Rejoignez nous !

Professionnels

Gérard Lopez est déçu de la décision gouvernementale

Ulysse Hamelin

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Lors d’un entretien pour RMC Sport, Gérard Lopez a fait part de sa déception de l’arrêt du championnat. Il explique également pourquoi il n’a pas réagit à chaud.

En effet, le président lillois juge la décision hâtive et qu’il ne fallait pas réagir à chaud : « Il est clair qu’on a été mis devant le fait accompli et c’est ça que je trouve dommage. (…) Une des raisons pour lesquelles je n’ai pas directement réagi à chaud, c’est parce que je ne voulais pas qu’on considère que je pensais d’abord à mon club alors même que des gens étaient mal en point ou mourraient dans le pays. (…) Ce qui est beaucoup plus dérangeant pour moi, c’est que depuis que je suis dans le foot français on dit qu’on essaie de rattraper notre retard, commercial et sportif, sur les autres, et là on donne le bâton pour se faire battre à un moment stratégique. »

A lire aussi :  Le LOSC se déplacera au Vélodrome dès la 4ème journée

Une décision qui va peser à l’avenir comparé aux autres championnats européens : « On est à la réception d’une décision gouvernementale qui va aujourd’hui nous ralentir encore plus par rapport aux autres championnats. On va envoyer deux clubs en Europe (PSG et OL, en août) pas préparés par rapport à tous les autres. Le risque c’est d’avoir un effet domino, à court terme puis à moyen terme. On se retrouve tout seul. On a fait un truc complètement différent des autres, et le foot français dans sa totalité se retrouve lésé. Cette résultante me fait mal, et elle me fait mal au-delà de mon club. Si jamais on voulait savoir pourquoi on est en retard par rapport aux autres championnats, voilà une raison de plus. »

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires