Rejoignez nous !

Professionnels

De belles promesses sur les droits des supporters

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Interdictions de déplacements, utilisations d’engins pyrotechniques dans les tribunes, tarifs visiteurs unique dans les stades, tribunes debout… L’assemblée nationale a proposé des mesures favorables sur les droits des supporters. 

Hier à 11h se tenait une réunion à l’Assemblée Nationale où les députés Marie-George Buffet (PCF) et Sacha Houlié (LREM) faisaient la présentation des travaux de la mission sur le supportérisme. L’absence du supporter dans les stades dans certains championnats a peut être fait réfléchir les parlementaires qui ont avoué que “L’absence de supporters dégrade la valeur du club”.

Le rapport appelle d’abord à les préfets à éviter les interdictions de déplacement de supporters. Ils jugent que les sanctions collectives comme les fermetures de tribunes sont « injustes » et « inefficaces ». L’assemblée nationale regrette « l’usage extensif » des IAS (interdictions administratives de stades) et préconisent que leur durée maximale soit réduite à six mois (contre deux ans aujourd’hui) et douze mois en cas de récidive (contre trois ans actuellement), et que leur utilisation soit plus strictement encadrée.

A lire aussi :  Les dates du premier mercato estival connues ce vendredi

Le SLO (supporter liaison officer), intermédiaire chargé des relations avec les groupes de supporters a été salué par tous. Les parlementaires veulent institutionnaliser et valoriser leur rôle : « Cette évolution du droit doit s’accompagner d’une responsabilisation des associations de supporters »

Pour les fumigènes, il faudra trouver un moyen légal de les utiliser, cela passerait par une expérimentation. La légalisation des fumigènes passerait obligatoirement par une modification de la loi. Sacha Houlié explique : « Soit on dépose une proposition de loi mais il faudra attendre que l’on puisse l’inscrire à l’ordre du jour et ça peut tarder, soit on profite de la loi sport qui sera portée par la ministre Roxana Maracineanu, plutôt en 2021, sous forme d’amendements. Je pense qu’on fera les deux. »

Le rapport devra être présenté à la ministre des Sports qui a déclaré que “cela mérite une expertise fine”.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires