Rejoignez nous !

Anciens

Bilan du mercato lillois de la saison 2002-2003

Rayan Bja

Publié

le

Claude Puel sur son banc
Crédit photo : IconSport

Après un excellent passage sous Vahid, Lille change de propriétaire en avril 2002 avec l’arrivée de Michel Seydoux à la place de Francis Graille. Claude Puel est alors nommé pour remplacer le coach bosnien et va devoir gérer un mercato compliqué.

 

Tableau des transferts

ArrivéesDéparts
Vladimir Manchev (CSKA Sofia, 2,5M)Bruno Cheyrou (Liverpool, 6,5M)
Philippe Brunel (Marseille, 1M)Pascal Cygan (Arsenal, 3,7M)
Eric Abidal (Monaco, prêt avec option d'achat de 0,3M)Dagui Bakari (Lens, 3,5M)
Grégory Campi (Impact Montreal, libre)Edvin Murati (Iraklis, 1,2M)
Matthieu Chalmé (Libourne, libre)Johnny Ecker (Marseille, libre)
Marius Baciu (Steaua Bucarest, libre)Riad Hammadou (PAS Giannina, libre)
Grégory Malicki (Rennes, libre)Eric Allibert (ASOA Valence, libre)
Marc-Antoine Fortuné (Angoulême, libre)Adékambi Olufadé (Nice, prêt)
Nicolas Bonnal (Troyes, libre)Michael Klukowski (Louvière, prêt)
Hector Tapia (Palestino, libre)Salaheddine Bassir (Aris Salonique, libre)
Christophe Pignol (fin de carrière)

 

L’affaire de la saison

Eric Abidal : Ayant travaillé avec Puel lors de la saison 2000-2001 à Monaco et en manque de temps de jeu, le défenseur central de 22 ans rejoint Lille dans le cadre d’un prêt avec option d’achat. Après des débuts où il ne jouera pas, il est titularisé pour la première fois lors de la 6ème journée de Ligue 1 et ne bougera pas de l’équipe-type (30 matchs). Des performances qui pousseront Lille à lever son option d’achat en fin de saison.

 

Le flop de l’année

Hector Tapia : Désireux de régénérer l’effectif suite au départ de nombreux cadres, Lille décide d’aller chercher cet avant-centre de 24 ans en provenance de Colo-Colo. Après une première expérience européenne à l’échec en Italie, la deuxième ne va pas s’avérer plus convaincante. Souvent blessé, il va décevoir avec 3 buts inscrits 19 matchs disputés.

Hector TAPIA sous le maillot lillois – Photo d’Alain Gadoffre via IconSport

Les autres recrues en quelques mots

Vladimir Manchev : C’est la surprise du mercato. A la recherche d’un second avant-centre, il est recruté pour un montant record en Bulgarie de 2,5 millions d’euros. Le bulgare de 24 ans va vite s’imposer comme l’avant-centre titulaire de l’équipe et finira la saison en tant que meilleur buteur du LOSC avec 7 réalisations (37 matchs).

A lire aussi :  Renato Sanches (ex-LOSC) n'y arrive pas avec le PSG

Philippe Brunel : Après un prêt concluant la saison passée, Lille décide d’aller recruter le milieu de 29 ans pour un million d’euro en provenance de Marseille. Devenu un élément clé au sein de l’équipe alignée par Claude Puel, il termine deuxième meilleur buteur lillois de la saison avec 6 réalisations (47 apparitions). Il est la recrue la plus utilisée cette saison (3527 minutes jouées) et le deuxième joueur de champ le plus utilisé.

Matthieu Chalmé : Auteur d’un bon parcours avec Libourne en Coupe de France la saison passée, le latéral droit de 21 ans est recruté pour être la doublure de Stéphane Pichot. Pour sa première saison au niveau professionnel, il va apprendre avec 27 matchs disputés pour 15 titularisations.

Marius Baciu : Avec le départ de Johnny Ecker et Pascal Cygan, le défenseur central roumain, qui ne joue plus au Steaua, est recruté par Lille. Âgé de 27 ans, Claude Puel va le faire jouer au départ avant de lui préférer Eric Abidal pour le reste de la saison. Pas souvent à son aise sur le terrain malgré quelques nouvelles apparitions en tant que titulaire, il ne réussit pas forcément à s’imposer. Au total, il dispute tout de même 20 matchs lors de cette saison.

Grégory Malicki : Après un prêt concluant en tant que doublure, la direction lilloise décide de conserver cette hiérarchie en récupérant le gardien de 25 ans. Davantage utilisé en début de saison suite à la blessure de Grégory Wimbée, il dispute 10 matchs pour un bilan de 4 victoires, 3 nuls et 3 défaites.

Marc-Antoine Fortuné : Auteur d’une saison réussie en National avec Angoulême (12 buts), le club va chercher ce jeune attaquant de 21 ans pour étoffer l’attaque lilloise. Utilisé dans un rôle de joker, d’avant-centre d’appoint pour jouer en fin de match, il participe à 17 matchs cette saison, sans inscrire de but pour autant.

A lire aussi :  Renato Sanches (ex-LOSC) n'y arrive pas avec le PSG

Nicolas Bonnal : S’il connaît Puel de l’époque monégasque où ils avaient évolué ensemble, il rejoint Lille après n’avoir plus joué pendant un an et demi pour cause de blessures. Malgré cette longue blessure, le milieu latéral de 25 ans arrive à retrouver petit à petit son niveau, en étant souvent utilisé lors de la première partie de saison (18 matchs jusqu’à janvier 2003). En deuxième partie, il ne jouera quasiment plus (4 matchs).

Grégory Campi : Comme plusieurs recrues arrivés à ce mercato, ce milieu latéral de 26 ans connaît déjà Claude Puel. Mais son rôle va se cantonner à des apparitions avec l’équipe réserve qu’avec l’effectif pro. Il ne disputera que 6 minutes cette saison.

 

Le bilan financier

Lors de ce mercato revu à la baisse financièrement par Michel Seydoux pour ce premier mercato, Lille recrute pour 4 millions d’euros notamment pour Manchev (2,5 millions) et Brunel (1 million) tandis que les nombreux départs de cadres amènent de belles sommes à Lille (15 millions au total).

 

Les joueurs issus de la formation

Au cours de cette saison, Claude Puel décide de s’appuyer sur plusieurs jeunes du centre de formation lillois. Ainsi, cinq joueurs formés au club sont intégrés au groupe professionnel lors de la saison. Matt Moussilou va ainsi fêter sa première titularisation sous le maillot lillois en Coupe Intertoto face à Aston Villa. Il jouera 25 matchs au final pour 3 buts inscrits. Jean-II Makoun, arrivé du Cameroun en 2000, sera également l’autre joueur de la formation qui va jouer cette saison. Il effectue ses débuts en Ligue 1 contre Bastia le 2 novembre 2002. A 19 ans, le milieu camerounais disputera 13 matchs mais seulement 4 titularisations. D’autres joueurs comme Nicolas Aubriot (17 ans, défenseur), José Saez (20 ans, milieu défensif) et Stéphane Dumont (19 ans, milieu défensif) effectueront des apparitions sur le banc sans entrer en jeu.

Matt MOUSSILOU sous le maillot lillois – Photo via IconSport


Retrouvez le bilan de la saison 2000-2001 ici.
Retrouvez le bilan de la saison 2001-2002 ici.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Quelle charnière centrale de préférence pour le reste de la saison ? (2 réponses possibles)

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR