Rejoignez nous !

Anciens

Les matchs qui ont marqué la saison du doublé : comme un doute après Lorient – Lille

Publié

le

Le contexte

Leader depuis la 16ème journée de Ligue 1, le LOSC a petit à petit vu son avance fondre. Après une défaite à Monaco (1-0) et un nul concédé à domicile contre Bordeaux (1-1), les hommes de Rudi Garcia n’ont plus qu’un seul point d’avance sur Marseille, premier poursuivant. A l’occasion de la 32ème journée, Lille se déplace à Lorient, contre qui le match aller avait été particulièrement spectaculaire (victoire 6-3). En face, Lorient est 7ème de Ligue 1 et se bat pour les places européennes.

 

Les compositions

Pour cette rencontre, Rudi Garcia doit se passer des services de Florent Balmont, touché aux ischio-jambiers. Côté lorientais, Christian Gourcuff dispose de l’intégralité de son effectif.

Le match

Les Dogues prennent le match par le bon bout. Dès l’entame du match, les joueurs de Rudi Garcia se montrent très pressants. Après un gros travail individuel de Gervinho, il sert Sow en retrait qui reprend instantanément. Le ballon est repoussé en corner par Audard (6′). Mais après 10 minutes timorées, les Lorientais vont peu à peu prendre les devants. Lancé à la limite du hors-jeu, Gameiro se présente face à Landreau, frappe de l’extérieur du pied mais voit sa frappe heurter le montant du gardien lillois (12′). Quelques minutes plus tard, sur un mauvais dégagement de Landreau, Diarra centre sur Mvuemba. Mais Landreau se rattrape bien pour repousser la tentative du milieu breton (18′). Sur un corner joué à deux, Gameiro est trouvé seul à l’entrée de la surface. Il enroule du pied droit mais sa frappe est déviée in-extremis par Cabaye alors qu’elle prenait la direction des buts (24′). La domination lorientaise ne va pas s’arrêter là. Sur un centre côté gauche, Béria envoie le ballon en direction de ses filets mais Landreau est vigilant pour protéger son but. Le ballon revient sur Amalfitano dont la frappe est écartée sur la ligne par Chedjou (28′). Et c’est lorsque l’on croit un Dogue mort qu’il sort les crocs. Sow élimine son défenseur, centre au second poteau vers Debuchy qui, d’un tacle en angle fermé, envoie le ballon au fond des filets (42′, 0-1). Les joueurs de Rudi Garcia mènent, contre le cours du jeu et mené par un très bon Landreau, 1-0 à la pause.

A lire aussi :  Mathieu Debuchy : « Il fallait arrêter le championnat »

Pendant la pause, Garcia décide de replacer Debuchy dans le couloir droit (et Béria à gauche) en sortant Emerson pour faire entrer Gueye. Mais la deuxième mi-temps démarre de la même manière, avec des Lorientais plus incisifs et percutants que les Lillois. Sur un superbe enchaînement d’Amalfitano, ce dernier arme une belle frappe mais Landreau est vigilant (51′). Touché à la cuisse, Sow doit céder sa place à Frau pour la dernière demi-heure (64′). Et au moment où l’on pensait les Merlus moins fringants, la sentence va arriver. Une-deux aérien (et spectaculaire) entre Amalfitano et Gameiro. Le ballon revient sur Gameiro qui, d’une volée limpide croisée, trompe Landreau (69′, 1-1). A l’aube des dix dernières minutes, conscients d’avoir peut-être laissé passer leur chance, les joueurs de Rudi Garcia vont tenter de sonner la révolte. Frau sert parfaitement Gervinho dans l’intervalle. Malheureusement, l’ivoirien loupe son contrôle avant de se présenter face à Audard (81′). Après un ultime et dernier changement avec l’entrée de De Melo à la place de Gervinho (83′), Lille va continuer à pousser. Sur un coup-franc joué rapidement, Hazard se trouve en face à face avec Audard, en angle fermé. La frappe du belge finit sur le montant du portier breton (85′). En toute fin de match, Mvuemba va faire passer un frisson à tout Lille. Sur un coup-franc frappé par le milieu lorientais, le ballon échoue à quelques centimètres du poteau d’un Landreau tout heureux de voir ce ballon sortir.

A lire aussi :  Devinez quels Dogues ont porté le numéro 16 au LOSC

Le LOSC concède donc un second match nul consécutif, un troisième match sans victoire, et voit sa première place, tenue depuis la 16ème journée, être prise par l’Olympique de Marseille.

 

Le résumé

Crédit photo : IconSport

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Populaires