Rejoignez nous !

Formation

Quels sont les jeunes de la formation à suivre cette saison ?

Rayan Bja

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Avec les championnats débutant le week-end du 29 août, la réserve lilloise, reléguée en National 3, et les U19 auront à coeur de réaliser une belle saison. Présentation de quelques joueurs qui seront à suivre cette année.

En National 3

Exaucé Mpembele (2002) : Après avoir effectué la moitié de la préparation avec le groupe professionnel suite aux différentes absences, l’attaquant est sur une pente plus ascendante depuis le début de l’année 2020. Auteur d’une saison en demi-teinte l’année passée, marquée par un problème contractuel avec le club, il n’a pas confirmé son excellente saison avec les U17 en 2018-2019 et devra s’imposer avec la réserve cette saison, lui qui n’a pas encore franchi le cap. Capable d’évoluer sur un couloir, il semble désormais être fixé à un rôle d’avant-centre qui correspond davantage à ses qualités de déplacement dans la profondeur ou dans son jeu en pivot.

 

Nassim Innocenti (2002) : Arrivé en 2018 et également membre de l’équipe U17 arrivée en finale du championnat en 2018-2019, il sort d’une saison pleine en U19 et en Youth League. Gaucher, le défenseur central a ajouté à sa palette technique une certaine dimension athlétique lors des derniers mois, qui a pu être remarqué lors des matchs de préparation qu’il a disputé avec l’équipe de Christophe Galtier. Néanmoins, il doit continuer sa progression avec la réserve pour pouvoir espérer taper à la porte de l’équipe professionnel.

 

Lucas Lavallée (2003) : Le gardien de 17 ans franchit les étapes une à une. Mis en concurrence avec Jules Raux, également membre de la génération 2003, depuis son arrivée, il a pris de l’avance sur son coéquipier depuis début 2019 en passant titulaire avec les U17 puis promu avec les U19, en étant en concurrence avec Edouard Dejonge (2001). Désormais avec la réserve, le gardien arrivé en 2018 se distingue par ses arrêts réflexes, son explosivité mais également sa qualité de relance, importante dans le football moderne.

A lire aussi :  Christophe Galtier : « Yusuf Yazici postule à une place de titulaire »

 

Edson de Ceita (2001) : Comme ses deux derniers coéquipiers, le portugais est arrivé à Lille en 2018 en provenance du Sporting CP. Arrivé en tant qu’ailier, il semble désormais être fixé à une place de latéral droit, comme ç’a été le cas lorsque Galtier l’a utilisé lors de la préparation, où sa vivacité et son volume de jeu peuvent lui permettre de s’épanouir à ce poste. Il sort néanmoins d’une saison quasiment blanche avec des blessures (seulement 4 titularisations) et doit apprendre ce poste, particulièrement exigeant d’un point de vue défensif pour un ailier reconverti.

 

Rocco Ascone (2003) : C’est l’un des plus jeunes du groupe réserve mais sa promotion ne doit rien au hasard. Meilleur buteur et troisième meilleur passeur la saison passée avec les U17, ce milieu axial avait disputé les 1/16 de finale de Youth League face à Midtjylland et participé au match amical de l’équipe professionnelle cet été face au FC Bruges. Élégant, le Nordiste, arrivé à Lille à l’âge de huit ans, se distingue par sa vision de jeu mais également sa dimension technique. Il pourrait être une des bonnes surprises de l’équipe de Luis Norton de Matos.

 

En U19

Baptiste Rolland (2003) : Valeur sûre de la défense centrale d’Orlando Silvestri, le grand et athlétique défenseur central fait partie des anciens du club puisqu’il est arrivé à Lille en 2011, soit à huit ans. Fort dans le duel mais pas inapte à la relance techniquement, il grimpe petit à petit les échelons au sein du club. Il était notamment titulaire face à Midtjylland en 1/16 de finale de Youth League.

A lire aussi :  Galtier et Yilmaz en conférence de presse ce samedi avant Nice - Lille

Badredine Bouanani (2004) : International français U16 et régulièrement surclassé au LOSC, comme ce sera le cas cette année, cet ailier droit, qui peut également jouer en tant qu’attaquant de pointe, brille par sa qualité technique et sa capacité à faire des différences. Enfant du club (arrivé à 7 ans), il fait partie des joueurs sur lesquels le club s’entend à miser dans l’avenir. A condition qu’il continue sa progression linéaire.

José Bica (2003) : Cela pourrait être l’une des attractions de la saison. Recruté cet été en provenance du CD Chaves, cet attaquant portugais arrive avec une certaine réputation puisqu’il a réalisé une saison tonitruante avec les U17 et les U19 de son club la saison passée. Très complet et polyvalent, il devrait néanmoins être utilisé dans un poste axial, avec un autre avant-centre.

Nathan Buayi-Kiala (2004) : Arrivé en 2014 à Lille, il dispose de toutes les caractéristiques pour pouvoir s’épanouir et réussir à Lille. Fort athlétiquement, robuste mais également intéressant dans l’utilisation du ballon et dans sa projection sur le terrain, le milieu international U16 français est un des hommes de base de l’entrejeu lillois. Il est surclassé, à l’instar de ses deux coéquipiers en sélection nationale U16, Bouanani et Kévin Mercier (2004, défenseur central).

Jules Raux (2003) : Avec la présence de Lavallée du côté de la réserve, le gardien, arrivé en 2018 et qui s’entraîne également avec la réserve, devrait être le titulaire indiscutable de l’équipe U19 d’Orlando Silvestri. Une continuité de sa très bonne saison avec les U17 la saison passée où ses qualités techniques, que ce soit à la main et au pied, ont apporté un plus considérable à l’équipe lilloise.

Concept inspiré par Le Libéro Lyon.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR