Rejoignez nous !

Mercato

Le point mercato du LOSC : numéro 1

Ulysse Hamelin

Publié

le

Cet été, le LOSC va tenter de réaliser un mercato efficace permettant à Christophe Galtier d’avoir l’effectif complet avant la reprise de la Ligue 1. Les dirigeants lillois souhaiteront réaliser l’essentiel du mercato en juillet, que ce soit du côté des départs et des arrivées.

 

Les départs

Le cas Gabriel et Victor Osimhen

Ce n’est un secret pour personne, Gabriel et Victor Osimhen sont les deux titulaires susceptibles de partir et qui vont nécessiter un gros recrutement pour les remplacer. Cependant, à l’heure actuelle, les deux situations sont bien différentes.

En effet, des discussions sont très bien engagées avec Naples pour Gabriel. Les Italiens ont formulé une offre de 22M€ plus 3M€ de bonus et un certain pourcentage à la revente. Cependant, le joueur n’a pas encore donné son accord total comme le souligne un journaliste de Radio Marte. Le défenseur central et le LOSC attendent d’autres propositions et Everton pourrait également revenir à la charge dans les prochains jours. Les derniers bruits révélés dans la presse devraient permettre de faire monter les enchères. Ainsi, ce dossier pourrait être parmi les premiers à être bouclé, à moins que le LOSC ne décide de jouer la montre et n’a pas besoin d’argent d’ici la fermeture des comptes, le 30 juin.

Dans le cas de Victor Osimhen, les choses n’évolueront pas avant le retour du meilleur buteur lillois. Ce dernier est en deuil et a informé qu’il ne voulait pas être dérangé avant les funérailles de son père. Cependant, du côté des clubs, Naples est le club qui se montre le plus insistant ces derniers temps comme l’a souligné le manager du joueur, Osita Okolo. Le dossier tourne pour le moment au ralenti mais les discussions devraient s’accélérer d’ici à mi-juillet. L’avis du joueur sera primordial dans l’évolution du dossier et le prix réclamé par les dirigeants lillois (70M€) pourrait être un frein pour beaucoup de clubs, sauf en Angleterre.

 

Mike Maignan et Boubakary Soumaré ont un bon de sortie

Moins courtisés mais possédant un bon de sortie, Mike Maignan et Boubakary Soumaré pourraient quitter Lille cet été si une offre convenable arrive sur la table. La situation du COVID-19 et le décalage des mercatos ne sont pas en leur faveur. Le marché des gardiens n’ayant pas encore démarré pour Mike Maignan, difficile à ce jour de prédire l’avenir du portier lillois. Quant à Boubakary Soumaré, son avenir s’inscrit loin du Nord. Courtisé depuis 2 ans par des clubs anglais et espagnols, le milieu défensif devrait être transféré pour une valeur avoisinant les 30M€.

 

Quelle situation pour Zeki Celik et Jonathan Ikoné ?

D’autres joueurs ont également revu leur situation à Lille suite à la pandémie du COVID-19 et le report de l’Euro. Ainsi, Zeki Çelik et Jonathan Ikoné pourraient finalement rester une saison supplémentaire dans le Nord alors qu’initialement, un départ pouvait être envisagé. Cependant, le LOSC ne ferme pas la porte pour l’international turc en cas de belle offre et se renseigne déjà sur le marché des latéraux droits (voir plus bas). Le cas de Jonathan Ikoné doit être confirmé prochainement, à l’issue d’une réunion entre le club et le joueur.

A lire aussi :  Gabriel et Osimhen en instance de départ, Soumaré, Ikoné, Celik et Maignan sur le marché

Enfin, en ce qui concerne Xeka, le milieu de terrain a perdu sa place de titulaire à Lille et ne ferme pas la porte à d’autres challenges. La situation de Luiz Araujo et Yves Dabila devraient également évoluer durant cette période de mercato, en fonction des départs et arrivées à leur poste ainsi que des promesses de temps de jeu.

 

Du côté des joueurs prêtés

Du côté des joueurs prêtés, Hervé Koffi, qui va finir la saison au Portugal, ne manque pas de prétendants. Son avenir s’inscrit également loin de Lille, que ce soit sous la forme d’un prêt ou d’un achat. Pour Adama Soumaoro, le Genoa (Italie) souhaite lever son option d’achat (10M€) et, s’il n’y parvient pas, d’autres clubs italiens comptent suivre sa situation de près. À Troyes, Rominigue Kouamé est également prêté avec option d’achat. Comme le souligne Est Éclair, le milieu de terrain souhaite prolonger son aventure du côté de l’Aube et va être présent à la reprise, jusque le 30 juin au moins. Troyes pourrait donc lever l’option d’achat qui est proche du million d’euros ou demander un nouveau prêt pour la prochaine saison. En ce qui concerne Teddy Okou et Alexis Flips, des discussions sont à prévoir avec le LOSC lors de leur retour mais leur avenir à Lille n’est plus une certitude : les deux joueurs regardent avec attention d’autres challenges. La situation est différente pour Scotty Sadzoute, qui devrait être de nouveau prêté, cette fois-ci en Ligue 2. Une réunion est également programmée avec le joueur. Enfin, Adam Jakubech ne va pas rester à Courtrai (Belgique). Plusieurs options sont étudiées notamment un prêt à Mouscron. D’ailleurs, pour rappel, le premier joueur (d’une longue liste) qui va être prêté à Mouscron est Saad Agouzoul.

 

Les arrivées

Des recrues finalisées

Du côté des arrivées, le LOSC devrait officialiser la venue d’Isaac Lihadji après le 30 juin. De même pour Usman Simbakoli, buteur chez les U19 d’Angers. Les deux joueurs signeront leur premier contrat professionnel à Lille. Le premier sera directement intégré dans le groupe professionnel tandis que le second devrait, dans un premier temps, évoluer avec l’équipe PRO 2.

 

Un recrutement pour Mouscron

Autrement, une nouveauté arrive cette année puisque Luis Campos travaille pour deux clubs : Lille et Mouscron. Difficile donc de savoir si les joueurs pistés sont pour l’Excel ou le LOSC. Concernant les joueurs qui possèdent encore une très grosse marge de progression, le LOSC devrait attirer Eugenio Pizzuto, en provenance du CF Pachuca, comme l’a souligné Le Parisien. Il s’agit d’un prometteur milieu défensif mexicain de 18 ans. Les dirigeants lillois discutent également avec Altinordu (D2 Turquie) pour tenter d’attirer l’ailier gauche Atakan Üner. Une première offre de 1,5M€ a d’ailleurs été rejetée. Enfin, Lille a également fait une offre de 500k€ à Rabotnicki (D1 Macédoine) pour David Tosevski. Courtisé par plusieurs clubs, le jeune buteur de 18 ans nous a confirmé qu’il n’avait pas encore pris sa décision pour son avenir.

 

Quel recrutement pour l’équipe professionnelle ?

En ce qui concerne l’équipe professionnelle du LOSC, les départs seront bien remplacés par une recrue, excepté à quelques postes ou plusieurs jeunes ont leur carte à jouer. Par exemple, pour remplacer Boubakary Soumaré et possiblement Xeka, Jean Onana, Show, Cheikh Niasse et Darly Nlandu pourraient convaincre Christophe Galtier. La préparation estivale aura son importance. Cependant, Lille n’écarte pas les bonnes affaires. Ainsi, il y a quelques mois, le LOSC a fait une proposition de contrat à Adil Aouchiche et maintient le contact. Si l’ASSE est en pôle sur le dossier, Lille garde un œil comme l’a rappelé RMC Sport.

Pour remplacer Gabriel, le LOSC souhaite réaliser un investissement conséquent, approchant les 10 millions afin de compenser la perte du meilleur défenseur lillois et malgré le retour d’Yves Dabila ainsi que la montée en puissance de Tiago Djalo. Si Robson Bambu, courtisé par Lille depuis cet hiver, a accepté l’offre de Nice, le LOSC a d’autres cartouches grâce au réseau de Luis Campos. S’il existe bien un intérêt pour Bafodé Diakité, il ne s’agit pas de la piste numéro 1 actuellement.

A lire aussi :  Gabriel et Osimhen en instance de départ, Soumaré, Ikoné, Celik et Maignan sur le marché

Les dirigeants lillois ont également établi une liste de joueurs en cas de départ de Victor Osimhen. Dans cette liste, on retrouve Umar Sadiq (Partizan Belgrade, Serbie, 17 buts et 8 passes décisives en 38 matchs) comme l’a révélé CalcioMercato. L’avant-centre nigérian de 23 ans a définitivement signé avec le club serbe cet hiver (2 millions d’euros, valeur de l’option d’achat) et est actuellement estimé à près de 15 millions d’euros par son club. Mais difficile de se projeter sur une arrivée si le départ n’est pas encore quasiment bouclé. En ce qui concerne Marcos Paulo, si le LOSC est bien intéressé, les agents du joueur n’ont pas souhaité nous confirmer si des contacts avaient bien été établis.

 

Certaines discussions à l’arrêt ?

Avant la pandémie, le LOSC s’est montré particulièrement actif au niveau des latéraux droits. Si les Dogues ont manifesté un intérêt pour Deyovaisio Zeefuik (Groningen), ont repris contact avec Fernando Costanza (Botofago) ou encore se sont renseignés sur deux latéraux droits en Ligue 1, la situation semble s’être calmée depuis l’annonce de report de l’Euro. Pour repartir de plus belle ? Réponse dans les prochaines semaines.

 

Des renforts prévus dans certaines situations

Enfin, si le schéma tactique n’a pas encore été travaillé, Christophe Galtier est convaincu par son 4-4-2 proposé en deuxième partie de saison. Un renfort supplémentaire pourrait être envisagé au niveau des buteurs. Les Dogues s’intéresseraient à un joueur capable d’évoluer en neuf et demi. Cependant, cette idée reste une hypothèse car Timothy Weah pourrait assurer ce rôle même si, après son année blanche, un prêt pourrait également être envisagé. Cette idée évoluera durant la pré-saison en fonction du schéma tactique travaillé (avec le retour de Yusuf Yazici) et des performances de Timothy Weah ainsi qu’Idy Ouattara, qui a signé son premier contrat professionnel d’une durée de 3 ans.

 

Le point sur les prolongations

Pour terminer sur ce point, Loïc Rémy et Jérémy Pied devraient prochainement prolonger de deux saisons supplémentaires au club, comme l’a confirmé Christophe Galtier en conférence de presse hier.

 

Rendez-vous le dimanche 28 juin 2020 pour le deuxième point mercato.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires