est encore trop tôt pour savoir si la suite nous fera oublier ou pas ces joueurs. Et le match de Monaco n’a pas forcément rassuré en ce sens. La saison vient seulement de débuter et il est difficile de tirer des conclusions.

Valentin : C’était un match un peu bizarre. Reims a marqué deux buts dans les vingt premières minutes mais sans réel domination puisqu’il y a eu deux contre-attaques pour deux réalisations. Nous avons été d’un réalisme glacial. Je ne sais pas si c’est de bon augure. Il y a eu un gros changement par rapport à la saison dernière : nous ne marquions pas beaucoup mais nous n’en prenions pas beaucoup non plus. Cette année, pendant les matchs de préparation, nous avons encaissé pas mal de fois, et le premier match contre Monaco va dans ce sens. Je pense qu’offensivement, nous allons nous améliorer, mais défensivement, nous serons un petit peu friable.

 

Les matchs de préparation et ce premier match de championnat ont-ils donné satisfaction au coach, aux supporters concernant la qualité de l’équipe de cette année ?

A lire aussi :  OGC Nice - LOSC : les notes des Dogues

Valentin: Globalement, les supporters sont satisfait du travail de David Guion. C’est lui qui nous a fait remonter, maintenu et qualifié en Ligue Europa. Le club est très bien géré financièrement et sportivement, il est en progrès constant. La saison va être abordée en toute sérénité.

VDT : On a certaines certitudes… notre gardien par exemple. Il est toujours aussi bon. Le patron de la défense Yunis Abdelhamid est toujours égal à lui-même. Pour le reste, c’est encore trop tôt pour tirer des conclusions.

 

« Le groupe est jeune… trop jeune »

 

Est-ce que le mercato Rémois est terminé ? Qu’est-ce que t’en penses ?

Valentin: C’est un mercato intéressant et très intelligent. Des recrues nécessaires, comme la doublure au poste de défenseur gauche (De Smet) puisque Camara est parti à Nice. Faoues va remplacer Disasi et faire la paire avec Yunis Abdelhamid. Il y a aussi un buteur venu d’Everton (Hornby) qui ne vient pas forcément pour être titulaire. La recrue phare, qui peut jouer a peu près à tous les postes offensifs, c’est Valon Berisha. Je pense que le mercato est terminé même si Guion souhaite un renfort défensif.

VDT : L’entraîneur veut encore un défenseur mais on n’a pas plus d’infos. En fonction de la qualification en poule Europa League, il y aura peut-être des ajustements. Personnellement, je pense qu’il manque un joueur d’expérience depuis le départ de Romao. Le groupe est jeune… trop jeune.

 

La perte des deux défenseurs Camara et Disasi a-t-elle été comblée ?

Valentin : Oui, comme je l’ai dit tout à l’heure. Le départ de Disasi avait bien été anticipé par la direction rémoise.

VDT : Kamara est un latéral gauche. Il a été remplacé sur le papier par De Smet. Et Disasi par Faes. Pour le moment, il est trop tôt pour faire la comparaison… mais beaucoup de supporters sont sceptiques.

 

L’effectif sera-t-il suffisant pour jouer la Ligue Europa et être compétitif en Ligue 1 ?

Valentin : Oui ! Il y a beaucoup de joueurs à chaque poste, hormis défensivement. L’effectif est très large et tous les postes sont doublés. Cela va nous permettre de jouer sur plusieurs tableaux. Si on était amené à jouer la Ligue Europa, l’effectif peut réellement tourner. Je suis prêt à parier que les compositions vont beaucoup changer cette saison.

VDT : Si on passe les barrages, il y aura peut-être un ajustement…

A lire aussi :  Zoom sur l’adversaire du jour : l'OGC Nice

 

Quel est le point fort de cette équipe rémoise ?

VDT : Le gardien est clairement le point fort de cette équipe.

Valentin : C’est compliqué de le dire pour l’instant. Je dirai quand même que défensivement, nous sommes solides, malgré les deux buts encaissés sur coup de pied arrêté à Monaco. Et le milieu de terrain. Cela dépendra de comment il est composé. Je pense que Chavalerin est la clé et des milieux comme Cassama, Zeneli et Berisha sont très intéressants à voir jouer.

 

« Le point faible se situe au niveau de l’animation offensive »

 

Le point faible ?

VDT : Le point faible se situe au niveau de l’animation offensive. La période de préparation et le premier match de L1 n’ont pas permis de faire ressortir un schéma tactique efficace jusque-là. Mais ce qui est assez normal en début de championnat.

Valentin : Offensivement, ça manque de créativité. Il y a encore des automatismes à trouver. Si il n’y a pas un vrai buteur qui s’affirme, ça peut s’avérer compliqué parce que Dia avait mis une dizaine de buts l’année dernière, tout comme Oudin l’année d’avant.

 

De qui le LOSC doit se méfier ?

Valentin : Touré. Il est arrivé l’année dernière pour jouer avec la réserve et s’imposer petit à petit. Sur le premier match il est passeur et buteur. Il est complet à 18 ans et il est vraiment épatant.

El Bilal TOURE – Photo de Pascal Della Zuana pour Icon Sport

 

Quelles sont les ambitions affichées pour cette nouvelle saison ?

VDT : Pour un club comme Reims, même si nous sommes devenus une maison de football avec un nouveau logo insipide et moche, il est important de garder les pieds sur Terre avec une sécurisation du maintien avant toute chose personnellement. La direction souhaite un top 10.

Valentin : Elles vont être similaires à la saison passée : le top 10. C’est l’objectif de la direction. Je pense que Ligue Europa n’est pas vraiment un objectif, la route est encore longue étant donné que nous sommes encore aux tours préliminaires. L’objectif du président est d’emmener Reims au Stade de France, donc le but est une finale en Coupe de France même si ce sera compliqué.

 

Un pronostic pour la rencontre ?

VDT : Une victoire rémoise 2-0

Valentin : Une courte victoire 1-0. Je miserai sur un but de Zeneli qui a pas mal scoré en match de préparation.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR