Rejoignez nous !

Anciens

Bilan du mercato lillois de la saison 2001-2002

Rayan Bja

Publié

le

Crédit photo : IconSport

Après une folle saison pour le retour dans l’élite, conclue par une qualification en Ligue des Champions, la saison 2001-2002 s’annonce sous les meilleures auspices. A condition de réussir son mercato…

Tableau des transferts

ArrivéesDéparts
Adékambi Olufadé (Lokeren, 1,8M)Mikkel Beck (Aalborg, prêt)
Philippe Brunel (Marseille, prêt)Sébastien Michalowski (Montpellier, libre)
Rafael Schmitz (JMalucelli, libre)Jean-Louis Valois (Luton, libre)
Grégory Tafforeau (Caen, libre)Geoffrey Dernis (Wasquehal, prêt)
Salaheddine Bassir (La Corogne)Bob Cousin (Lens)
Grégory Malicki (Rennes, prêt)Laurent Peyrelade (Sedan)
Ted Agasson (Saint-Etienne)
Didier Santini (Livingston)

L’affaire de la saison

Grégory Tafforeau : Devenu responsable du recrutement au LOSC, Jean-Luc Buisine décide d’aller chercher Grégory Tafforeau, latéral gauche de 25 ans formé à Caen. Arrivé à un poste où Johnny Ecker était son seul concurrent, il va s’imposer au fil des semaines comme un élément clé du schéma de Vahid Halilhodžić. Titularisé à 25 reprises (pour 32 matchs joués), il participe au beau parcours lillois dans les compétitions européennes.

Grégory TAFFOREAU sous le maillot lillois lors de Lille-Parme (0-1) – Photo de Pierre Minier via IconSport

Le flop de l’année

Grégory Malicki : Ce n’est pas forcément un flop car il arrive pour évoluer en tant que doublure de Grégory Wimbée mais c’est la recrue qu’on aura le moins vu sur le terrain. Prêté par Rennes à l’âge de 28 ans, il effectuera la quasi-totalité de la saison sur le banc des remplaçants (24 bancs), il est titulaire à trois reprises pour un bilan de 2 victoires et 2 clean-sheets.

A lire aussi :  Quiz de l’Avent : Quels joueurs ont porté le numéro 7 au LOSC ?

 

Les autres recrues en quelques mots

Adékambi Olufadé : Après une belle première demi-saison professionnelle en Europe avec Lokeren (7 buts en 14 titularisations), Lille décide de le faire signer pour 4 ans. Utilisé comme joueur de rotation, joker capable d’amener un second souffle offensivement en fin de match par coach Vahid, il inscrit 2 buts en 16 matchs (3 titularisations) dont un but historique contre La Corogne en poules de Ligue des Champions.

Philippe Brunel : Originaire de Boulogne-sur-Mer, le milieu offensif gauche débute à Lens. Après avoir signé à Marseille, il joue peu et Lille va le chercher à la fin du mois de janvier 2002 pour apporter son expérience (28 ans) à l’équipe de Vahid. Il va rapidement prendre ses marques dans l’effectif lillois, apportant énormément et se faisant accepter par les supporters lillois, plutôt réticents à son arrivée. Au total, il inscrira 1 but lors de ses 13 matchs disputés (11 titularisations).

Philippe BRUNEL sous le maillot lillois lors Lille-PSG (1-0) – Photo d’Olivier Prevosto via IconSport

Rafael Schmitz : Arrivé en France en 2001, ce défenseur central brésilien, capable d’évoluer au poste de latéral, va vivre une période d’adaptation au sein d’une équipe européenne. Pour sa première expérience européenne à 21 ans, l’entraîneur bosnien l’utilisera souvent dans les fins de matchs pour conserver le score. Bilan : 19 matchs disputés pour 7 titularisations.

A lire aussi :  CDM 2022 - Ex-LOSC : Rafael Leao participe au carton portugais contre la Suisse

Salaheddine Bassir : International marocain assez réputé au sein de son pays (52 sélections et 26 buts), il débarque à Lille pour se relancer, après un passage très compliqué à La Corogne, notamment lors des deux dernières saisons. L’avant-centre de 29 ans, qui a signé pour un an, débute parfaitement son aventure lilloise en inscrivant un but face à Parme en tour préliminaire de Ligue des Champions. Malgré des buts importants, comme face à Dortmund en 1/8 de finale de la Coupe UEFA, il ne réussit jamais réellement à s’imposer à la pointe de l’attaque lilloise. Néanmoins, Halilhodžić lui maintiendra sa confiance, l’utilisant 33 reprises (20 titularisations) où il marquera 3 buts, tous en coupe d’Europe.


Retrouvez le bilan de la saison 2000-2001 ici.

2 commentaires

2 Comments

  1. Isaac Acimovic

    8 avril 2020 at 18:03

    Je vous trouve dur avec Malicki, qui a rempli parfaitement son rôle de doublure et a été un cadre du vestiaire Lillois pendant de nombreuses années.
    Bassir et Olufadé, malgré une poignée de buts en coupe d’Europe, ont beaucoup plus le profil de “flops” pour moi.

    • Rayan Bja

      Rayan Bja

      8 avril 2020 at 18:06

      Oui, tout à fait d’accord, ce n’est pas un réel flop. Plutôt quelqu’un qui, même si c’était prévu, n’a pas énormément joué au final. C’est ce qui est précisé

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sondage de la semaine

Le LOSC doit-il prolonger José Fonte pour la saison 2023-2024 ?

View Results

Populaires

Le Petit Lillois

GRATUIT
VOIR