Rejoignez nous !

Anciens

Les matchs qui ont marqué la saison du doublé : trône perdu, aussitôt retrouvé

Publié

le

Après trois matchs consécutifs sans victoire, Lille est désormais deuxième, à une longueur de Marseille. Cette 33ème journée peut permettre aux Dogues de mettre la pression sur le club phocéen puisque Lille reçoit Arles-Avignon, lanterne rouge et condamné à descendre, tandis que Marseille reçoit Auxerre.

 

Les compositions

Pour cette rencontre qui peut permettre de relancer Lille, Rudi Garcia décide d’aligner une composition plus offensive avec 4 joueurs offensifs, mais sans Moussa Sow, blessé. En face, Faruk Hadzibegic aligne un 4-3-3.

Le fil du match

Arles-Avignon va bien rentrer dans la rencontre, se procurant la première grosse occasion du match. Mais N’Diaye croise trop sa frappe (2′). Sur un centre de Debuchy côté droit, Gervinho vient couper au premier poteau pour tromper Merville et ouvrir le score du pied droit (5′, 1-0). Après ce but, les joueurs de Rudi Garcia vont tenter de maîtriser la rencontre. Sur une contre-attaque, Obraniak centre vers De Melo qui reprend de la tête. Cette fois, Merville est attentif et repousse la tentative du brésilien (18′). Quelques minutes plus tard, Chedjou est obligé de céder sa place sur blessure. Il est remplacé par Rozenhal (22′). Malgré la supériorité lilloise, Arles-Avignon ne lâche pas. Kermorgant est tout près de tromper Landreau sur coup-franc mais le portier lillois est vigilant (27′). Les Dogues vont alors, petit à petit, perdre l’emprise de la rencontre, laissant leurs adversaires se remettre dans la rencontre. Néanmoins, sur une passe d’Hazard, Gervinho se retrouve face à Merville. Il l’élimine et donne le but du break à Lille juste avant la mi-temps (45′, 2-0). Un score plutôt flatteur pour les Lillois.

Tout va très vite s’accélérer en deuxième mi-temps. Sur une main de Lorenzi dans la surface, Lille obtient un penalty que Debuchy transforme parfaitement (49′, 3-0). Les espaces s’ouvrent et les fautes avignonnaises s’enchaînent. Suite à une faute à l’entrée de la surface sur Gervinho, Correze reçoit un 2ème carton jaune et est expulsé (58′). Pourtant, c’est toujours Arles-Avignon qui va se procurer les occasions les plus franches, face à des Lillois qui semblent peu concernés. D’une frappe lointaine, Kermorgant met de nouveau Landreau à contribution (66′). Face à ce manque de qualité dans le jeu lillois, Garcia fait entrer Emerson à la place de Debuchy (75′). Ce changement va réveiller les Dogues dans cette fin de match. Sur un coup-franc aux 25 mètres, Cabaye prend sa chance et donne un avantage plus large au LOSC (54′, 4-0). Hazard sert Gervinho qui, d’un extérieur du pied, voit sa frappe passer à côté (86′). Emerson tente sa chance de loin mais Merville repousse la tentative (88′). Sur un ballon mal dégagé, Cabaye trouve Rozenhal seul dans la surface. D’un astucieux lob du pied gauche, le défenseur central inscrit le 5ème but lillois (89′, 5-0).

Le LOSC s’impose facilement (mais pas forcément avec la manière) 5-0 face à Arles-Avignon et fait coup double puisqu’il récupère la première place à Marseille, tenu en échec par Auxerre. Pour ne plus jamais la lâcher ?

Le résumé en vidéo

 

Crédit photo : IconSport

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires