Rejoignez nous !

Professionnels

Christophe Galtier évoque l’avenir de Victor Osimhen sans filtre

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Vainqueur du prix Marc Vivien Foé, Victor Osimhen reste un des joueurs les plus courtisés de l’effectif lillois et se trouve actuellement à Naples qui souhaite le recruter. Pour RFI, Christophe Galtier est revenu sur ce trophée et son avenir. 

Suite à ce prix, Christophe Galtier a donné son premier ressenti : « Ce n’est pas surprenant par rapport à sa saison. Son parcours avec nous la saison dernière a été magnifique. Ce qui peut être surprenant, c’est que Victor est arrivé de Charleroi, dans le championnat de Belgique, sur la pointe des pieds, et cela peut surprendre par rapport à la saison qu’il a faite. Le fait qu’il s’acclimate aussi rapidement au championnat de France peut étonner, mais qu’il remporte ce trophée, c’est largement mérité. Il a été intéressant aussi en Ligue des champions et il a encore une marge de progression. »

L’entraineur lillois a ensuite évoqué son intégration à Lille pour sa première année : « Il est arrivé dix jours avant le premier match de championnat et il a marqué tout de suite. Un doublé contre Nantes. Cela l’a vraiment bien lancé. Après l’intégration dans le vestiaire, c’est assez simple. Les joueurs sont tous jeunes et sont d’horizons divers, il n’y a pas de conflit de génération. Victor a une personnalité très agréable. C’est n’est pas un meneur d’hommes, c’est un garçon bien éduqué, respectueux. Il a eu une enfance très difficile dans un contexte économique très difficile. Il prend plaisir à venir travailler tous les jours et il mesure la chance qu’il a de pouvoir être à ce niveau-là. En dehors de toutes ses qualités de buteur, c’est un partenaire très utile dans le travail défensif, dans le premier rideau, c’est aussi pour cela qu’il est apprécié par ses partenaires. »

Interrogé sur l’avenir de son meilleur buteur, le technicien s’est confié sans filtre : « C’est un joueur qui est très sollicité par beaucoup de clubs européens. Dans le projet du club, il y a le volet économique mais aussi dans la tête du joueur, c’est important. Si le club est content, le président est content, et le joueur aussi, c’est qu’on aura bien travaillé. On est tous dans le même état d’esprit. Victor a envie de voir ce qui se passe au  plus haut niveau, cela rentre aussi dans le modèle économique du club […] Je pense que si on avait été au bout de la saison, Victor aurait marqué au moins sept buts de plus et aurait pu atteindre la barre des 20 réalisations. On aurait été dans une bonne dynamique, on se serait battus pour décrocher une place en Ligue des champions. Si on avait atteint cet objectif-là, peut-être que Victor aurait eu une autre réflexion, peut être que tout monde aurait eu une autre réflexion. Mais ça on ne peut pas le savoir. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires